Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 19 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'Émission politique : Blanquer sera face à Corbière

Le député FI sera le contradicteur du ministre de l'Éducation nationale.

Duel

Publié le
L'Émission politique : Blanquer sera face à Corbière

Le duel promet d'être tendu. Selon le Point, le député de la France insoumise Alexis Corbière sera le contradicteur de Jean-Michel Blanquer, lors de l'Émission politique consacrée au ministre de l'Éducation nationale, jeudi 15 février sur France 2.

A en croire Le Point, qui cite une source au service politique de France 2, trouver un "adversaire" au populaire ministre n'a pas été une chose aisée : "Le problème, c'est que tout le monde le trouve formidable !

Comme il fait assez l'unanimité à droite comme à gauche, personne n'a vraiment intérêt à aller boxer contre Blanquer." Même chez les socialistes, personne n'était prêt à se frotter à Blanquer.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 09/02/2018 - 22:58 - Signaler un abus Un des rares ministres respectables

    Face au roquet de la France Mise en dessous!

  • Par Citoyen-libre - 10/02/2018 - 14:35 - Signaler un abus C'est toujours pareil

    Le défaut des gens extrêmement intelligent c'est justement de ne pas avoir conscience de leur intelligence. Intelligence = humilité. Il y a tellement de chose à savoir qu'on ne peut être que humble face à l'immensité du savoir. M. Blanquer face à Corbière, c'est opposer la carte au lapin. Et le pire dans tout ça, c'est que pour peu que Corbière sorte ses arguments misérabilismes, avec plus de "tchache" et véhémence, et le bon sens n'existe plus.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€