Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Droits de succession : LREM veut ouvrir un débat "sans tabou"

Le gouvernement souhaiterait revoir à la hausse les droits de succession afin de corriger du mieux possible les « inégalités de naissance ».

Tempête en vue

Publié le
Droits de succession : LREM veut ouvrir un débat "sans tabou"

 Crédit LIONEL BONAVENTURE / AFP

Toujours plus élevés, les droits de succession ? En tout cas, cela en prend le chemin. Comme le rapporte BFMTV ce vendredi 14 septembre, le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, a annoncé vouloir « ouvrir une réflexion sans tabou » sur la fiscalité des successions, dans l'objectif de valoriser le travail plutôt que l'héritage. Et de remplir un peu plus les caisses de l'Etat.

Des impôts à la hausse ?

Pour « corriger les inégalités de naissance », rien de mieux que les droits de succession, selon Christophe Castaner. Un outil toutefois « complexe » et « mal accepté », selon le secrétaire d'Etat, selon il est « essentiel », d'ouvrir un débat sur la refonte de cette fiscalité.
Sans surprise, une telle refonte « ne peut que signifier une augmentation », selon une source LREM interrogée par BFMTV. 
 
L'objectif serait de lutter contre la « rente de situation au détriment de la rente d'innovation », comme l'avait expliqué Emmanuel Macron lors d'une interview en 2016. « Nous courons donc le risque d'être une nation de simples héritiers plus qu'un pays où coule la sève féconde des innovateurs », avait-il souligné. Dans cette même logique, le gouvernement avait supprimé l'ISF pour le remplacer par le seul IFI, impôt sur la fortune immobilière, afin de permettre favoriser la réintroduction de capitaux dans les circuits économiques.
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 14/09/2018 - 20:44 - Signaler un abus La Ripoublique inégalitaire en marche!!

    Malgré un siècle d’erreurs socialistes- ce que ces cretins n’ont pas encore compris, c’est que si les Français doivent laisser à l’état PS-macroniste (qu’ils auront engraissé toute leur vie) le produit de leurs économie: bibelots, immobilier, actions, entreprise...et bien, il n’y aura plus aucune volonté de faire des économies, ni d’acheter des actions, ni de créer une entreprise, ni d’investir dans l’immobilier! Le but caché de cette manœuvre perverse typiquement socialiste ( les patriotes RN vous avaient prévenus...) est de débusquer les économies des Français et de les inciter à consommer plus. Mais, comme tout ce qu’ont fait les socialauds, ce but ne sera jamais atteint...les Français préfèrent baisser leur activité et aller à la pêche , plutôt qu’engraisser un état PS-macroniste incapable de réaliser la moindre économie ...

  • Par J'accuse - 14/09/2018 - 22:19 - Signaler un abus Par ici la monnaie

    La réalité est qu'ils se foutent des inégalités: ils voient du pognon et veulent mettre la main dessus. Les discours et les grandes idées généreuses, c'est juste pour habiller les vols et les spoliations. Rien de plus que du racket légalisé.

  • Par LOTHARINGIEN 31 - 14/09/2018 - 23:02 - Signaler un abus leur imagination se limite à

    leur imagination se limite à pomper toujours plus de fric , surtout pas à trouver des économies ... Pas de tabou veut dire : passez la monnaie les vieux , on vous a déjà bien tondu , maintenant , une fois morts , vous passerez encore à la caisse ... et toujours avec un noble motif : la solidarité intergénérationnelle , valoriser le travail plus que l'héritage , sauver la planète... en augmentant ad libitum les taxes et les impôts .... sans que jamais la ponction fiscale profite aux Français , il suffit de ne "p .

  • Par LOTHARINGIEN 31 - 14/09/2018 - 23:03 - Signaler un abus ... de ne pas avoir de tabou

    ... de ne pas avoir de tabou ....

  • Par Lazydoc - 14/09/2018 - 23:56 - Signaler un abus Alors là, je me marre!

    Tous ces retraités qui ont voté Macron. Cocus. CSG augmentée, revalorisation à la trappe, droits de succession augmentés. Et je pense que ce n’est pas fini. Il va encore faire payer les vieux!! Tous les vieux qui l’ont aidé toute sa vie durant à accéder à sa place actuelle. Comme il doit leur en vouloir pour les punir ainsi. Je pense bien qu’ils risquent de voter encore pour lui. Car ils l’aiment! Au moins autant qu’il les déteste!

  • Par ajm - 15/09/2018 - 00:26 - Signaler un abus A rebours des pays occidentaux.

    Cette caste de crétins prédateurs ne sont capables que d'accroître les taxes et impôts qui, dans notre pays, battent tous les records. En matière de droits de succession, la France se distingue déjà par le haut niveau de l'impôt : en ligne directe, on ne peut léguer par heritier , en franchise d'impôts, que 100000 euros , soit une chambre d'étudiant ( de bonne autrefois ) à Paris ou un studio à Bordeaux. Dans la plupart de nos voisins ces seuils sont beaucoup plus élevés, et parfois les droits , même pour des montants énormes sont nulles ou très faibles ( 4% maximum en Italie). Aux USA, la réforme fiscale Trump a considérablement reduit cet impôt, dans un pays où, déjà, le système des trusts, permettait de transférer des sommes énormes avec une fiscalité privilégiée.

  • Par ajm - 15/09/2018 - 00:32 - Signaler un abus Fausse mémoire et haine de la transmission.

    Cette majorité et son président ont vraiment un problème pathologique avec les familles, la transmission, l'identité, la mémoire, la vraie, pas la mascarade mémorielle manipulée, notamment la mémoire des " anciens" encore vivants qui se souviennent de ce qu'était un pays comme la France , avec des Français, souvent pas d'accord entre eux, mais qui se sentaient des héritiers.

  • Par ajm - 15/09/2018 - 00:36 - Signaler un abus Vieux et vieux

    Lasydoc: on ne doit pas connaître les mêmes vieux . En ce qui me concerne, je n'ai pas voté Macron, ni au premier tour ni au second.

  • Par Xavier le Normand - 15/09/2018 - 08:37 - Signaler un abus un encouragement à vivre et mourir ailleurs qu'en France!

    Il y a trois ans je réglais 45 p cent de droits sur ma part d'héritage ( Nb il y avait encore l'ISF sur les biens que mon papa avait tout fait pour nous transmettre) Aujourd'hui il est hors de question que l'Etat s'empare de ce que je réussirai à préserver pour mes enfants et petits-enfants! Fin du contribuable vache à lait et de l'Etat gaspilleur.

  • Par cloette - 15/09/2018 - 09:08 - Signaler un abus Ils n'en finissent plus

    faire les poches des contribuables, encore et encore, ils ne savent faire que cela depuis le début de ce quinquennat . Mais, c'était tellement prévisible ! Comment se fait- il que les Français aient été si aveugles . ça se voyait comme le nez au milieu de leur figure ! Quant au "leader", c'était marqué sur son front en grosses lettres !

  • Par Lazydoc - 15/09/2018 - 09:11 - Signaler un abus Faire comme Johnny (l’idole des vieux)

    Aller passer ses vieux jours dans un pays accueillant (pas les usa!) et transmettre selon la loi du pays à ses enfants!

  • Par assougoudrel - 15/09/2018 - 09:14 - Signaler un abus Une de ces raisons qui fait

    que toutes mes affaires sont déjà dans un garde meubles en Espagne.Nous partirons dès que ma femme touchera sa retraite. Même la niche du chien quittera ce pays gouverné par des malandrins et je suis certains que beaucoup d'hésitants, franchiront le pas.

  • Par venise - 15/09/2018 - 09:57 - Signaler un abus ne vous bilez pas

    on va tous finir en EHPAD à 3000 mensuel, avant ça on nous aura engoufrés nous et notre patrimoine dans les résidences séniors, au soir du grabat il aura bien explosé en attente la loi sur la dépendance , les assureurs ont le couteau entre les dents j'ai le sentiment d'un grand fracas dans nos valeurs et une haine profonde pour ces quadra technocrates qui sont au sommet justement par l'opiniatreté de nos anciens je vais liquéfier mes économies dans une boite à chaussure et en petites coupures des héritiés? pas de Bernard Arnaud, juste une classe moyenne qui pense à demain en faisant bouillir leur marmite républicaine

  • Par thymthym711 - 15/09/2018 - 10:01 - Signaler un abus Au nom de l'égalié !

    1/3 En fait ce que veulent ces "gens" qui se disent pour la justice sociale c'est que chaque nouveau-né sorte de sa grotte comme nos ancêtres d'il y a plusieurs millions d'années, pour avoir "la chance" de vivre la même aventure que tous les "humains". Quand une famille, par exemple de quatre personnes, vit dans une maison, c'est la maison de la famille, de tous les membres de la famille. Quand les parents meurent pourquoi les enfants ne seraient-ils plus chez eux ? Pourquoi devraient-ils racheter tout ou partie de leur bien ? De plus l'héritage ne se limite pas à cela. Faudra-t-il "lobotomiser" les enfants des familles instruites ou cultivées pour mettre les enfants à égalité avec ceux qui n'auront pas eu le même héritage ? Il est bien connu que l'école ne gomme pas cette inégalité ! Que faire au sujet des enfants élevés dans les familles qui leur auront donné en héritage le sens de l'honneur, le goût de l'effort et la considération de leurs semblables de l'espèce humaine ? Que faire au sujet des enfants qui auront reçu en héritage une meilleure intelligence que d'autres personnes ?

  • Par thymthym711 - 15/09/2018 - 10:01 - Signaler un abus Au nom de l'égalité !

    Le pouvoir actuel est "de gauche" pour environ 75% de la population (ce qui peut, pour un temps, assurer une majorité) puisque l'impôt sur le revenu se révèle de plus en plus concentré sur un nombre restreint de contribuables : 10% des foyers fiscaux représentent à eux seuls 70% de la "recette" de l'impôt sur le revenu. Ce qui ressemble de plus en plus à de la spoliation (et non plus à une contribution normale pour une vie en société agréable) devrait tourner à la confiscation pure et simple des fruits de l'activité et du travail des citoyens ? Ces "gens" au pouvoir n’ont aucune limite ; ils préfèrent dire "aucun tabou"!

  • Par thymthym711 - 15/09/2018 - 10:02 - Signaler un abus Au nom de l'égalité !

    3/3 "Si l'on a une préférence pour le risque face à la rente, ce qui est mon cas, il faut préférer la taxation sur la succession..." avait dit M. Macron. Question : Ceux qui ont une préférence pour le risque ne seraient-ils pas les premiers de cordée dont parle M. Macron ? Tant pis pour ceux qui sont plus loin dans la cordée ! N'y a-t-il pas des personnes qui ont une préférence pour le travail et non pour le risque ? En quoi ces personnes sont-elles blâmables ? De plus chez ceux qui ont une préférence pour le risque il y a ceux qui prennent des risques pour eux-mêmes et ceux qui prennent des risques pour les autres. Les responsables de la crise de 2008 prenaient des risques pour qui ? Depuis cette crise la dette de la France a explosé. Nous ne nous en sommes jamais relevés. Pas contre les très riches sont encore plus riches. Les hommes politiques de la droite dite "de gouvernement" se font rouler dans la farine par M. Macron comme les communistes ont été roulés dans la farine par M. Mitterrand en leur temps.

  • Par Anouman - 15/09/2018 - 10:51 - Signaler un abus Egalité

    Si ces imbéciles avaient la moindre notion de ce qu'est l'égalité les droits de succession seraient les mêmes quel que soit le lien de parenté. Et s'ils avaient la moindre notion de liberté, ils ne taxeraient pas les successions car ce sont des biens qui ont été imposés deux ou trois fois si ce n'est plus. En fait ce sont juste des malades mentaux. Il parait qu'il y en a 1/5 en France et c'est parmi ceux là que les électeurs idiots choisissent leurs députés.

  • Par ombelline - 15/09/2018 - 10:52 - Signaler un abus Re: vieux et vieux

    Ajm: je n'ai pas non plus voté Macron car je savais que sa CSG ferait un malheur! Je vois maintenant plus souvent des vieux mendier dans la rue. C'est la nouvelle pauvreté a la Macron!

  • Par ajm - 15/09/2018 - 11:04 - Signaler un abus Risques et rentes .

    Les personnes qui parlent le plus de risque n'en prennent généralement que très peu et très calculés, contrairement au citoyen de base qui subit des risques importants qu' il n'a pas cherchés, risques professionnels, dans son.environnement de " mixité sociale" avec des ecoles "pourries" où ses enfants dont sur la défensive permanente etc...Par ailleurs , même ceux qui ont volontairement accepté des risques souhaitent généralement pour eux-mêmes au soir de leur vie et pour leurs enfants une vie plus tranquille et moins exposée. Les preneurs de risque volontaires ou pas sont aussi des rentiers le moment venu.

  • Par wanda60 - 15/09/2018 - 11:12 - Signaler un abus MENACES

    "Sans tabou" c'est à dire pouvoir nous voler sans se cacher ?

  • Par Atlante13 - 15/09/2018 - 12:08 - Signaler un abus C'est de plus en plus clair,

    les français sont communistes dans l'âme. Bon, ben qu'ils assument. Et je les rejoindrai le jour où tous les français seront fonctionnaires et auront les mêmes droits sans devoirs. Après il ne restera plus qu'a régler le sort des haut-fonctionnaires aux privilèges multiples pour arriver a l'égalité absolue. Marx avait donc raison.

  • Par Atlante13 - 15/09/2018 - 12:13 - Signaler un abus @assougoudrel

    oui, d'accord, mais le gouvernement de voleurs a déjà annoncé la couleur : bientôt les français résidant à l'étranger seront taxés d'office et prélevés au départ.

  • Par Eface - 15/09/2018 - 12:31 - Signaler un abus Égalité n’est pas égalitarisme

    Or sous couvert d’égalité on nous vend de l’égalitarisme. En fait c’est une piètre raison pour augmenter encore et encore l’imposition des français qui sont déjà les premiers de cordée de la pression fiscale. Navrant ... il ne faut pas oublier que celui qui transmet par héritage a déjà, durant sa vie, été imposé sur ses revenus et ses biens. Plus l’heritage est important plus il a payé et ses enfants devront payer à nouveau sur les meme biens. C’est ça l’égalité? NON

  • Par assougoudrel - 15/09/2018 - 13:07 - Signaler un abus Atlante 31

    Je suis assimilé fonctionnaire (militaire) et Bercy prendra son dû tous les mois avant de verser ma pension (comme c'est le cas depuis longtemps); il n'y a pas de CSG. Ma femme qui est dans le privé paiera ses impôts en Espagne. Il y a des millions d'expatriés et ce n'est pas fini et les dirigeants français font attention à ces électeurs. Beaucoup ont fait la queue pour voter pour Macron, car ils n'étaient pas concernés par la CSG et la CRDS. De plus, il y a un accord entre la France et l'Espagne concernant l'impôt.

  • Par Yves3531 - 15/09/2018 - 14:41 - Signaler un abus Masques et cache-sexes LREM microniens ne cachent plus rien...

    ce sont toujours les mêmes socialos cachés derrière la mascarade du autrement et du en même temps le temps d'une élection manipulée et truquée qui la mettent profond à la France laborieuse. Il me reste une richesse, celle de la satisfaction de ne jamais avoir voté pour eux; et celle là ils ne peuvent pas la taxer ...!

  • Par jc0206 - 15/09/2018 - 15:23 - Signaler un abus Ne croyez pas ces fumiers ....

    Qui se disent sans tabou. Ils se foutent des inégalités, ce qu'ils veulent c'est taxer tout ce qu'ils peuvent pour nourrir leur électorat d'assistés et se gaver pendant leur passage au pouvoir. Il ne nous reste que deux possibilités : 1) nous barrer de ce pays ou 2) nous débarrasser des politiques LREM et gauchistes. Je crains que l'extermination soit nécessaire.

  • Par winnie - 15/09/2018 - 16:39 - Signaler un abus ma maison est en vente

    j attends un acheteur et cap sur le Portugal, Courage fuyons!

  • Par cloette - 15/09/2018 - 18:46 - Signaler un abus ouaf !

    Comme si leur préoccupation était "les inégalités" !! Il faut oser dire cela , mais ils osent tout , c'est même à ça qu'on les reconnait .

  • Par theodorum - 15/09/2018 - 18:47 - Signaler un abus Lourde erreur !

    Tiré de Mondialisation de Maurice Allais, major de Polytechnique et Prix Nobel d'économie: "On comprend bien pourquoi certains veulent imposer la libération des échanges. Ce système est très profitable à quelques groupes de privilégiés. Mais pendant que certains s'enrichissent,  les forces vitales de la nation s'appauvrissent.  Au surplus, cette conception entraîne la glorification du culte de l'argent, favorise l'apparition d'un capitalisme sauvage, engendre des inégalités croissantes, et contribue de ce fait à la désagrégation morale. Elle témoigne d'une méconnaissance totale des conditions économiques et éthiques qu'implique une société humaniste et vraiment libérale." Macron n'a rien compris . Les investisseurs préfèrent racheter les actions des entreprises car la demande est ruinée par la mondialisation et l'écrasement des salaires. Il sont en train de manger la "poule aux oeux d'or" !

  • Par Max.B - 15/09/2018 - 22:59 - Signaler un abus la Macronerie en marche..

    De toutes façons il n'y aura plus d'heritage car une députée à preconnisee de taxer plus les vieux par soucis de solidarités, donc si je comprends bien il faut donner plus à l'etat pour les pauvres ont moins, car le Macronisme C taxer plus pour donner moins et moins segneurerie Macron avec ma reine mère je vis beaucoup mieux. Je pense à tous les députés qui ont élu qui annonçait qu'il venai du peuple et que Macron allait faire une politique pour le peuple aujourd'hui il prend plus je retiens tout et je donne rien

  • Par Aspirant - 16/09/2018 - 08:36 - Signaler un abus Prise de risque

    E. Macron a dit et répété préférer "le risque à la rente". Mais quel risque a-t-il pris lui même dans sa vie en sa qualité de haut fonctionnaire sans enfant ?

  • Par pale rider - 16/09/2018 - 09:17 - Signaler un abus La méthode est plus élégante que celle des bolchéviques

    d'antan, mais bon, c'est le même résultat, les mêmes corollaires : fuite des capitaux, des cerveaux, des entrepreneurs, paupérisation de ceux qui restent ... et bien sûr , aucune tentative d'économie de la sphère étatique. Bien sûr tout ceci va bien se terminer, c'est sûr ..

  • Par lili57 - 16/09/2018 - 13:20 - Signaler un abus Lazydoc

    et bien NON, tous les vieux n'ont pas voté pour lui, ni pour l'autre mais malgré eux ils sont ponctionnés et ils en veulent aux vieux qui ont , peut être, voté Macron sans réfléchir + loin que le bout de leur nez. HELAS !

  • Par Olivier62 - 16/09/2018 - 13:48 - Signaler un abus Vous avez voulu Macron... profitez-en bien !

    "sans tabou", ça signifie qu'ils vont augmenter les taxes et les impôts partout où c'est possible, pour faire face au tsunami de dettes et de dépenses démentes qui caractérise l'état des finances de notre pays. Mais je n'ai aucune commisération pour les français : voilà 40 ans qu'ils votent pour la même clique mandatée par la finance mondiale, alors qu'ils ne viennent pas pleurnicher maintenant.

  • Par cloette - 16/09/2018 - 15:10 - Signaler un abus "débattons sans tabou"

    C'est la novlangue de Macron; Cela veut dire : Cause toujours mon bon ...

  • Par del1968 - 17/09/2018 - 15:03 - Signaler un abus Il me semblait pourtant que le communisme était un échec

    Parce qu'au fond, n'est-ce pas de cela qu'il retourne ? Sans doute l'idéologie est-elle différente mais les méthodes sont les mêmes. Or l'Histoire nous a bien montré que cela ne marche pas. Les hommes ne créent de la richesse que quand ils en profitent aussi à titre personnel. Pourquoi nous "casserions-nous le cul" à travailler (plus) pour payer davantage d'impôts, ne pas pouvoir être propriétaire de notre logement, ne pas pouvoir transmettre notre patrimoine, fruit de notre labeur, à nos enfants ? Cela va à l'encontre de milliers d'années de culture et d'évolution. Et cela a fait ses preuves.

  • Par del1968 - 17/09/2018 - 15:20 - Signaler un abus Il me semblait pourtant que le communisme était un échec (suite)

    Je ne suis pas économiste et ne prétend pas avoir LA solution. Mais de bon sens, il me semble que pour s'enrichir il faut plus de rentrées et moins de sorties. Plus de rentrées: c'est plus de gens au travail et une meilleure redistribution des richesses, donc plus de consommation, donc une croissance intérieure plus forte et plus solide; un solde de commerce extérieur positif, donc des entreprises qu'on aide à innover, se développer, exporter. Cela demande de multiples actions sur des temps courts et moyens (alternance et revalorisation de certains métiers, développement fort du digital, des neurosciences, de l'écologie et activités associées, production locale et circuits courts, baisse des charges avec contreparties de hausse des bas et moyens salaires, simplification légale et administrative ... non exhaustif). Moins de sorties: paradoxalement, c'est probablement le plus simple, il y a d'énormes gisements de productivité dans les services publiques et le fonctionnement de l'état grâce au digital et au management. C'est faisable, c'est déjà fait en partie et cela marche super bien ! Exemple renouvellement de CNI, beaucoup plus rapide et personnel plus attentif et plus aimable !

  • Par del1968 - 17/09/2018 - 15:24 - Signaler un abus Il me semblait pourtant que le communisme était un échec (fin)

    Cela ne veut pas forcément dire qu'on licencie, on réoriente, on ne renouvelle pas les départs à la retraite. Enfin, on protège nos activités stratégies pour notre indépendance militaire, énergétique ... Donc on ne vend pas Alsthom et on ne devient pas dépendant des EU pour le fonctionnement de nos porte-avions nucléaires. Un exemple, hélas parmi d'autres. Mais bon, notre classe politique s'intéresse-t-elle réellement au pays et à ses citoyens, à notre avenir ? Et surtout, que pouvons-nous faire ? A part se demander pour qui voter ?

  • Par vangog - 17/09/2018 - 15:46 - Signaler un abus L'égalitarisme gauchiste...

    c’est le découragement de l’entreprise, de la propriété , et de la rente...et ca mène à l’inégalité par nivellement par le bas (l’inverse du ruissellement par le haut). Un siècle de socialisme l’a démontré, mais les Français sont un peu masochistes...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€