Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 23 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ecoutes de Nicolas Sarkozy : la riposte de Thierry Herzog

L'avocat de l'ancien président a envoyé un courrier au procureur de la République, François Molins, dans lequel il dément tout trafic d'influence.

Contre-attaque

Publié le

Nouveau rebondissement dans l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy. Et celui-ci est de taille. En effet, ce mercredi soir, Thierry Herzog, l'avocat de l'ancien président et lui-même mis en cause dans cette histoire, a contre-attaqué. Dans une lettre adressée au procureur de la République, que Le Point.fr a pu consulter, il dément s'être procuré illégalement le rapport de la Cour de cassation sur l'affaire Bettencourt. Concrètement, dans ce courrier, Me Thierry Herzog réfute s'être rendu coupable de trafic d'influence et explique avoir obtenu dans les règles ces informations issues de la Cour de cassation.

"Je suis en mesure de vous apporter la preuve que, dès le 27 janvier 2014 à 16 h 6, ce rapport m'avait été adressé, par courriel, par mon avocat au conseil, maître Patrice Spinosi" écrit-il à François Molins, le procureur de Paris. En clair, selon Thierry Herzog s'il était en possession d'un rapport de la Cour de Cassation, c'était de manière légitime. Dès lors, il estime : "Je n'ai donc bénéficié d'aucun avantage particulier en la matière". "En conséquence, la retranscription de ces écoutes" entre lui et Nicolas Sarkozy "est totalement illégale et irrégulière".

Selon l'avocat de Nicolas Sarkozy, "le même processus sera mis en œuvre le 30 janvier suivant, puisqu'à 9h25, Me Patrice Spinosi me transmettra l'avis de l'avocat général dont je rendrai compte, à 20h40, à mon client". Toujours selon Le Point.fr, dans cette lettre Thierry Herzog contre-attaque : "Ainsi, tant pour justifier la transcription de conversations couvertes par le secret professionnel que pour nuire à mon honneur et à ma réputation, à l'occasion de violations ciblées du secret de l'instruction, on met sciemment en avant des faits inexacts." En conséquence, Me Herzog demande à François Molins de "rendre publics (les) éléments désormais contenus à la procédure qui font litière de ces allégations mensongères".

Pour rappel, le procureur Molins avait ouvert en avril une information judiciaire sur les accusations de financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy par la Libye de Kadhafi. Ce dossier étant depuis le 1er février de la compétence du nouveau parquet national financier (PNF), François Molins a immédiatement répondu à Me Herzog qu'il lui transmettait donc sa requête, selon une source judiciaire.

Voici la lettre de Thierry Herzog à François Molins :

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cronos - 20/03/2014 - 07:42 - Signaler un abus Oupssssssss

    Les voyous de nos jours n'ont plus d'honneur comme les anciens...!

  • Par léonard simon - 20/03/2014 - 07:50 - Signaler un abus La meute ne l'entendra pas de cette oreille.

    Les chiens et le piqueurs sont lancés dans une traque soutenue. Il faut tuer la bête immonde. Il faut qu'elle "créve ", ainsi en à décider le roi François petit gros., Un roi bonasse en apparence, en fait un gamin minable qui veut se venger d'un mauvais camarade, turbulent, isolent, parfois tyrannique, iconoclaste, vindicatif même dans certaines circonstances mais apprécié pour ses éla

  • Par charlesingalls64 - 20/03/2014 - 07:52 - Signaler un abus Merde.

    Va falloir gratter encore un peu alors, Hollande et sa bande de menteurs professionnels vont encore être obligés de passer quelques coups de fils.... Allo Christiane ? T'aurait pas encore un ou 2 secrets de l’instruction à faire sortir par nos kamarades "journalistes" ? . Vite, 2017 approche !

  • Par léonard simon - 20/03/2014 - 07:56 - Signaler un abus suite

    ....mais apprécié pour ses élans, son dynamisme, le soutien que les autres dirigeants de la planète lui distillent en secret. François le petit gros ne peut supporter cette reconnaissance. Il sait que son trône pourrait lui être retiré et ne saurait alors où poser ses grosses fesses. Oui François et ta cour vous êtes des minables doublés de menteurs vengeurs prêts à tous les coups bas avec l'aide de tous ceux qui comme vous savent le risque qu'il y aurait à laisser la

  • Par eol66 - 20/03/2014 - 08:08 - Signaler un abus incroyable

    Incroyable vos postes ...le brigant c sarko le pourris c coppe et encore vous trouver le moyen de rejeter la faute sur hollande ....quel mauvaise foi que de la part de UMP...veuillez remetre les choses a leur place svp UMP et pourris et ca continue avec le maire du raincy ...mais bien sur vous allez encore dire que c la faute a hollande. Vous pouvez dire ce que vous voulez mais les fait son la Dit moi pour qui tu vote je te dirais qui tu est

  • Par eol66 - 20/03/2014 - 08:11 - Signaler un abus leonar simon

    A Part de critique du gros hollande avec ses grosse fessescomme tu dit n'a tu pas quelque chose de plus concret pour defendre les mammouth coromput de l'UMP

  • Par pierre325 - 20/03/2014 - 08:24 - Signaler un abus son refut du referendum sur l'Europe

    devrait déjà suffire a le faire condamné. C'est ou la logique de chercher des preuvent quand on les a sous le nez. C'est comme Hollande quand tu vois le pédigrée de ceux qui l'entour t'a pas besoin de te demander si ik s'en mette dans les poches.

  • Par charlesingalls64 - 20/03/2014 - 08:33 - Signaler un abus @eol66

    Le principal crime de Sarko pour l'instant c'est d'être sur le mur des cons. S'il est libre et non condamné par la "justice" française c'est qu'il est..... innocent ! Pourri ou pas ! . Je ne peux pas le piffrer mais à voir l'acharnement des hyènes de l'internationale socialiste je commence à me dire que ce type est peut-être très fréquentable...... . 11 mois d'écoutes et toujours rien ? Y'a un loup......

  • Par 2bout - 20/03/2014 - 08:56 - Signaler un abus L'heure est grave (et bien matinale).

    Dès poltrominet, la Stasi est en place. Belair, Walter99 ... et aujourd'hui eol66, 99, 66 ... avec une imagination réduite à la partie inférieure de l'anatomie. OBJECTIF : segmenter le marché en offrant aux consommateurs différents produits. Mieux que le dentifrice exclusivement réservé aux hommes, il s'agit de réduire l'expression d'un rejet en multipliant les voix de cette expression, mais la ficelle apparaît comme si évidente, que même le gros Cayrol ne sait plus comment faire pour épargner ses amis. Finalement, une seule voix s'impose, celle du non à cette merde.

  • Par Ory-Nick - 20/03/2014 - 09:46 - Signaler un abus @Eol66, @Pierre325

    (Sarko n'a pas encore été condamné) Petits rageux, veuillez lire ceci - Art.11 de la Déclaration des DH - ONU : "Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées." . Cel article est retranscrit dans le droit français, notamment, par la loi Guigou (2004, je crois). . En vertu de la présomption d'innocence, il est à la charge de l'accusation de fournir à la justice les preuves de la culpabilité du défendeur. En outre, Sarkozy n'a toujours pas la moindre condamnation (mais 3 non-lieux). Il est donc parfaitement innocent. La loi ne permet pas à la justice de recourir à des méthodes illégales. Le juge d'instruction doit, en autre, faire un dossier à charge, mais aussi à décharge (ce qui n'est pas le cas contre Sarko). En sommes, ne pas faire de référendum ne constitue en rien un délit. . Est-ce assez concert pour vous ?

  • Par 2bout - 20/03/2014 - 10:04 - Signaler un abus Si la bêtise avait un nom,

    Elle s'appellerait Sérillon.

  • Par JCjuris - 20/03/2014 - 11:27 - Signaler un abus Dingue: Me HERZOG n'a lu que le titre de l'article de Mediapart!

    En effet le seul point qui est soulevé par HERZOG dans sa lettre au PR de PARIS révèle une erreur. En effet, il dit qu'il a eu le rapport du parquet général : ce qui est logique, celui-ci est forcément adressé aux parties ! Sauf que l'article de Mediapart montre qu'ils ont cherché à se procurer le rapport du conseiller-rapporteur ... qui lui est confidentiel !!! Je crois que HERZOG a complétement perdu la main ...

  • Par l'enclume - 20/03/2014 - 13:11 - Signaler un abus Va savoir!

    eol66 - 20/03/2014 - 08.08/08:11 Les mammouths corrompus de l'UMP, seraient heureux de vous donner bénévolement des cours d'orthographe. Si intéressé, prendre rendez vous au siège du parti.

  • Par Ali ce - 20/03/2014 - 17:39 - Signaler un abus 1 an d'écoute

    et rien, pas un centime de Kadhafi n'a filtré, c'est bête quand même, tant d'heures d'écoute, de dépenses inutiles, 10 juges, 50 policiers, pour accoucher d'une souris. Pour peu que les morceaux diffusés par Médiapart soient manipulés, lire l'humanité, eh oui, faut varier ses lectures pour se faire une idée, voici ce qui est écrit "il faut savoir que Mediapart a eu accès non pas aux enregistrements en eux-mêmes, mais à un procès-verbal de synthèse des écoutes téléphoniques." Médiapart est déjà poursuivi pour usage de faux dans cette affaire, ils ne sont plus à ça près. autre source afp, "Aucune personne n'a été mise en examen et l'information judiciaire se poursuit", a poursuivi la source judiciaire citée par l'AFP, franchement s'ils avaient un bon dossier, ils auraient mis tout ce beau monde en examen, dans la minute. C'est juste avant les élections, et c'est utile pour manipuler les électeurs.

  • Par sam75 - 20/03/2014 - 18:17 - Signaler un abus En finir avec le systeme Sarkozy

    En finir avec le système Sarkozy, c'est le titre d'un editorial sur Mediapart. feuille de choux bien connue du pouvoir. Cela veut tout dire, il s'agit d’éliminer un adversaire qui fait tres peur au pouvoir et au "president" actuel. Pour cela, la justice et surtout les accusations a répétition, si la justice ne trouve rien au moins le dénigrement finira par faire son oeuvre. Mais le risque , c'est le retour de bâton pour cette bande d'incapables et de menteurs.

  • Par walter99 - 21/03/2014 - 07:11 - Signaler un abus Sarkozy est une victime

    Sarkozy est une victime d'une loi sur les écoutes de ... 2004 , Sarkozy est une victime de lui même. Mais comme il ne pouvait pas imaginer perdre le pouvoir , il n'avait jamais imaginé que la loi pourrait s'appliquer à lui même . Cette droite qui tape sur la justice se croit propriétaire du droit ,se croit au dessus des lois . Mais avec Hollande c'est fini , les affaires iront jusqu'au bout , le grand nettoyage est en route .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€