Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Droit du travail : 58% des Français estiment qu'il faudrait donner plus de souplesse aux entreprises pour faire baisser le chômage

A l'occasion d'une visite d'entreprise en Seine-et-Marne, François Hollande a assuré ce jeudi qu'un retrait du projet de loi travail n'était pas envisageable.

Opinion

Publié le
Droit du travail : 58% des Français estiment qu'il faudrait donner plus de souplesse aux entreprises pour faire baisser le chômage

"La loi peut être améliorée, il y a forcément des éclaircissements à donner, des corrections à établir", a déclaré François Hollande. Crédit Reuters

Selon les résultats d'un sondage TILDER / LCI / OPINIONWAY publié ce jeudi, une majorité de Français estiment que la baisse du chômage passe par une plus grande souplesse accordée aux entreprises en matière de droit du travail. A la question "Selon vous, pour faire baisser le chômage, faut-il donner plus de souplesse aux entreprises en matière de droit du travail ?", 58% des sondés ont répondu "oui", et 42% ont répondu "non". 

"Les Français sont en grande majorité favorables à une réforme du droit du travail qui offrirait plus de souplesse aux entreprises. En cela, ils semblent avoir parfaitement intégré les enjeux économiques liés au marché de l’emploi et, sur ce point, sont en accord avec 'l’esprit' même de la loi El Khomri. Ce résultat peut donc surprendre puisque parallèlement les Français ne soutiennent pas le texte du gouvernement comme l’ont montré les précédentes études d’opinion. Ce paradoxe trouve son explication sur le terrain de la communication.

Si les Français sont favorables à l’assouplissement du droit du travail, ils peuvent reprocher au gouvernement de ne pas avoir suffisamment expliqué en quoi ce texte apportait plus de souplesse et pour quel résultat en matière d’emploi", observe Guillaume Jubin, associé chez Tidler. 

A la question "Seriez-vous tout à fait favorable, plutôt favorable, plutôt opposé ou tout à fait opposé à une augmentation des cotisations patronales sur les CDD (contrats à Durée Déterminée) ?", 53% des sondés de disent favorables, et 46% se disent opposés. 

"Une courte majorité de Français se montre favorable à une taxation supplémentaire des CDD, c’est à dire à contrario à une incitation forte pour les employeurs à recourir au CDI plutôt qu’au CDD. C’est un soutien clair apporté à une des mesures d’amendement du texte et de rééquilibrage proposée hier par le gouvernement", analyse Guillaume Jubin. 

>>>> À lire aussi : Loi travail : 70% des Français opposés ; Xavier Bertrand estime que "ça peut finir en CPE"

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€