Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Elections européennes : Valérie Pécresse dénonce le projet de fusion de Nicolas Dupont-Aignan

La présidente de la région Ile-de-France a rejeté l'idée d'une union des droites dans le cadre des élections européennes de mai 2019.

Union des droites

Publié le
Elections européennes : Valérie Pécresse dénonce le projet de fusion de Nicolas Dupont-Aignan

 Crédit GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Valérie Pécresse était invitée sur les antennes de Franceinfo ce lundi. Elle a tenu à réagir suite à la "sensibilité fusionniste" des personnalités politiques qui souhaitent une union des droites comme Nicolas Dupont-Aignan, qui a effectué sa rentrée politique ce dimanche depuis le Cirque d'Hiver.  

La présidente LR de la région Ile-de-France a directement évoqué et a vivement critiqué l'attitude du leader de Debout la France. 

"Nicolas Dupont-Aignan a jeté le masque aux dernières présidentielles : il a fusionné au second tour avec Marine Le Pen. Aujourd'hui il y a une sensibilité, que j'appellerai fusionniste : ceux qui pensent que l'avenir de la droite c'est la fusion de la droite.

Moi je ne crois pas à cette théorie et je la combats. Je pense que l'identité, l'ADN de la droite française, n'est certainement pas de s'allier avec l'extrême droite; c'est au contraire d'affirmer son identité contre une extrême droite qui bafoue nos valeurs. Ces fusionnistes sont à mon sens profondément les ennemis de la droite républicaine".

Lors de son meeting de dimanche, Nicolas Dupont-Aignan a précisé qu'il allait mener sa propre liste pour les élections européennes de mai 2019. Il a lancé un "appel solennel" aux Républicains et au Rassemblement national dans le cadre de cette campagne. 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jc0206 - 24/09/2018 - 11:31 - Signaler un abus Elle dénonce ......

    Mais à part mettre le bordel à droite, elle propose quoi ?

  • Par Ganesha - 24/09/2018 - 12:06 - Signaler un abus OK !

    Si vous vous souvenez, avant le deuxième tour, en 2017, Marine Le Pen avait annoncé son choix de Dupont-Aignan comme premier ministre. Mon impression, c'est que Marine persiste dans la même stratégie, mais se montre très astucieuse en le laissant, cette fois-ci, se déclarer par lui-même ! La ravissante idiote, mme Pécresse, attend simplement que Macron lui propose un strapontin ministériel. Quant à Wauquiez, avec son obsession de ne jamais s'asseoir qu'entre deux chaises, il va rapidement sombrer dans l'oubli !

  • Par cloette - 24/09/2018 - 12:14 - Signaler un abus Et si

    Wauquiez se ralliait à cette "union des droites" de Dupont Aignan? Mais il ne le fera pas, il s'est brillé avec Michel Bernier .

  • Par cloette - 24/09/2018 - 12:15 - Signaler un abus Il faudrait avoir le courage de

    ruer dans les brancards contre l'Europe telle qu'elle est actuellement .

  • Par cloette - 24/09/2018 - 12:16 - Signaler un abus Quant à V Pecreese,

    elle est hors jeu aujourd'hui, mais elle l'ignore .

  • Par cloette - 24/09/2018 - 12:24 - Signaler un abus rectification

    "grillé" et non "brillé"

  • Par assougoudrel - 24/09/2018 - 14:26 - Signaler un abus Je ne comprends rien de

    cette Droite et je ne cherche même pas à le faire, car c'est le "bololo". Dans la tribu, il n'y a qu'un indien et tout le restant est composé d'individus (es) qui s'auto-proclament Sachem. Macron va mal et ils n'arrivent même pas à en profiter. Une bande d'abrutis qui ignorent le désarroi des électeurs, trop occuper à se bouffer le "tchu" entre eux. Je suis certain qu'ils louperont encore 2022, car trop "Kons".

  • Par vangog - 24/09/2018 - 16:38 - Signaler un abus Elle ne représente plus qu’elle-même Pecresse-la-traitresse!

    et quelques centristes déboussolés, qui ne savent plus où ils habitent...le mieux qu’elle ait à faire, c’est rejoindre le bateau ivre de Bayrou-rou, ou même Macron-Rothschild...elle s’y sentirait plus à l’aise pour déverser sa haine des patriotes!

  • Par cloette - 24/09/2018 - 16:58 - Signaler un abus Quand elle était ministre de N Sarkozy

    Je m'en souviens, elle était plutôt "droite dure" et très "réac" !!! Les temps changent, aujourd'hui c'est le "centre" qui est dur et "réac", elle donc du centre ! hi hi !

  • Par cloette - 24/09/2018 - 17:22 - Signaler un abus Wauquiez

    a adopté la stratégie du silence, comme d'ailleurs Marion . Car pour les deux, je suis persuadée qu'il s'agit bien d'une stratégie. Payante ou non, c'est la question qui aura une réponse en 2019 en attendant 2022

  • Par Atlante13 - 24/09/2018 - 18:03 - Signaler un abus Laisser le temps au temps

    Wauquiez se sait entouré d'une myriade de baronnets et baronnettes au crâne trop gros pour leur cerveau. Qu'il les laisse se dévoiler, se manger entre eux; de toute façon il n'y a que la gamelle qui les intéresse.

  • Par assougoudrel - 24/09/2018 - 18:44 - Signaler un abus Pardon

    Trop occupés à...

  • Par Kreuzer - 24/09/2018 - 18:52 - Signaler un abus "Mon pays, c'est la France libre". Romain Gary.

    C'est cette devise qu'a rappelée N. Dupont Aignan, au cours de son meeting très applaudi, hier. V. Pécresse, membre de l'ex-UMP, se satisfait d'une France vivant soumise à l'islam, disloquée en communautés. LR, nouvelle appellation du même parti qui a échoué, quoique disposant de tous les atouts pour se débarrasser de la gauche, ne se distingue pas de Macron: engoncée dans le discours démagogique européiste, qui paralyse tout débat. Ils n'ont pas de réponse pour la "France dite périphérique"; pas de proposition pour reprendre les zones de charia( des centaines, en France); pour rétablir la sécurité; une justice digne de ce nom. M. Dupont Aignan veut renégocier les traités européens; imposer un contrôle aux frontières. Pécresse est ... pour la video-surveillance. Nul propos raciste, fanatique ou extrêmiste n'a été prononcé, hier.

  • Par ciara - 24/09/2018 - 20:03 - Signaler un abus Je ne voterai plus Pécresse

    Elle a bénéficiée de nombreuses voix du RN lors de élections à la région . C'est fini Elle n'aura plus ma voix. Cette droite ne comprend décidemment rien à la politique. Que Pécresse dise clairement ce qui la sépare du RN. L'immigration.? Elle est donc pour une immigration incontrôlée qui est en train de ruiner notre pays. Qu'elle le dise. Au moins les choses seront claires

  • Par Anouman - 24/09/2018 - 20:39 - Signaler un abus Union

    La pseudo-droite républicaine qu'elle représente est plutôt un centre gauche mollasson et sans imagination. Il faudrait d'ailleurs qu'elle comprenne que le RN et NDA sont aussi républicains qu'elle et ses acolytes juppéistes. Peut-être plus d'ailleurs. Elle devrait aller chez Macron, c'est sa vraie place.

  • Par vauban - 25/09/2018 - 08:30 - Signaler un abus Pécresse

    Le radical socialisme chiraquien relifté Merci on a déjà donné ! On connaît le résultat......

  • Par Alain Proviste - 25/09/2018 - 09:42 - Signaler un abus Chacun son masque

    On voit les limites du personnage : typique d'une droite de gauche, qui préfère copiner avec Macron ou les soces qu'avec lestrèmedrouate fachisse qui mange des bébés au petit déjeuner. Ce n'est pas une idiote du tout et elle doit être au moins aussi bien informée que nous, elle voit bien ce que devient la France alors pourquoi cet entêtement ? Opportunisme carriériste, aveuglement idéologique, ou plus vraisemblablement peur de sortir des rails ?

  • Par Beredan - 25/09/2018 - 10:01 - Signaler un abus A tous les rateliers

    C’est l’un des boulets de LR

  • Par winnie - 25/09/2018 - 11:15 - Signaler un abus toujours aussi con cette droite....

    n a de droite ,plus que le nom ,elle ne sort pas du piege appate de RN qui fonctionne a merveille depuis tonton, et bien elle crevera ou plutot ira a sa vrai place : chez Macron.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€