Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 20 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Donald Trump menace maintenant de taxer de 20% les voitures européennes importées aux USA

Alors que l’Union européenne a mis en place un nouveau système de taxes sur les produits américains importés, Donald Trump vient de brandir la menace de nouveaux droits de douanes contre les voitures européennes.

Surenchère

Publié le
Donald Trump menace maintenant de taxer de 20% les voitures européennes importées aux USA

 Crédit Olivier Douliery / AFP

Le bras de fer entre l’Union européenne et les Etats-Unis n’est pas près de s’arrêter. Le président américain, Donald Trump, a en effet menacé ce vendredi d'instaurer des droits de douane de 20% sur la totalité des voitures assemblées en Europe et importées aux Etats-Unis. 

Une enquête avait déjà été ouverte il y a un mois à ce sujet afin de déterminer si les importations menacaient la sécurité nationale. Le département du Commerce américain doit boucler son enquête d’ici la fin juillet – août. 
 
Le président américain a évoqué cette possibilité d’une nouvelle série de taxes sur le réseau social Twitter. 
 
"Si ces droits de douane et ces barrières commerciales ne sont pas rapidement démantelés et supprimés, nous mettrons en place des droits de 20% sur toutes leurs voitures qui arrivent aux Etats-Unis.
Construisez-les ici !"
 
La déclaration de Donald Trump a provoqué un net repli des valeurs automobiles européennes à la Bourse. L'indice Dax de la Bourse de Francfort  a même terminé dans le rouge. 
 
Cette menace américaine intervient le jour de la mise en oeuvre des taxes européennes sur un certain nombre de produits américains importés. Cette mesure de rétorsion européenne faisait suite au taxe des Etats-Unis sur l'acier et l'aluminium en provenance de l'UE notamment. La guerre commerciale est donc lancée entre les Etats-Unis et l'Union européenne !  
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 23/06/2018 - 12:15 - Signaler un abus La politique de Donald est intelligente, et conforme

    à la nouvelle donne du commerce mondial, plus en accord avec les exigences de préservation environnementales et sociale! Ces produits à multi-composants qui voyageaient d’un continent à l’autre, brûlant des hydrocarbures, perturbant les équilibres sociaux et dégradant la faune et la flore, sont déjà de l’histoire ancienne pour un pays à l’avant-garde comme les USA. Les autres pays devront s’adapter à cette nouvelle donne, et privilégier les productions fabriquées majoritairement dans le pays de consommation! C’est une avancée majeure pour la préservation de la planète, et c’est du concret qui n’a rien à voir avec les gamineries de Macrouille et Hulot, mondialistes impénitents tout sectaires...

  • Par aristide41 - 23/06/2018 - 18:03 - Signaler un abus Si Trump

    veut taxer les importations de voitures européennes ça n'a rien a voir avec l'environnement. Il râle tout simplement parce que nous achetons peu de voiture américaines alors que New York est rempli de Benz. Alors qu'il suffirait juste de fabriquer de bonnes voitures pour nous donner envie de les acheter. Faire de Trump un amoureux de la Nature, il fallait oser. Mais certaines personnes osent tout.

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 23/06/2018 - 23:20 - Signaler un abus effectivement

    Benz et l industrie teutonne ont peu delocalise , contrairement a nos patrons de genie d ou en meme temps le genocide de l emploi industriel en france. Comme on est des gros malins nos delocalisants constructeurs auto sont absent des US ; donc sur le coup on est peinards Pechiney et Arcelor deja vendus ; donc tranquilles champions du monde. Au demeurant Trump met Berlin au pas . CQFD a nos zelites

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€