Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La dure réalité des anciens députés battus et oubliés après le triomphe de La République en marche

Un an après la défaite, certains anciens députés traversent une période difficile...

Coup de blues

Publié le
La dure réalité des anciens députés battus et oubliés après le triomphe de La République en marche

 Crédit GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

25% des élus de l'Assemblée nationale ont surmonté la tornade de l'arrivée au pouvoir de La République En Marche. Lors des élections législatives de 2017, 434 élus sortants n'ont pas été reconduits. Deux tiers d'entre eux étaient socialistes ou écologistes. Le retour à une vie "normale" reste encore délicat pour bon nombre d'entre eux. 225 parmi eux ont fait valoir leurs droits à la retraite. Même pour ceux qui étaient également fonctionnaires (un quart des sortants), le retour dans leur ancienne affectation a été très difficile.   

Selon des informations de Paris Match, leurs nouveaux projets professionnels et leurs reconstructions ne seraient pas concluants.

Malgré leur réseau et leur expérience, ils auraient des difficultés réelles à trouver un emploi (pour celles et ceux qui sont encore en âge de travailler).

En juillet 2017, 97 anciens députés touchaient une allocation de retour à l'emploi. Ils étaient seulement 44 après les législatives de 2012. D'après Paris Match, ils sont encore 70 à la percevoir en juillet 2018. Certains, qui ont obtenu de leur précédent employeur une rupture conventionnelle, n'y ont pas droit. 

Beaucoup n'auraient pas surmonté la défaite. Philippe Baumel, ancien élu socialiste de Saône-et-Loire, s'est notamment confié sur ce sujet auprès de la rédaction de l'hebdomadaire : 

"Pendant les cinq ans de mon mandat, je me suis investi à 110%. Mon échec m’a semblé profondément ingrat. J’ai vécu pendant six mois une forme de tétanisation. J’ai eu beaucoup de mal à tourner la page".

Selon Catherine Coutelle, présidente de l'Association des anciennes députées, "certains ont pris de tels coups sur la gueule qu'ils ne veulent plus entendre parler de rien".

Véronique Massonneau, ancienne députée de la Vienne, a même mis six mois à sortir de chez elle ! 

La plupart d'entre eux sont animés par un sentiment d'injustice. Ils imputent leur défaite principalement à François Hollande et à son gouvernement. 

Ce tableau assez amèr pour les députés battus, esseulés et désemparés pourraient donc les rapprocher des personnages des romans de Michel Houellebecq. A l'issue des prochaines élections législatives, le nombre de parlementaires aura baissé de 30%. A la suite de l'introduction de la proportionelle, plus de 300 députés ne vont pas être réélus.

Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, a d'ailleurs préparé un groupe de travail afin de réfléchir aux manières d'éviter que ceux qui s'engagent en poltique soient "condamnés à être inemployables".   

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pandore - 04/08/2018 - 22:00 - Signaler un abus pas à plaindre

    Ils ont tous plus ou moins passé des années dans la haute administration….ils sont tous plus ou moins de parfaits petits idéologues et surtout ils ne savent rien faire d'autre que se sucrer sur la bête …...privilèges,: passe droits et autres avantages

  • Par borissm - 04/08/2018 - 22:10 - Signaler un abus @pandore

    Exactement: pas à plaindre. Ils ont fort bien vécu, et ils bénéficie d'une retraite plus que confortable, dès le premier mandat. Et qu'ils soient "animés par un sentiment d'injustice", on les comprend : "j'ai droit à être réélu", dixit M

  • Par borissm - 04/08/2018 - 22:14 - Signaler un abus @pandore (je recommence)

    Exactement : pas à plaindre. Ils ont fort bien vécu, et ils bénéficient d'une retraite plus que confortable, dès leur premier mandat. Et qu'ils soient "animés par un sentiment d'injustice", on les comprend : "j'ai droit à être réélu(e)", dixit Martine Aubry, parfait symbole des bon(ne)s à rien nourri(e)s par la République toute leur vie. Bref, que tous ces inutiles essayent pour une fois de servir à quelque chose, ça les changera.

  • Par pierre de robion - 04/08/2018 - 22:14 - Signaler un abus De grâce,

    Je vais pleurer

  • Par assougoudrel - 04/08/2018 - 23:09 - Signaler un abus Qu'ils apprennent à faire un

    nœud coulant et à monter sur une chaise ou qu'ils ouvrent une baraque à frites-saucisses (qu'ils couleront en un rien de temps, tellement ils sont mauvais). Je ne vais pas pleurer ces malpropres.

  • Par francoise34 - 05/08/2018 - 00:28 - Signaler un abus Inemployables

    Alors pourquoi la republique et nos impots les payaient ils si cher ?. Quelles compétences avaient ils donc pour que personne ne puisse maintenant les employer!

  • Par Septentrionale - 05/08/2018 - 04:36 - Signaler un abus EtatiK et organisés en racketteurs

    Ils considéraient avant tout que l'état avec ses deniers leur appartenait.

  • Par Septentrionale - 05/08/2018 - 05:11 - Signaler un abus Cette mafia étatiK et arrogante

    Confrontée à sa médiocrité individuelle par une mise en carence de profit au mérite auto-attribué.

  • Par Beredan - 05/08/2018 - 08:12 - Signaler un abus Mains grasses sur la France ...

    Et il faudrait s’apitoyer Sur le sort des arrogants , des profiteurs et des hypocrites ???

  • Par Anguerrand - 05/08/2018 - 08:46 - Signaler un abus Une exception tout de même

    Les fonctionnaires qui retrouvent une place automatiquement dans leur place d’origine, ils ne savent toujours rien faire mais retrouvent leurs salaires, primes ancienneté, c’est bien pour ça qu’ils sont si nombreux à l’assemblées Nationale, ils ne prennent aucun risques, alors pourquoi ne pas tenter sa chance aux élections ? Encore une exception scandaleuse qui revient en gros à être gouverner majoritairement par des fonctionnaires. Ceux comme Ségolène trouvent toujours à être recasée même si ça ne sert à rien ; ministre des pôles, fallait y penser !

  • Par Anguerrand - 05/08/2018 - 08:50 - Signaler un abus De Rugy a donc compris

    D’une part qu’il ne serai peut être pas réélu, d’autre part qu’il serait bien incapable de retrouver un travail ne sachant rien faire d’autre, prudent le gars !

  • Par vangog - 05/08/2018 - 11:10 - Signaler un abus « Mon échec m’a semblé particulièrement ingrat! »....

    C’est vrai que si un socialaud échoue (P.Baumel), ça ne peut être que la faute des électeurs...le pire dans cette lâcheté, c’est que P.Baumel n'évoque même pas l’echec de la politique socialiste, mais son échec électoral ...dur! dur!...

  • Par MIMINE 95 - 05/08/2018 - 12:10 - Signaler un abus Et pourtant

    des centaines d'emplois ne sont pas pourvus dans ....les services à la personne, la restauration, etc etc, des emplois qui ne font pas rêver, certes, mais que sont bien obligés d'accepter de jeunes diplômés pour sortir du CDD ou du stage à perpétte, mais aussi des chômeurs (vieux, plus de 40) en fin de droit qui, ancien, maitrise, cadre ou ingénieur ou autres, ne s'attendaient pas à finir ainsi . Mon Papy nous disait : "il n'y a pas de sot métier ,il n'y a que de sottes gens" comme quoi, quand ils disent qu'il ne trouve pas de boulot .....c'est sans doute parce qu' "il ne cherche pas bien! " . et vlan !

  • Par Anouman - 05/08/2018 - 13:06 - Signaler un abus anciens députés

    Il faut dire qu'ils ne savent pas faire grand chose et sont habitués à des rémunérations confortables. Mais il ne peuvent s'en prendre qu'à eux car s'ils avaient été plus efficaces ils auraient peut-être été réélus.

  • Par zelectron - 05/08/2018 - 17:05 - Signaler un abus la vérité crue !

    ce qui prouve si il en était besoin que la plupart sont des incapables

  • Par moneo - 06/08/2018 - 11:14 - Signaler un abus changement de métier

    on passe de guide sachant promettre à acteur de la vie économique devant prouver son utilité Imaginez OBONO ( la mal payée )le jour ou elle devra gagner sa vie... cependant pour les plus importants il ya suffisamment d 'assoss pour nourrir les candidats du prochain tour

  • Par Pharamond - 06/08/2018 - 14:01 - Signaler un abus Démonstration par l'absurde

    Ce qui revient à dire que beaucoup de ceux qui proposent des lois,les ,évaluent,fixent les cadres juridiques,économiques sociaux et internationaux ne sont pas à la hauteur de leurs responsabilités. Etonnons -nous de l'état du pays!

  • Par Stargate53 - 06/08/2018 - 14:23 - Signaler un abus Rien d'extraordinaire !

    Ils vivent ce que des milliers voire millions de personnes subissent lors de restructurations dans le privé ! C'est sur que découvrir le triste sort réservé à ceux considéré comme inutiles est une situation stressante et qui fait mal mais pourquoi devraient-ils être traité avec plus d'égard que le monsieur ou madame tout le monde qui subit une perte d'emploi ! la vie professionnelle est une jungle avec plus ou moins de chance c'est dommage mais si l'empathie et l'aide à ceux qui souffrent faisaient partie de la nature humaine, beaucoup de souffrances pourraient être évitée mais ce n'est pas le cas dans le type de société où nous vivons ! Et puis certains ont-ils vraiment défendu le bien commun quand ils étaient élus et n'est-ce pas un juste retour de leur conduite !

  • Par kelenborn - 06/08/2018 - 15:11 - Signaler un abus Ah....

    C'est dur d'être battus par des chèvres mais....est ce que l'on va plaindre des gens dont l'action a contribué à accroître la misère de ce pays? Et puis , pas tous: De Rugy, ce brave vert aux couleurs changeantes at au sphincter à géométrie variable il a su faire!!!Au fait, il cherchait sa chèvre ( le mec de l'opposition qui avait fait beh suite à une intervention d'une députée de la Raie publique en Merde!!) pour la punir...il l'aura niquée ...comme Bové!

  • Par kidu - 06/08/2018 - 19:09 - Signaler un abus La soupe est tellement bonne...

    Que la vielle P... de Dray prétend être le tête de liste pour les européennes au prétexte qu'il a des choses à apprendre aux jeunes générations !! Pire que les tiques ces parasites...

  • Par Tattegrain - 07/08/2018 - 09:42 - Signaler un abus Chomage

    Eh oui, eux aussi connaissent le chômage et ce n'est pas facile. La gestion calamiteuse de F. Hollande a conduit au dépôt de bilan. Quand on a un mauvais patron, c'est inévitable.

  • Par jurgio - 07/08/2018 - 14:30 - Signaler un abus Un profond sentiment d'injustice !

    Tous ces individus qui ont œuvré activement et sans relâche depuis des décennies pour obtenir le chaos français que l'on connaît ont été jetés dehors comme des mal propres ! Une compréhension « compréhensible » de la part de ces crétins aveuglés par une idéologie sacrificielle.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€