Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 22 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Education : Vincent Peillon pour l'enseignement de la "morale laïque" à l’école

Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a précisé dans un entretien au Journal du Dimanche qu’il ne s'agissait pas d’instruction civique, mais d’un enseignement "plus large".

Vivre ensemble

Publié le

A partir de 2013, les élèves de l’enseignement secondaire pourraient bien devoir suivre des cours de "morale laïque". Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon n’a pas encore précisé la nature de cet enseignement mais à d’ores et déjà déclaré qu’il ne faisait référence ni à l’ordre moral, ni à l’instruction civique."Je n'ai pas dit instruction civique mais bien morale laïque", explique le ministre. "C'est plus large, cela comporte une construction du citoyen avec certes une connaissance des règles de la société, de droit, du fonctionnement de la démocratie, mais aussi toutes les questions que l'on se pose sur le sens de l'existence humaine, sur le rapport à soi, aux autres, à ce qui fait une vie heureuse ou une vie bonne".

 

 

Selon Vincent Peillon, "si ces questions ne sont pas posées, réfléchies, enseignées à l'école, elles le sont ailleurs par les marchands et par les intégristes de toutes sortes". Le ministre de l'Education a regretté qu'"aujourd'hui dans les cours d'école et les classes, on se traite de "sales feujs", "sales bougnoules". Le ministre a inscrit sa démarche dans la philosophie de Jules Ferry estimant "qu’il y a une morale commune, qu'elle s'impose à la diversité des confessions religieuses, qu'elle ne doit blesser aucune conscience, aucun engagement privé, ni d'ordre religieux, ni d'ordre politique".

 

Il estime que ça proposition n’a rien à voir avec l’ordre moral, car ordre moral et morale laïque seraient deux concepts opposés. "C'est tout le contraire. Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s'émanciper, car le point de départ de la laïcité c'est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d'arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix".  Une mission de réflexion sera installée à la rentrée pour "préciser la nature de cet enseignement". Le ministre fixe "trois objectifs: qu'il y ait une cohérence depuis le primaire jusqu'à la terminale, que cet enseignement soit évalué, qu'il trouve un véritable espace" 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par langue de pivert - 02/09/2012 - 15:52 - Signaler un abus La STASI faisait cela très

    La STASI faisait cela très bien !

  • Par cqoiqéqon - 02/09/2012 - 16:18 - Signaler un abus coup de gueulle, mais merde à la fin!

    Prévoyez prioritairement d'enseigner la Morale Démocratique au enfants (genre gouvernement au peuple par le peuple et pour le peuple si vous voyez ce que je veux dire!) et commencez par balayer devant votre porte avec une mise rapide et définitive au placard des autorisations que vous vous êtes accordées notamment en terme de cumul des mandats! vos conneries ça suffit...surtout en terme d'enseignement laïc. les enfants qui arrivent sont né dans un monde multipolaire et n'attendent pas vos leçons. merci pour eux

  • Par le Gône - 02/09/2012 - 16:55 - Signaler un abus Comme c'est étrange...

    Sarko qui lui voulait simplement enseigner la "morale" c'est qui est deja beaucoup pour les racailles..passait pour les socialo pour un affillié du FN..mais là l'autre enclume Stalinienne Peillon qui veut enseigner la morale laiique..il est quoi alors?..a part un branquignole?

  • Par Ravidelacreche - 02/09/2012 - 17:07 - Signaler un abus Vincent Peillon c'est maintenant ! :o))

    Rapport sur l'Instruction Publique Nicolas de Condorcet - 20 et 21 avril 1792, Assemblée Nationale Législative

  • Par Septentrionale - 02/09/2012 - 17:13 - Signaler un abus cette gauche française instrumentalise à la soviet

    et dénature les termes de toute leur substance par la désinformation et la propagande digne d'un politiK buro il est temps que la droite revienne sur le devant de la scène François Fillon que j'ai vu et écouté à l'Assemblée nationale face à zHayrault a toutes les compétences pour une saine et forte réaction bien contrôlée contre l'imposteur Père Dodu et son falot premier ministre

  • Par Indigène Indigné - 02/09/2012 - 17:19 - Signaler un abus Morale laïque à l'école

    Les mauvaises notes vont pleuvoir !

  • Par Equilibre - 02/09/2012 - 17:31 - Signaler un abus Il va leur apprendre la franc maçonnerie

    vous savez ce truc qui détruit l'éducation dans ce pays, sa religion à lui. Ferait mieux de modifier le révisionnisme des livres d'histoire de l'EN.

  • Par bobocleaner - 02/09/2012 - 17:39 - Signaler un abus un gag par semaine

    la rentree de Pellion c'est maintenant comment va Madame la secretaire d'état à la "reussite" ?

  • Par troiscentsalheure - 02/09/2012 - 18:07 - Signaler un abus Hitler aussi se prenait pour Dieu

    http://www.dailymotion.com/video/xnrr3t_la-franc-maconnerie-religion-de-la-republique-peillon_news

  • Par Rosine - 02/09/2012 - 18:11 - Signaler un abus et qui va le faire?

    qui va prendre ces charges horaires? la morale laïque c'est de sucroit un OXYMORON.

  • Par laïcité - 02/09/2012 - 18:15 - Signaler un abus un représentant de la gauche bobo

    qui parle de laïcité!...Heureusement que le ridicule ne tue pas sinon il y aurait beaucoup beaucoup de morts au PS !

  • Par mariecl29 - 02/09/2012 - 18:20 - Signaler un abus Arracher l'élève ?

    M.Peillon déclare"qu'il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix." D'après le Protocole n° 1 à la Convention européenne des droits de l'homme: ... L'État, dans l'exercice des fonctions qu'il assumera dans le domaine de l'éducation et de l'enseignement, respectera le droit des parents d'assurer cette éducation et cet enseignement conformément à leurs convictions religieuses et philosophiques. Ce sont les parents qui décident de l'éducation morale qu'ils donnent à leurs enfants et cette éducation est forcément influencée par leurs croyances religieuses,philosophiques,politiques ou autres. Je ne vois pas comment on peut "arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social"sans l'arracher à sa famille et à son milieu !

  • Par troiscentsalheure - 02/09/2012 - 18:34 - Signaler un abus A mariecl29

    En lui disant que ses parents sont dans l'erreur. C'est la nouvelle version de 1968.

  • Par carredas - 02/09/2012 - 19:28 - Signaler un abus L'Ecole...

    Il a fumé quelque chose M.Peillon...? Il veut répandre la morale laïque : " cela comporte une construction du citoyen avec certes une connaissance des règles de la société, de droit, du fonctionnement de la démocratie, mais aussi toutes les questions que l'on se pose sur le sens de l'existence humaine, sur le rapport à soi, aux autres, à ce qui fait une vie heureuse ou une vie bonne". Ce n'est pas 60 000 postes qu'il va devoir créer car désormais l'école va remplacer les parents défaillants et éduquer en plus d'instruire... Au secours...!

  • Par Carcajou - 02/09/2012 - 19:33 - Signaler un abus Morale laïque?

    Lorsque j'étais à l'école primaire, le journée commençait par un leçon de morale. Les ministres de l'époque qui ne se payaient pas de mots savaient que la République laïque existait depuis 1905 et que l'enseignement religieux était proscrit. Peillon comme ses congénères politicards se gargarise de mots. Il n'invente rien, le cuistre, mais il cause. Sérieusement; Ministricule, si vous coupez ma progéniture de son déterminisme familial, je vous cloue au mur. Je suis un citoyen respectable, en règle avec mon pays et ma conscience. Je n'attends pas de vous que vous que vous éduquiez mes enfants mais que vous fassiez respecter les lois de la République c'est à dire, entre autre, l'obligation pour les parents d'éduquer leurs enfants. Si votre hypocrisie vous empêche de nommer précisément ceux dont la progéniture n'est pas éduquée dans "le respect absolu de la liberté de conscience", ne venez pas empiéter sur le droit crucial que me donne la démocratie d'élever mes enfants comme je l'entends dans le respect des lois de la Nation.

  • Par jmpbea - 02/09/2012 - 19:41 - Signaler un abus les socialo sont dans leur rêve...

    comment veux tu à peine penser enseigner quoi que ce soit à un môme dont les parents n'ont aucune autorité, dont le grand frère deale et ramène de quoi manger à la maison, et qui touche 50 euros par semaine pour chouffer....ces gens sont des nanars, qu'ils en parlent aux enseignants avant de dire des énormités médiatiques...

  • Par Karamba - 02/09/2012 - 20:22 - Signaler un abus On se doutait bien

    depuis le début que le pompeux Peillon n'avait pas les clés pour éviter à l'éducation nationale de se transformer en usine à chômeurs. Je lui faisais confiance en revanche pour lancer beaucoup de confettis et de serpentins, là dessus il ne déçoit jamais.

  • Par stephanoise - 02/09/2012 - 21:13 - Signaler un abus peillon = payons !

    Le brave Peillon vient nous montrer sa tronche de play boy puisque s'annonce la rentrée, c'est à son tour de venir faire le show !... Et ça va nous couter combien à nous, ses idées à la con? Recruter des profs en doublons dans les classes, ça c'est une idée qu'elle est bonne ! et ça va créer des emplois surtout que les 3 millions de chômeurs sont sur l'ardoise du mou de l'Elysée... Peillon, tu vends du rêve mais y a personne pour acheter ! Et, retrouvons nous au mois de juin pour la publication des résultats du bac, vous verrez que cette année, avec un ministre de gauche, des enseignants de gauche et des correcteurs de gauche, 90 % voir plus des élèves auront leur bac de gauche bien sur et s'inscriront à l'unef pour devenir des futurs manifestants grévistes syndicalistes de merde et de gauche ! Ouf, ça fait du bien !!!...

  • Par BOUM - 02/09/2012 - 21:44 - Signaler un abus parole, parole

    "une mission de réflexion sera installée à la rentrée pour préciser la nature de cet enseignement"... C'est donc loin d'être fait. Pour moi, c'est même que du vent: - il faudrait du courage (les jeunes islamistes ne seront pas contents) - il faudrait des professeurs de morale laique (emplois d'avenir?) - il faudrait savoir faire coincider morale et laicité. Pas sûr que venant des socialistes, cela fonctionne. Bref, des mots pour cacher d'autres maux.

  • Par troiscentsalheure - 02/09/2012 - 22:50 - Signaler un abus A BOUM

    Ce sera fait demain, la rentrée c'est demain.

  • Par Alliance Nationale France - 03/09/2012 - 00:17 - Signaler un abus On veut de l'action !!

    La morale laïque ? Pas de halal dans nos cantines laïques Pas de visite de mosquée dans nos sorties laïques Pas d'étude de l'arabe ou du coran dans nos apprentissages laïques Le Gouvernement nous endort ! Les Français ne veulent plus de mots mais des actions pour défendre leurs Valeurs, leurs Normes et leurs Traditions ! * L'Alliance Nationale France - natallfrance

  • Par Gégé Foufou - 03/09/2012 - 07:38 - Signaler un abus A MARSEILLE

    Tu ne tueras point , c'est laïque ou catholique ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€