Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 17 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron a appelé Angela Merkel pour "la féliciter" et veut poursuivre leur "coopération essentielle"

François de Rugy a, lui, évoqué une "partenaire stable pour engager une relance de la construction européenne".

Glückwünsche

Publié le
Emmanuel Macron a appelé Angela Merkel pour "la féliciter" et veut poursuivre leur "coopération essentielle"

Une réaction rapide.  Dans la nuit de dimanche à lundi, le chef de l’Etat a indiqué sur Twitter avoir appelé la chancelière Angela Merkel pour "la féliciter" après sa réélection. Il assuré qu'ils poursuivraient tous deux "avec détermination" leur "coopération essentielle".

 

D’autres responsables français ont également commenté le sujet. Le chef des députés La République en Marche, Richard Ferrand, a estimé que "la longévité victorieuse de Mme Merkel est ternie par l'entrée de l'AfD au Bundestag et affaiblie par la chute de ses alliés sociaux-démocrates". Quant au président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, il a indiqué sur Twitter : "Angela Merkel a gagné les élections en Allemagne : avec Emmanuel Macron, travaillons ensemble pour relancer Union Européenne".

Un message qu'il a tenu de nouveau ce matin à l'antenne de France 2, déclarant que la chancelière est un "partenaire stable pour engager une relance de la construction européenne".

Dimanche, la CDU d'Angela Merkel a remporté une nouvelle fois l'élection, avec 32,7 à 33,3% des voix, des suffrages. Cela ouvre la voie à un quatrième mandat de la chancelière... même si elle ne disposera pas d'une majorité suffisante pour gouverner seule. Comme lors de ses précédents mandats, elle devra trouver des alliés pour former une coalition. La tâche risque d'être ardue : les sociaux-démocrates du SPD, deuxièmes avec 20 à 21% des suffrages, ont annoncé qu'ils refusent de continuer à gouverner avec la CDU. Par ailleurs, la droite nationaliste fait son entrée à la chambre des députés.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par A M A - 25/09/2017 - 13:40 - Signaler un abus Mettre la France sous la

    Mettre la France sous la domination allemande, Bismark, Guillaume II, et le Fuhrer avaient essayé sans succès. Grâce à l'Europe de Merkel et à Macron, ce sera chose faite. Collaborons...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€