Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

DSK bientôt conseiller du gouvernement serbe

Aleksandar Vucic, le vice-Premier ministre serbe l'annoncé ce vendredi matin.

Reconversion

Publié le

Dominique Strauss-Khan a trouvé un nouveau poste. Mais pas en France. L'ancien président du FMI aurait accepté de devenir un des conseillers du gouvernement serbe dans le domaine des finances. Le vice-Premier ministre serbe Aleksandar Vucic l'a annoncé ce vendredi matin. "Nous avons un accord de principe et il ne reste qu'à résoudre des détails techniques. Nous nous attendons à ce que Dominique Strauss-Khan vienne à Belgrade la semaine prochaine", a-t-il indiqué.

Dans le détail, DSK "assistera le ministre des Finances, moi-même et le Premier ministre" a confirmé Vucic.

Il "va aider la Serbie à reprogrammer sa dette. Il n'a pas été particulièrement content lorsqu'il a vu l'état de nos finances, mais il a déjà proposé des solutions", a dit encore le vice-Premier ministre. Aleksandar Vucic a assuré qu'il n'entendait pas se prononcer sur la vie privée de M. Strauss-Khan. "Je m'intéresse à l'expert, à l'homme qui pourrait aider la Serbie", a-t-il ajouté

Dominique Strauss-Kahn a assuré, fin juillet dans un entretien à la télévision russe "Rossia 24", que la politique était "du passé" et qu'il souhaitait désormais se consacrer à ses nouvelles fonctions de conseil. "Aujourd'hui, j'oeuvre en tant que conseiller de gouvernements et de grandes entreprises dans de nombreux pays, dans tous les coins du monde : en Russie, en Afrique, en Amérique latine", avait-il alors expliqué. La nouvelle vie de DSK va donc prendre une autre tournure.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par troiscentsalheure - 13/09/2013 - 12:28 - Signaler un abus DSK, le type qui soutient Lamy et qui sort

    un bouquin sur les ravages de la mondialisation, partout chez lui ce DSK.

  • Par yeswecan - 13/09/2013 - 13:21 - Signaler un abus quels détails techniques?

    c'est quoi les détails technique à régler? l'hébergement au Sofitel?

  • Par Teo1492 - 13/09/2013 - 13:44 - Signaler un abus @yeswecan

    bien vu !

  • Par Sophile - 13/09/2013 - 14:00 - Signaler un abus Pas encore de j.uif

    Dans le gouvernement serbe ?? Attention quand il y en a un , les autres, tous les autres suivent. Après les Usa et les muzz qui ont détruit le pays, à présent c'est leur culture. Serbes opposez-vous, sinon ce sera comme chez nous. Il vous fabriquera une dette in-remboursable .

  • Par vincedelavega - 13/09/2013 - 14:08 - Signaler un abus les filles de l'est

    J'en connais un qui va s'en donner à coeur joie là-bas avec les filles de l'est!

  • Par pandore - 13/09/2013 - 15:11 - Signaler un abus Avec lui...

    La Madame sera ( bien ) Serbie....!!!!!!!

  • Par Glop Glop - 13/09/2013 - 16:16 - Signaler un abus @ yeswecan - 13/09/2013 - 13:21

    Non c'est pas l'hébergement qui pose problème c'est le personnel, même les trav ne veulent pas bosser à l'élargissement.

  • Par Vautrin - 13/09/2013 - 16:23 - Signaler un abus Ben mon colon

    Avec un zig de cet acabit, ils ne seront pas fauchés !

  • Par jean fume - 13/09/2013 - 17:38 - Signaler un abus Reconversion ?

    Les Serbes ne savent pas comment s'y prendre pour aménager des maisons closes ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€