Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 31 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'écrivain et journaliste Michel Polac est mort

Le polémiste est décédé à l'âge de 82 ans.

Disparition

Publié le - Mis à jour le 8 Août 2012

C'est sa famille qui annoncé sa disparition ce mardi. Michel Polac était un journaliste, écrivain et critique français. 

Au cours de sa longue carrière, il a notamment créé Le Masque et la Plume en 1955 sur France Inter qu'il a animé jusqu'en 1970. Présentateur de plusieurs émissions littéraires à la télévision, il a également produit et réalisé des documentaires, notamment sur Céline.  

Auteur d'une quinzaine d'ouvrages et d'autant de films, on se souviendra de lui pour avoir été renvoyé de TF1 après sa privatisation à la suite d'une édition de son émission Droit de réponse, un talk-show provocateur créé en 1981.

Dans la vidéo qui suit, Michel Polac manque de se prendre un verre en pleine tête (à 3 minutes environ.)

Il avait ensuite fait son grand retour sur France 2 en 2006-2007, aux côtés d'Eric Zemmour dans On n'est pas couché, émission de Laurent Ruquier. Il avait également longtemps tenu une chronique littéraire dans Charlie Hebdo.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par VaeVictis75 - 07/08/2012 - 19:40 - Signaler un abus C'était aussi un pédophile...

    C'était aussi un pédophile...

  • Par Decrauze - 07/08/2012 - 20:52 - Signaler un abus Polac : du droit de réponse au devoir d’intelligence

    J’apprends ce jour à 19h32 le décès de Michel Polac : dès 2006 je le mettais dans mon Panthéon en verve (http://pamphletaire.blogspot.fr/2006/03/mon-panthon-en-verve.html). Sa liberté de ton, son insatiable curiosité, ses précieuses émissions comme point de référence de la liberté d’expression, son Journal touchant, ses films, ses livres… un touche-à-tout qui mériterait quelques gros titres dans les médias, même en période olympique. La médaille d’or du cerveau bien fait, à titre posthume, décernons-lui.

  • Par Franck Boizard - 07/08/2012 - 20:58 - Signaler un abus La gauche et les medias ont les héros qu'ils méritent

    Rappelons qu'il était d'une parfaite mauvaise foi. Mais quand on est de gauche, c'est permis, puisque c'est pour le Bien.

  • Par roudoudou - 08/08/2012 - 06:01 - Signaler un abus Toujours de mauvaise foi

    Donc parfaitement représentatif de le gauche-cureton actuelle, donnant des leçons et faisant pis que pendre par derrière. Bon débarras.

  • Par roudoudou - 08/08/2012 - 06:08 - Signaler un abus Ah beurk !

    Polac avait lui-même raconté dans un bouquin paru en 2000 ses aventures sexuelles avec des petits garçons...

  • Par elrousa - 08/08/2012 - 06:24 - Signaler un abus R.I.P

    Toute profession à ses ..."francs-tireurs"... Paulac en fut, dont les victimes furent d'innombrables gogos et autres intellectuels de pacotille. Comment pouvait-on se faire prendre à ses pantomimes !!!

  • Par ACL - 08/08/2012 - 09:12 - Signaler un abus Triste à dire

    Maintenant que dégoulinent les hommages de la classe dominatrice à son sujet, il convient de rappeler la vérité du personnage : prisonnier de son idéologie mortifère, il soutenait les criminels les plus atroces, du moment qu'ils appartenaient au "camp du bien" (sic). C'était l'esprit le moins libre qui soit et ses émissions étaient des moments de haineuse propagande et démagogie diffamatoire envers ceux qui avaient l'outrecuidance de ne pas vénérer les héros de la gauche.

  • Par altona - 08/08/2012 - 11:38 - Signaler un abus la mafia médiatique en émoi

    Seule Daniela Lumbroso a eu le courage de dénoncer les relations pédophiles de ce "grand journaliste". Les Levaïe , Field et autre Kahn de la communauté de la rue des Rosiers se répandent dans les médias pour pleurer le cher disparu mais ont évidemment passé sous silence ses secrètes déviations , Polac faisait partie des Intouchables : journaliste très à gauche , provocateur , il ne laissera rien , sauf les regrets de sa caste de bobos parisiens.

  • Par Nico Attal - 08/08/2012 - 19:06 - Signaler un abus Le masque tombe, la plume s'envole...

    Polac avait réussi à donner à la connerie un ton familier qu'on aimait bien. On le regrettera...

  • Par laurentso - 08/08/2012 - 19:18 - Signaler un abus Rarement lu un festival de conneries

    tel que ci-dessous. Ca doit bien faire marrer Polac, où qu'il soit...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€