Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 16 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Djamel Beghal sera bien expulsé vers l’Algérie à sa sortie de prison le 16 juillet 2018

L’idéologue des attentats de Charlie Hebdo, le terroriste Djamel Beghal, sera bien expulsé vers l'Algérie à sa sortie de prison.

Accord

Publié le
Djamel Beghal sera bien expulsé vers l’Algérie à sa sortie de prison le 16 juillet 2018

La France et l'Algérie ont donc trouvé un accord afin d’expulser le terroriste Djamel Beghal vers l'Algérie. Djamel Beghal doit sortir de prison, le 16 juillet 2018, deux jours seulement après la Fête nationale. Il est actuellement incarcéré dans le centre pénitentiaire de Vézin, près de Rennes.   

Cette information a été dévoilée, ce jeudi 12 juillet, par Richard Ferrand, le président du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale. Il était interrogé dans le cadre de l’émission "Questions d’info" en partenariat avec LCP, Le Point et l’AFP.  

"Un accord a été pris par le quai d'Orsay et les autorités algériennes.
(…) Il y a lieu de penser qu'un accord a été pris puisque cet individu, qui avait d'ailleurs été déchu de la nationalité française, a 20 ans de prison à aller purger dans son pays d'origine, puisqu'il avait été recherché et condamné pour des activités délictueuses et criminelles. Il regagnera son pays d'origine".
 
Djamel Beghal est considéré comme le mentor de Chérif et Said Kouachi et d'Amédy Coulibaly, les auteurs des attentats de janvier 2015 à Paris contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et contre le supermarché Hyper Cacher. 
 
Par le passé, il a été condamné à 10 ans de prison pour association de malfaiteurs à visée terroriste. Djamel Beghal finit donc de purger une seconde peine de 10 ans de prison pour un projet d'évasion en 2010 de Smaïn Aït Ali Belkacem, un ancien membre du Groupe islamique armé algérien (GIA), condamné à perpétuité pour l'attentat à la station RER Musée d'Orsay en 1995 à Paris.
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 12/07/2018 - 21:39 - Signaler un abus Ca m’étonnerait que les Algériens reprennent leur merde...

    au dernier moment, ils diront que la France gauchiste doit conserver cette merde ambulante...on parie?...

  • Par Poussard Gérard - 12/07/2018 - 22:06 - Signaler un abus Insuffisant

    Nos prisons regorgent de gens qui doivent etre déchus de leur nationalité et expulsés. . Et construisons des prisons pour mettre la racaille en taule et les honnêtes gens seront en sécurité

  • Par kelenborn - 12/07/2018 - 22:36 - Signaler un abus AHHHHHHH

    Si Gerard Pousse pendant que Vangode enfile....ça va pas le faire!!!!

  • Par Marie-E - 13/07/2018 - 05:14 - Signaler un abus A lire

    Le rapport édifiant du Sénat sur le terrorisme. Entre les mosquées salafistes (132 en province et 20 à. Paris), la radicalisation en prison, les salafistes bientôt libérables oui il y aurait des expulsions à prévoir et en grand nombre. On a perdu du temps avec tous ces parlementaires qui répugnant à la déchéance de nationalité et à l'expulsion Menace salafiste : le rapport choc qui sonne l'alarme - Le Figaro www.lefigaro.fr › Société

  • Par Marie-E - 13/07/2018 - 05:14 - Signaler un abus A lire

    Le rapport édifiant du Sénat sur le terrorisme. Entre les mosquées salafistes (132 en province et 20 à. Paris), la radicalisation en prison, les salafistes bientôt libérables oui il y aurait des expulsions à prévoir et en grand nombre. On a perdu du temps avec tous ces parlementaires qui répugnant à la déchéance de nationalité et à l'expulsion Menace salafiste : le rapport choc qui sonne l'alarme - Le Figaro www.lefigaro.fr › Société

  • Par essentimo - 13/07/2018 - 12:11 - Signaler un abus J'espère

    qu'ils (la police) le raménera sous bonne garde en Algérie. Pas seulement jusqu'à une frontière !

  • Par kuruzawa - 13/07/2018 - 15:06 - Signaler un abus Bon débarras!

    et bonne coopération entre la France et l'Algérie.Il va rigoler là-bas:les taules locales n'étant pas des 5*.En prime,les algériens ont gardé de mauvais souvenirs...in Allah,mec!

  • Par kuruzawa - 13/07/2018 - 15:11 - Signaler un abus à tout hazard

    on peut continuer sur la lancée.L'Italie finance bien la "rétention" des migrants en Lybie,pourquoi la France ne ferait pas de même avec les gentils meurtriers qui nous sont revenus de Syrie-hommes,femmes et enfants compris,bien sûr-,ressortissants algériens.Il n'est pas interdit de faire le ménage.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€