Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 27 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Donald Trump évoque le retour des Etats-Unis dans l'accord de Paris sur le climat

Mais à une condition…

Ultimatum

Publié le
Donald Trump évoque le retour des Etats-Unis dans l'accord de Paris sur le climat

En juin dernier, Trump a annoncé le retrait des États-Unis de l’accord de Paris, conclu en décembre 2015 lors de la COP21 et qui vise à contenir le réchauffement climatique. Le président américain avait alors expliqué que les conditions économiques et financières de cet accord étaient "draconiennes" et que le retrait des États-Unis représentait une "réaffirmation de la souveraineté américaine".

Mais il semblerait Donald Trump ait changé d’avis à ce sujet. Mercredi, lors d’une conférence de presse commune avec la Première ministre norvégienne Erna Solberg, Donal Trump a déclaré qu'il était possible d'envisager que les États-Unis réintègrent l'accord de Paris sur le climat. Mais à une seule condition : qu’ils soient traités plus équitablement. En effet, selon le milliardaire, cet accord "traitait les États-Unis de manière très injuste". "Franchement, il s'agit d'un accord avec lequel je n'ai aucun problème, mais j'avais un problème avec l'accord qu'ils ont signé parce que, comme toujours, ils ont conclu un mauvais accord.

Donc, nous pourrions envisager d'y retourner", a-t-il précisé.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 11/01/2018 - 11:14 - Signaler un abus Donald joue et gagne!

    il renégocie tous les accords de partenariat économique bilatéraux avec les pays gagnants (dernièrement la Norvège), se débarrasse impitoyablement des mauvais accords conclus par Obama, et redevient maitre en son pays...et ça fait mourir de honte tous les journaleux et analystes penseurs uniques qui avaient prévu l'échec de sa politique! Si Donald prend les rênes de la politique écologique mondiale, ça sera autre chose qu'avec ce navet de Hollande, et il faudra s'accrocher pour une Ffrance déclassée internationalement, pour cause de gauchisme aggravé et redondant...

  • Par Deudeuche - 11/01/2018 - 11:14 - Signaler un abus Sacré Donald

    Pas d’accord sans négociations.

  • Par Pharamond - 11/01/2018 - 11:36 - Signaler un abus Couper les ponts?

    Ceci renforce la position d'E.Macron qui préconisait de ne pas couper les ponts avec Donald. La manière de négocier de celui-ci avait été analysée par un journaliste du Washington Post:"The Art of the deal with Trump": amener l'opposant à faire le maximum de concessions en lui faisant croire qu'on va rompre,avant de conclure. Et ça marche le plus souvent!

  • Par J'accuse - 11/01/2018 - 14:10 - Signaler un abus L'art de brasser du vent (comme Macron)

    Renégocier les contraintes théoriques d'un accord qui n'aura aucun effet sur les supposés problèmes climatiques, c'est comme transférer l'ambassade à Jérusalem, ça ne change rien mais ça fait parler.

  • Par gerint - 11/01/2018 - 20:01 - Signaler un abus Accord ou pas

    Cela ne changera rien au climat. Mais tous les pays ont intérêt à polluer le moins possible, à ne pas ignorer l'écologie, sans doute chacun à son rythme.

  • Par Liberte5 - 11/01/2018 - 22:06 - Signaler un abus D. Trump déstabilise la pensée unique, le politiquement correct!

    Entre un hommes d'affaires et les hauts fonctionnaires, il n'y a pas photo. La négociation D. Trump connait car il défendait son fric. Le haut fonctionnaire c'est le fric du contribuable qu'il ne défend pas. Cela change tout.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€