Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 13 Novembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Effondrement d'immeubles à Marseille :le maire Jean-Claude Gaudin se défend

Sa parole était attendue, alors que la responsabilité de la mairie de Marseille est pointée du doigt dans l'effondrement des immeubles de la rue d'Aubagne.

Phocéen

Publié le
Effondrement d'immeubles à Marseille :le maire Jean-Claude Gaudin se défend

 Crédit GERARD JULIEN / AFP

Trois jours après l'effondrement de deux immeubles rue d'Aubagne, le maire de Marseille a enfin pris la parole. Certains habitants, depuis quelques jours, l'ont accusé dans les médias d'avoir délibérément abandonné le quartier de Noailles à sa décrépitude, et donc d'être pour quelque chose dans l'effondrement des immeubles. 

Jean-Claude Gaudin ne voit pas les choses de cet oeil-là : "Depuis plus de 20 ans, nous sommes porteurs avec mon équipe d’une ambition et d’une exigence fortes pour la rénovation de l’habitat ancien et indigne." Il a réfuté l'accusation d'avoir privilégié la construction d'une patinoire (pour 56 millions d'euros), alors que seulement 200 millions d'euros seraient investis dans la rénovation de l'habitat public et privé marseillais. Le maire de la cité phocéenne a invectivé les journalistes qui se faisaient pressants : "vous croyez que le capitaire démissionne quand il y a une tempête" ?

L'atmosphère est décidément orageuse à Marseille...

Les recherches du côté de la rue d'Aubagne n'en sont qu'à 6 victimes. La possibilité de trouver un survivant est de plus en plus mince...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Clodo31 - 08/11/2018 - 18:50 - Signaler un abus Marseille

    Je sais qu'à Marseille, c'est toujours un peu particulier, mais dans nos contrées, c'est aux propriétaires d'entretenir leur bien et non aux municipalités de le faire.

  • Par Atlante13 - 08/11/2018 - 19:36 - Signaler un abus Faudrait faire un tour dans ces quartier

    pour comprendre ce qui s'y passe. Mais je ne crois pas que ça intéresse nos médias, c'est tellement éloigné de leur conception bizounours de notre société... et puis tellement éloigné de la pensée unique.

  • Par tubixray - 09/11/2018 - 09:12 - Signaler un abus Papet repose toi

    Rien à dire sur la carrière de M. Gaudin mais son age et sa tête de vieillard le classe parmi ces hommes politiques qui resteront cramponnés à leur fauteuil et à leurs privilèges jusqu'à leur dernier soupir ... Place aux jeunes ou aux moins vieux SVP.... Un Bouteflika français somme toute !.. Pour le reste, le logement en France est un chaos total, hors de prix pour les classes moyennes, normes ahurissantes dans le neuf, dictature des architectes des monuments de France, aides ahurissantes ... entre autres

  • Par Atlante13 - 09/11/2018 - 09:48 - Signaler un abus @tubixray Exact, on croule sous les pouvoirs

    des administrations, des élus, de la Justice, des normes ultra-pléthoriques, bref impossible de rénover l'ancien vu que tout est fait pour interdire ou dissuader. La France est devenue un pays où la liberté n'existe plus, ni le droit de propriété, où seuls les délinquants sont protégés face aux salauds d'honnêtes propriétaires.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€