Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'embarrassant conflit d'intérêts qui toucherait la ministre Agnès Buzyn

Selon Marianne, la ministre de la Santé aurait récemment rendu une décision très favorable à l'Inserm... dirigé par son mari.

Polémique en vue

Publié le
L'embarrassant conflit d'intérêts qui toucherait la ministre Agnès Buzyn

Conflit d’intérêt au gouvernement ? Récemment, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a rendu une décision favorable à l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) dans une bataille de pouvoir qui oppose l’institut aux IHU (Instituts hospitalo-universitaires). Problème : le directeur d’l’Inserm n’est autre que... Yves Levy, mari de la ministre. Une situation d’autant plus gênante selon Marianne, que lors de son entrée au gouvernement, Buzyn et le Premier ministre avaient pris soin de co-signer un décret interdisant à la nouvelle ministre de s'occuper de toute affaire concernant cet institut.

Afin de sortir la ministre de ce mauvais pas, les services du Premier ministre ont dû intervenir à la rescousse.

Ils ont assuré à une agence de presse spécialisée dans le secteur médical, APMNews, que la décision n’avait pas vraiment été prise. Et que si la décision n’avait pas été prise, ce n’est donc pas Agnès Buzyn qui l’avait prise... Un véritable "numéro d'équilibriste" alors que les proches du dossier n’auraient pas eu le même sentiment, rapporte Marianne. Et d’après le site de l’hebdomadaire, l’affaire laisserait "l’impression d’un malaise au plus haut sommet de l’Etat".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 20/10/2017 - 09:57 - Signaler un abus Encore une fois,

    mais pas de souci, on trouvera bien un juge en Bretagne...

  • Par gilbert perrin - 20/10/2017 - 10:12 - Signaler un abus une de plus ...

    après Ferrand, Bayrou, de Sarnez, Péricaud, Buzin etc... ... tous des ministres,dans ce gouvernement MACRON ... lavés, plus blancs que blancs... que fait l'opposition ? y a t'il même dans ce pays une opposition ?? NON, l'opposition est silencieuse, le PEUPLE est totalement bafoué et ne s'en rend pas compte ????

  • Par assougoudrel - 20/10/2017 - 11:14 - Signaler un abus Comme je l'ai déjà écrit

    On a mis des singes pour surveiller la bananeraie et des cabris pour sarcler le potager.

  • Par vangog - 20/10/2017 - 11:58 - Signaler un abus La grande famille des menteurs et des tricheurs...

    ils se serrent les coudes!

  • Par tubixray - 20/10/2017 - 17:44 - Signaler un abus Comme ministre de la santé ....

    ... Nous avons connu pire, pas la peine de remonter bien loin dans l'histoire .... Mme Buzin est manifestement compétente alors qu'on lui laisse sa chance ....

  • Par gerint - 20/10/2017 - 17:59 - Signaler un abus @tubixray

    Ce n'est pas bien compétent mais lourdement intéressé je crois de rendre 11 vaccins obligatoires, par exemple.

  • Par jurgio - 20/10/2017 - 20:36 - Signaler un abus Quand Agnès Buzyn fait le buz

    Qui a dit que la France se gère comme une grande entreprise ?

  • Par essentimo - 21/10/2017 - 06:16 - Signaler un abus N'est ce pas

    plutôt l'Inserm qui a décidé les 11 vaccins ? Institut... pour la recherche médicale ? Ceci étant, je pense que ces quelques uns de ces vaccins sont peut-être nécessaires - mais ne doivent pas être obligatoires - de par le fait de l'immigration massive porteuse de germes.

  • Par Beredan - 21/10/2017 - 07:34 - Signaler un abus Les goinfres ....

    Busin is business ......

  • Par viandapneu - 21/10/2017 - 08:46 - Signaler un abus Elle a "tout d'une grande"

    Dans le genre inféodée aux intérêts économiques des groupes pharmaceutiques, elle a tout d'une grande, il suffit de lire son CV, et les multiples doubles casquettes service public-laboratoires qu'elle porte.Le plus bel exemple est celui des onze vaccins obligatoires, dont vous verrez qu'on reparlera dans quelques années comme d'un scandale au même titre que le sang contaminé ou la vache folle

  • Par Yves3531 - 21/10/2017 - 14:08 - Signaler un abus Et là, il n’y a pas eu conflit d’intérêt ...?!

    http://www.contribuables.org/petition/plus-un-euro-dargent-public-pour-hollande-signez-la-petition/ Et vu quand et comment cela a été décidé, cela mériterait au grand minimum une enquête de déontologie !!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€