Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 31 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Donald Trump peut-être bientôt interdit de séjour au Royaume-Uni

Une pétition lancée par des citoyens britanniques demande l'interdiction de séjour du candidat américain en Grande-Bretagne.

Le débat est ouvert

Publié le
Donald Trump peut-être bientôt interdit de séjour au Royaume-Uni

Donald Trump sera peut-être bientôt interdit de séjour au Royaume-Uni. Des députés britanniques vont en effet discuter de son cas le 18 janvier prochain, après la diffusion d'une pétition demandant à ce qu'on lui interdise l'accès. Ce texte écrit par des citoyens anglais, fait suite aux mesures anti-musulmans que promet le candidat républicain. Pour lutter contre le terrorisme, Donald Trump défend en effet deux axes radicaux: l'un consistant à construire un immense mur à la frontière américo-mexicaine, l'autre à interdire temporairement l'entrée des musulmans aux Etats-Unis.

Pour provoquer le rassemblement des députés britanniques, une pétition doit avoir recceuilli au moins 100 000 signatures. Celle-ci a été signée par 568 000 personnes, soit plus d'un demi million. La commission des pétitions de la Chambre des Communes a donc décidé de tenir ce débat, même si aucun vote n'aura lieu à l'issue de la réunion. Connu pour ses idées radicales et extremistes, Donald Trump a sucité l'indignation de plusieurs sociétés du monde en préconisant l'interdiction de séjour des musulmans aux Etats-Unis. Récemment, le milliardaire qui finance seul sa campagne présidentielle, avait affirmé que des zones de Paris et Londres étaient tellement dangereuses que la police refusait de s'y rendre. Des déclarations aussitôt démenties par les deux capitales. Le premier ministre David Cameron avait même déclaré :"s'il venait dans notre pays, nous serions tous unis contre lui".
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par fasanan - 06/01/2016 - 12:02 - Signaler un abus liberté d'expression ?

    liberté d'expression ?

  • Par adroitetoutemaintenant - 06/01/2016 - 14:45 - Signaler un abus Une preuve de plus

    Dans le mot pétition c'est la première syllabe qui compte le plus.

  • Par valencia77 - 06/01/2016 - 16:31 - Signaler un abus who cares?

    What we need to do is prevent the UK jihadist from landing here in the US. The pakis are needed in england for prostituting little schoolgirls.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€