Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Donald Trump réclame une enquête sur une possible "infiltration" de sa campagne par le FBI

Le président américain veut que "le ministère de la Justice examine si le FBI a infiltré ou surveillé la campagne Trump pour des raisons politiques".

Paranoïaque ?

Publié le
Donald Trump réclame une enquête sur une possible "infiltration" de sa campagne par le FBI

 Crédit NICHOLAS KAMM / AFP

Donald Trump a-t-il été victime d'un espionnage mandaté par Barack Obama, lorsqu'il était encore à la Maison blanche ? C'est en tout cas ce qu'il semble croire. Le président américain a en effet demandé, dimanche, qu'une enquête soit menée pour savoir si dans le cadre de l'élection de 2016, son équipe de campagne a été infiltrée ou surveillée par le FBI ou le département de la Justice.

Dans un tweet, Donald Trump exige que "le ministère de la justice examine si le FBI a infiltré ou surveillé la campagne Trump pour des raisons politiques" et si "de telles demandes ont été formulées par des gens au sein de l’administration Obama".

"Si c'est vrai [ce serait] le plus gros scandale politique de tous les temps", a poursuivi le président américain sur Tweeter, bien qu'il ne dispose d'aucune preuve d'une infiltration.

Selon le New York Times, le FBI a bien demandé à l’époque à un informateur de rencontrer deux membres de l’équipe Trump, mais cela a été fait pour enquêter sur d’éventuels liens entre ces derniers et Moscou. De nombreux élus démocrates estiment, d'ailleurs, que cette demande de Donald Trump vise à jeter le doute sur le procureur Robert Mueller, qui enquête depuis un an sur une éventuelle collusion entre Moscou et l’équipe de campagne de Donald Trump.

"Sa demande au ministère de la justice pour qu’il enquête sur des faits dont ils savent qu’ils ne sont pas vrais est un abus de pouvoir et une façon de faire diversion face à ses problèmes judiciaires qui s’accumulent", a estimé Adam Schiff, membre démocrate de la commission du renseignement à la Chambre des représentants.

Néanmoins, le département de la Justice a fait savoir dimanche qu'il avait demandé à son vérificateur général d'élargir la portée des mesures de vérification interne de l'Agence de sécurité nationale (NSA), pour déterminer si des motivations politiques avaient teinté l'enquête du FBI sur l'ingérence russe.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par eva - 21/05/2018 - 12:03 - Signaler un abus amsallem

    Et non Donald Trump n'est pas parano ! Mueller ,Comey and co. sont des serviteurs de l'état profond qui est pire que les égouts , les démocrates sont prets à toutes les turpitudes pour voit tomber un president democratiquement élu , je vous passe la liste de tous les pourris mouillés jusqu'aux oreilles , prenez bien vos renseignements .la vérité est encore pire , Scandale puissance dix par rappory au Watergate .

  • Par vangog - 21/05/2018 - 12:13 - Signaler un abus Quelle ingérance russe???

    Seul le gendre de Donald a été pris en flagrant délit de parler avec des russes...en croyant que cela ait eu la moindre influence sur les élections, les Démocrates cherchent surtout à se défausser, une nouvelle fois, de la responsabilité de leur échec cuisant. Et c’est du pur délire, cette obsession des démocrates (sic) contre les Russes...comme si les deux plus grandes puissances mondiales ne pouvaient avoir aucune cordialité, l’une envers l’autre, avant élections?...j’adore le « mais » d’Atlantico! « le FBI a bien demandé à l’époque à un informateur de rencontrer deux membres de l’équipe Trump, MAIS cela a été fait pour enquêter sur d’éventuels liens entre ces derniers et Moscou » Qu’a-t-il trouvé, l’informateur du FBI?...ben, rien! Et la gauche américaine cherche toujours...toutes les gauches trouvent toujours d’excellentes raisons d’utiliser les moyens de l’état pour espionner leurs adversaires politiques. Si la droite en réalisait le dixième, elle serait immédiatement clouée au pilori médiatique, pour watergate aggravé ...mais ces médias aux ordre ne prononceront jamais le mot « obamagate », afin de ne pas déchoir leur idole de papier...

  • Par adroitetoutemaintenant - 21/05/2018 - 15:58 - Signaler un abus Accrochez vos ceintures !

    Car on va se marrer. Obama et son équipe ont corrompu l’appareil d’Etat et vont payer cher. Le parti DémoKKKrate va enfin morfler !

  • Par assougoudrel - 21/05/2018 - 16:32 - Signaler un abus Je dirais même plus

    "parti démocrade". Au bas mot, Obama faisait du Hollande puissance Mégatonne.

  • Par Paul Emiste - 22/05/2018 - 09:10 - Signaler un abus La réponse du berger ...

    á la bergère.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€