Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dominique Busserau critique la ligne droitière des Républicains et se met "en congé" du parti

"Aujourd'hui, je ne peux que constater que les propos tenus par certains porte-parole des Républicains pourraient être ceux du FN", explique-t-il.

Bye bye

Publié le
Dominique Busserau critique la ligne droitière des Républicains et se met "en congé" du parti

Très critique des Républicains, depuis le choix de François Fillon pour la présidentielle puis l'élection de Laurent Wauquiez à la tête du parti, Dominique Bussereau annonce au JDD qu'il se mettait "en congé" du parti. "Aujourd'hui, je ne peux que constater que les propos tenus par certains porte-parole des Républicains pourraient être ceux du FN", explique-t-il.

Comparant la France à  l'Allemagne l'ancien ministre estime que l'UMP "était la CDU allemande: un mouvement rassemblant les différentes sensibilités de la droite et du centre", tandis que les Républicains s'apparentent désormais à "la CSU, sa branche conservatrice et droitière."

"Je ne vois plus d'amour de l'Europe.

En revanche, j'entends chez certains, comme (le vice-président de LR) Guillaume Peltier, des appels au nationalisme et à se refermer sur nous-mêmes", souligne-t-il.

Pour autant, il ne rejoindra ni LREM ni les Constructifs mais promet de travailler avec Valérie Pécresse et Christian Estrosi, qui prônent une droite plus modérée. "Je verrai au moment de la campagne des élections européennes, en fonction du choix de ses candidats et des idées qu’ils porteront, si je peux encore voter pour ma famille politique. Sinon, je passerai de la mise en congé au départ définitif" explique-t-il.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bern4243 - 14/01/2018 - 12:09 - Signaler un abus il peut se mettre en vacances du parti , on s'en fiche!!

    c'est le genre de personnage qui a été ministre des transports et donc qui a laissé se détruire notre transprot routier (travailleurs détachés, cabotage) sans s'en inquieter, et après ces gens la veulent que l'on aime l'europe qui nous tue.

  • Par cloette - 14/01/2018 - 12:36 - Signaler un abus Bon vent !

    Tant mieux qu'il parte .

  • Par Gémap - 14/01/2018 - 12:55 - Signaler un abus Enfin! Tous ces faux types de

    Enfin! Tous ces faux types de droite foutent le camps. Bon débarras

  • Par bern4243 - 14/01/2018 - 13:36 - Signaler un abus mais il faut faire bouillir la marmite!!

    pognon, quand tu nous tiens ; on quitte les republicains mais on garde la tete du conseil général acquise sous l'etiquette LR . Il faut bien faire bouillir la marmite!!

  • Par Frani - 14/01/2018 - 16:35 - Signaler un abus nini

    ce n'est pas se mettre en congés, mais partir définitivement LR ne s'en portera que mieux

  • Par Lazydoc - 14/01/2018 - 17:35 - Signaler un abus Mon dieu

    Comme le camarade Dominique va nous manquer. Sa profondeur d’analyse, son poids politique, faisait de lui un être indispensable à la survie de son parti (non de la France!). C’est qui, au fait?

  • Par kelenborn - 14/01/2018 - 20:06 - Signaler un abus Bussereau!!!

    Un jour Dieu est passé en Poitou-Charente et se prenant pour Jupiter il a voulu se faire Europe mais faute d'Europe il a du se contenter d'une "baudette du Poitou" : résultat des triplés ou plutôt la truplitude: Raffarin,;Royal Bussereau! ah Dieu c'est le roi de la farce attitude!

  • Par vangog - 14/01/2018 - 20:18 - Signaler un abus « L’amour pour l’Europe »??????

    Il a vu jouer ça où , Dominique Bussereau? Dans ses rêves mouillés?...Nous on parle d’ »Amour pour la France », et ça a quand-même plus de gueule que les délires mondialisants de quelques attardés, non? L’amour pour la France, les patriotes FN (ou NF?) n’ont pas eu besoin de le décréter, ni de l’imposer par des médias serviles. Il existe ou il existe pas! C’est sans doute cet « amour pour la France », que nous avons déterré chez quelques républicains, là où il était enfoui profondément, qui met Bussereau en colère? Toutes ces défections de lâches à l’esprit collabo, c’est un peu des victoires du FN. Hé ho, Christian Estrosi, tu rejoins quand le cimetière des éléphants ripoublicains en fin de vie?...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€