Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Élections régionales : Fillon appelle Hollande à entendre "l'avertissement" des Français

"A l'agenda gouvernemental, je ne vois rien qui soit à la hauteur de l'avertissement des régionales", écrit le député Les Républicains de Paris dans une tribune à paraître dans Le Monde.

Responsabilité

Publié le
Élections régionales : Fillon appelle Hollande à entendre "l'avertissement" des Français

Selon François Fillon, le président de la République "ferait bien de ne pas jouer au monarque au-dessus de la tempête". Crédit Reuters

Dans une tribune à paraître dans le journal Le Monde de dimanche-lundi, l'ancien Premier ministre assure ne "rien voir" dans l'attitude de l'exécutif " qui soit à la hauteur de l'avertissement des régionales", et estime que le chef de l'Etat sera "responsable du naufrage national" si ce dernier "n'entend pas l'avertissement" exprimé dans les urnes au mois de décembre.

"Monsieur le Président, notre nation n'est pas seulement en état d'urgence face aux terroristes, elle est en alerte rouge sur le plan économique, social et démocratique. Le temps n'est plus aux demi-mesures.

Si vous n'entendez pas l'avertissement, vous serez responsable du naufrage national", assène François Fillon.

"A l'agenda gouvernemental, je ne vois rien qui soit à la hauteur de l'avertissement des régionales (…) François Hollande a un devoir : comprendre la colère et combattre le désespoir en faisant en sorte que les 16 mois qui lui restent ne soient pas les plus longs et les plus inutiles de la Vème République", écrit le député de Paris des Républicains dans cette tribune titrée "M. Le Président, reprenez-vous, il y a urgence!".

Selon François Fillon, le président de la République "ferait bien de ne pas jouer au monarque au-dessus de la tempête, car lui et son gouvernement sont les premiers responsables du climat délétère dans lequel s'est tenue l'élection régionale (…) Il est consternant d'entendre dire qu'à l'Elysée, on est soulagé de pouvoir faire de la tactique sur les décombres d'un scrutin inquiétant pour tous".

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par de20 - 19/12/2015 - 22:07 - Signaler un abus Lui qui n a même pas su

    Lui qui n a même pas su entendre les Français lorsque qu il etait en charge et encore moins a lUMP. C est un apôtre a son insu du FN cet homme de paille.

  • Par bobthe log - 20/12/2015 - 04:23 - Signaler un abus changement de logiciel

    ils ne comprendront jamais....leurs cerveau est formaté idéologiquement. Comment trouver des solutions (évidentes que les sans dents clament haut et fort) alors qu'ils ne voient pas le probleme ou nient meme son existence....

  • Par langue de pivert - 20/12/2015 - 13:28 - Signaler un abus Plus que 16 mois ! ☺

    LAISSEZ LE SE PLANTER BORDEL !

  • Par scrat75 - 21/12/2015 - 06:43 - Signaler un abus Ils sont plantés .....

    Ils voient très bien la souffrance des Français contrairement à se que l'on pourrait penser. Ils s'en servent pour diviser la droite et espérer continuer à se vautrer dans les canapés de la république le plus longtemps possible. La gauche en France comme ailleurs est et continuera d'être une escroquerie intellectuelle il faut bien le comprendre.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€