Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 31 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Élections régionales : en Bretagne, Le Drian ne veut pas d'écologistes sur sa liste

"Si on m'impose de prendre six écolos, je démissionne du gouvernement", aurait lancé Jean-Yves le Drian à François Hollande, selon le Canard enchaîné.

Pressions

Publié le
Élections régionales : en Bretagne, Le Drian ne veut pas d'écologistes sur sa liste

Avec 34,9 % des suffrages - soit le meilleur score du PS -, Jean-Yves Le Drian n'est pas tributaire de la liste Europe Écologie-Les Verts. Crédit REUTERS/Philippe Wojazer

Selon les indiscrétions du Canard enchaîné, Jean-Yves Le Drian et François Hollande ont entretenu un échange téléphonique houleux au lendemain du premier tour des élections régionales. Le ministre de la Défense rejette toute idée de fusion avec Europe Écologie-Les Verts pour le second tour, et aurait même lancé : "Si on m'impose de prendre six écolos, je démissionne du gouvernement".

Mardi matin, Manuel Valls aurait à son tour tenté de faire pression sur Jean-Yves le Drian : "Tu sais que ton attitude menace l'accord national conclu avec EELV. Tu peux faire perdre Barto en Ile-de-France". Ce à quoi le ministre aurait répondu : "Je m'en fous !".

Avec 34,9 % des suffrages en Bretagne - soit le meilleur score du PS -, Jean-Yves Le Drian n'est pas tributaire de la liste Europe Écologie-Les Verts de René Louail. Mais comme le note l'hebdomadaire Le Point, c'est pourtant lui qui est allé à la rencontre du ministre dès le dimanche soir. "Il faut qu'on discute", aurait-il proposé au directeur de campagne socialiste Loïg Chesnais-Girard. Vers minuit, dans la nuit de dimanche à lundi, il aurait même été reçu dans le QG socialiste de Rennes. 

Ces discussions auraient notamment porté sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la centrale à gaz de Landivisiau et les lignes ferroviaires secondaires de la région, mais René Louail aurait en fin de compte exigé 6 sièges au conseil régional. "On n'a pas compris le jeu des écolos. Les débats sur le programme ont très vite laissé place aux négociations sur les sièges voulus par René Louail", comment un cadre de la campagne de Le Drian, cité par Le Point.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par de20 - 09/12/2015 - 17:09 - Signaler un abus Moi aussi je m en fou du

    Moi aussi je m en fou du premier ministre qui doit passer de mauvais moments. Mdr

  • Par bjorn borg - 09/12/2015 - 18:07 - Signaler un abus Il a raison

    mais, je suis dans l'opposition !

  • Par Deudeuche - 09/12/2015 - 18:47 - Signaler un abus bravo

    dommage qu'i y ait aussi des socialistes sur la liste!

  • Par cloette - 09/12/2015 - 19:34 - Signaler un abus Bravo

    Chapeau !

  • Par Septentrionale - 10/12/2015 - 10:37 - Signaler un abus J'aime bien le commentaire de Deudeuche

    Que va en récolter Le Fur ?

  • Par vangog - 10/12/2015 - 13:39 - Signaler un abus Au jeu des magouilles et des alliances contre-nature...

    Le Drian a choisi la bonne voix, qui n'est pas celle du mafieux Bartolone. Il a raison de se foutre de Dom Barto, car les Français qui sortent de trente années de manipulation médiatique, vont choisir, de plus en plus, des candidats de convictions et non des candidats de compromis, assoiffés de pouvoir. Bravo à Le Drian( 35% premier tour) et à Gilles Pennelle (18,17%), qui n'a pas démérité et va pulvériser les scores du FN breton au second tour!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€