Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 16 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Edouard Philippe a dévoilé un vaste plan d'investissement de 57 milliards d'euros

20 milliards d'euros seront notamment consacrés à la transition écologique, un axe considéré comme prioritaire par le gouvernement.

Le plan qui valait des milliards

Publié le
Edouard Philippe a dévoilé un vaste plan d'investissement de 57 milliards d'euros

Des milliards d'euros pour relancer l'économie française. Le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé ce lundi le grand plan d'investissement, qui doit déployer au total 57 milliards d'euros sur cinq ans. Plusieurs axes ont la priorité du gouvernement : la transition écologique (20 milliard d'euros), la formation et l'éducation (15 milliards), l'innovation (13 milliards)  ou encore la transformation numérique de l'Etat (9 milliards).

 

Ce plan quinquennal – élaboré par l'économiste Jean Pisani-Ferry - doit permettre d'"amplifier l'effet" des "réformes économiques, fiscales, et sociales" du gouvernement, a estimé Edouard Philippe lors d'une présentation à la presse de ce rapport. "Au total, ce sont donc 57 milliards d'euros que nous engagerons, grâce à la mobilisation des budgets des ministères qui vont accorder plus de priorités à ces dépenses d'investissement, grâce au financement du troisième programme pour les investissements d'avenir et grâce à la mobilisation exceptionnelle de la Caisse des dépôts et consignations et de la Banque européenne d'investissement" a-t-il poursuivi.

En effet, pour financer ce plan, 12 milliards d'euros de crédits existants seront mobilisés, tandis que 45 milliards d'euros constitueront de nouveaux financements, selon le rapport.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 25/09/2017 - 15:57 - Signaler un abus Et ça va rapporter combien ?

    Des investissements se doivent d'être productifs, sinon ce sont des gabegies. Quand un investisseur met de l'argent, il sait combien ça va lui rapporter: normal, c'est le sien; quand un politicien investit, il s'en fout: normal, c'est l'argent des autres. Le nôtre. Ce qui lui importe est d'en retirer un bénéfice politique personnel, un point c'est tout.

  • Par cloette - 25/09/2017 - 17:28 - Signaler un abus et le "développement durable"

    on n'en parle plus ? Comme on ne parlera plus bientôt de la "transition écologique" , ou des "énergies renouvelables" . ! .

  • Par Anguerrand - 26/09/2017 - 16:28 - Signaler un abus Ça sent de nouvelles hausses d'impôts après la CSG et l'essence

    Ces 57 milliards sont sensés en rapporter beaucoup plus donc être rentables. Sur le principe c'est bien si c'est rentable, mais quand c'est l'état qui mène " l'investissement " c'est le plus souvent de l'argent jeté par la fenêtre. Il suffit de voir comment les dizaines de milliards de la formation sont dilapidés. Sur ces investissements pas un mot sur leur rentabilité espérée

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€