Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Elections en Corse : Jean-Luc Mélenchon se réjouit de la défaite des communistes et félicite les nationalistes

Le député de Marseille n'a pas du tout apprécié l'alliance entre des Insoumis et des communistes.

Colère rouge

Publié le
Elections en Corse : Jean-Luc Mélenchon se réjouit de la défaite des communistes et félicite les nationalistes

Un cri de joie plutôt surprenant venant de la part d'un partisan d'une République une et indivisible. Dimanche, Jean-Luc Mélenchon s'est réjoui de la large victoire de la coalition nationaliste de Gilles Simeoni et de Jean-Guy Talamoni, lors des élections territoriales en Corse. Il a notamment salué une "punition" pour le chef de l'Etat et la tambouille du parti communiste.

"En Corse, le dégagisme c'est Simeoni. Bravo ! Macron sévèrement puni. Le FN ridiculisé. L'usurpation d'identité et la tambouille du PCF ont été durement sanctionnées". Avec moins de 6% de voix, les communises ont en effet subi une vraie déroute. 

Dans un deuxième tweet, le leader Insoumis précise son propos. "En Corse, le PCF a intitulé sa liste 'Corse insoumise' en dépit de nos démentis. Ils sont éliminés. Avis aux amateurs d'usurpation d'identité".

Alexis Corbière, bras droit de Jean-Luc Mélenchon, s'est montré plus mesuré ce lundi matin sur LCI sur le résultat corse. "C'est un phénomène politique qu'il faut observer. Ça ne veut pas dire qu'on est totalement d'accord avec ça, mais il faut l'observer, pas avec condescendance ni arrogance."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 04/12/2017 - 15:55 - Signaler un abus Un concours de cris de

    cochon est plus agréable à l'écoute que d'écouter cet énergumène aigri.

  • Par assougoudrel - 04/12/2017 - 16:30 - Signaler un abus Pardon

    que d'entendre

  • Par Deudeuche - 04/12/2017 - 16:40 - Signaler un abus Les Alsaciens saluent

    Les Corses, bravo, enfin sortir de la politique parisienne pseudo nationale.

  • Par kelenborn - 04/12/2017 - 17:03 - Signaler un abus Et merde!!

    Parce que si demain la Mayenne proclame son indépendance et beh...310 000 habitants mais 700 000 bovins!!!! Ils sont majoritaires et Bové risque d'être élu Président !!! On n'est pas fauché!

  • Par Atlante13 - 04/12/2017 - 17:32 - Signaler un abus Le guignol a encore éructé,

    décidément, je me demande s'il est capable de faire autre chose. Au passage, merci mrs Hollande and Co, vous avez réussi a préparer l'indépendance de la Corse dans la plus grande discrétion et le plus grand mépris pour les français, le prochain stade étant les négociations pour l'autonomie, avant celles de l'independance. Les petits pas, en somme.

  • Par Deudeuche - 05/12/2017 - 14:16 - Signaler un abus Ici aussi les Jacobins éructent

    Leur centralisme parisien-nombrilique. Get lost !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€