Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 28 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Discours d'adieu de Barack Obama : "Yes, we did"

Le président des Etats-Unis a donné son dernier discours mardi soir à Chicago, devant un public tout acquis à sa cause.

L'adieux aux larmes

Publié le
Discours d'adieu de Barack Obama : "Yes, we did"

Barack Obama a fait ses adieux. Après huit ans à la Maison Blanche, le démocrate de 55 ans, va céder la place à Donald Trump le 20 janvier prochain. Pour clôturer cette page de sa vie, le premier président noir des Etats-Unis avait choisi ce mardi soir Chicago, lieu de ses premières expériences politiques, la ville où il a rencontré sa femme et ou ses filles sont nées. Une ville à qui il a tenu à rendre hommage. "Salut Chicago ! Ça fait plaisir d’être à la maison. Je suis venu à Chicago vers mes vingt ans et j’étais encore en train d’apprendre qui j’étais.

A chercher une raison à ma vie. C’est dans ces rues que j’ai appris le pouvoir de la foi, la dignité calme des personnes qui affrontent les difficultés."

Vêtu d'un costume sombre et d'une cravate bleue, Barack Obama a défendu son bilan : "Si je vous avais dit il y a huit ans que nous inverserions la récession, que l’on relancerait notre industrie automobile, que l’on aurait ouvert un nouveau chapitre avec les Cubains, que l’on aurait neutralisé l’instigateur du 11-Septembre ? Mais c’est ce que nous avons fait. 'Yes, we did'. C’est ce que vous avez fait. Et grâce à cela l’Amérique est un endroit meilleur et plus fort que lorsque nous avons commencé".

Le futur ex-président a également longuement salué l’importance de sa famille. "Michelle, pour les 25 dernières années tu n’as pas seulement été ma femme et la mère de mes enfants, tu as été ma meilleure amie. Tu as hérité d’un rôle que tu n’as jamais demandé, et tu l’as incarné avec style, humour et grâce. Tu as fait de la Maison Blanche un endroit pour tout le monde, et tu es devenu un modèle. Tu m’as rendu fier, et tu as rendu le pays tout entier fier. Malia et Sasha, vous êtes devenues des femmes merveilleuses, intelligentes et magnifiques, gentilles, sensibles et pleines de passion". Il a aussi rendu hommage à son vice-président Joe Biden, "ma première décision et la meilleure".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 11/01/2017 - 09:35 - Signaler un abus quel cabot !!

    bon débarras.

  • Par vangog - 11/01/2017 - 10:20 - Signaler un abus La mondialisation malheureuse...oui, il l'a faite!

    Fort heureusement, lui succède un homme pragmatique et combatif, qui ne se laissera pas imposer la mondialisation par les banquiers, le Qatar et les Bricks. Obama a été le paillasson sur lequel s'est essuyé la mondialisation ultra-liberale...

  • Par von straffenberg - 11/01/2017 - 10:37 - Signaler un abus Fin de régne

    Malgré son charisme ses succès et ses erreurs (qui n'en fait pas....) Je lui reproche son attitude indigne vis a vis de Poutine , Obama n'était pas l'homme de la situation .

  • Par Phlt1 - 11/01/2017 - 10:50 - Signaler un abus @isableue, @vangog

    Avec respect, permettez moi de vous dire que vous ne disposez pas des éléments pour juger un homme qui, ayant librement choisi de devenir Président des Etats Unis, a divisé par 2 le taux de chômage, rendu sa fierté à plus de 30 Millions de citoyens américains, installé un semblant de sécurité sociale dans un pays où ce genre de chose est considéré comme "communiste", réhabilité l'image fracassée de l'Amérique après le désastreux Bush.!. Personnellement je lui reproche son attitude vis-à-vis de Moscou. Quant à Trump que vous semblez glorifier, non seulement il ne fera rien de ce qu'il a dit, mais s'il le fait, il fera imploser l'Amérique, et en conséquence déstabilisera le monde entier...puisqu'il faudra bien trouver un ennemi commun à son insupportable échec. Il y a une incompatibilité totale entre supprimer le "medicare", faire revenir les emplois aux USA et à nouveau jouer un rôle de leader sur la planète. Vangog, vous n'aimiez pas Obama pour sa mondialisation, vous allez adorer Trump pour sa surmondialisation.! Mais aujourd'hui le monde peut se passer de l'Amérique et de Trump, comme il peut se passer de la France et de Marine.!. Il faut comprendre cela. Poutine le sait, lui.!.

  • Par Citoyen Ordinaire - 11/01/2017 - 11:19 - Signaler un abus Si on parle du bilan...

    - 6 américains sur 10 n'ont pas 1000e d'avance sur leur compte...Yes we Can - Les américains sont obligés d'avoir 2 jobs pour survivre....Yes we Can - Le chomage n'a pas baissé, cela est la propagande....Yes we Can sinon pourquoi la raclée électorale des démocrates ? - Bombardement de 7 pays par les US et des milliers de morts innocents...Yes we Can - Destruction de la Lybie en violation du droit international....Yes we can - Implication des forces spéciales dans plus de 50 pays en dehors des règles du droit international...Yes we Can - Mise en place de camps prêts à servir FEMA (a voir absolument sur Internet You tube)...Yes we can - Lois liberticides dans la suite du "Patriot Act" restreignant dangereusement les libertés individuels...Yes we Can... - Retour de la guerre froide...Yes we can.... - Record de vente d'armes dont 80% au Qatar et à l'Arabie Saoudite pays amoureux de liberté, fraternité et démocratie...Yes we Can... - Soutien des islamistes en Syrie....Yes we Can... Tant d'humanité et de respect des droits de l'homme est à saluer en effet. . Improbable propagande pour il est vrai en revanche une personne au charisme exceptionnel.

  • Par ISABLEUE - 11/01/2017 - 11:36 - Signaler un abus Phkt1 Où voyez-vous

    que l'on glorifie Trump ??? Vous rêvez !!

  • Par Anguerrand - 11/01/2017 - 11:37 - Signaler un abus A Phit1

    Juste qq remarques si vous le permettez. En effet qui concerne Bush, nos medias de gauche nous ont mis dans la tête qu'il était extrêmement mauvais, car de droite. Or peut être souvenez vous Karl Zéro de gauche qui a été aux USA pour faire un reportage à charge. Au retour Karl Zéro a reconnu qu'il n'avait pas grand chose à reprocher à Bush. Nos medias nous intoxiquent. De même pour Trump vous lui faites des reproches alors même qu'il n'est pas encore Président. Qui vous dis que Trump bout du compte ne sera pas considéré comme un bon Président. Ses positions vis avis des constructeurs autos sera t elle au bout du compte une bonne mesure en créant des emplois, ou une mauvaises à cause des rétorsions ? Pour l'équivalent de notre Sécu, la grande majorité des américains est contre pour la bonne raison qu'il préfèrent payer directement les actes, plutôt que de payer sur leur salaires en confiant à un " truc" qu'est la Sécu et dont l'argent est honteusement redistribué à n'importe qui et gâché. Beaucoup cherchent à quitter la Sécu ( légalement) au profit de mutuelles. Les salaires seraient ainsi Plus elevé au bout du compte. La Sécu donne le sentiment que la santé est gratuite.

  • Par vangog - 11/01/2017 - 12:05 - Signaler un abus Obama a réalisé exactement la même politique que Bush

    au moyen-orient, soit une politique imprégnée de messianisme droidelhommiste uniquement génératrice de chaos et d'exodes. Pour le reste, Obama a profité des structures intelligemment libérales (je n'ai pas écrit "ultra-libérales") que Bush avait mises en place, mais il a cédé largement aux sirènes de la mondialisation ultra-libérale, ce qui a coûté logiquement son poste à Clinton. En outre, son Obamacare a été objectivement un échec, malgré un effort méritable, ce que ne veulent pas reconnaitre les médias Niels-Pigasse-Drahi-Bergé...

  • Par von straffenberg - 11/01/2017 - 12:50 - Signaler un abus Trump

    Personnellement je ne mets pas Trump sur un piédestal ,j'attends de le voir à l'oeuvre s'il a été élu avec un tel score ce n'est pas par hasard et, cet acharnement de nombre de médias à porter des jugements négatifs sur sa personne est détestable . Cela prouve que la démocratie est attaquée même aux Etats -Unis .

  • Par Texas - 11/01/2017 - 12:51 - Signaler un abus @ Phlt1

    De toute évidence , vous disposez d' encore moins d' éléments ou de faits pour juger Obama . Quand à Trump , il n' est pas encore investi , et vous vous prêtez déjà à la spéculation . Laissez tomber BFM Tv .

  • Par valencia77 - 11/01/2017 - 13:56 - Signaler un abus finalement reveille

    Grace a Obama! finalement compris que l'unique chose a eviter c'est la dictature socialiste et garder ses armes au cas ou un gouvernement divaguerait trop.

  • Par perceval - 11/01/2017 - 14:35 - Signaler un abus Yes, he did

    And it was obviously not a success...

  • Par Stargate53 - 11/01/2017 - 16:31 - Signaler un abus L'élégance ne garantit pas le succès !

    il est évident que comparé à Trump, Obama a plus de prestance et incarne mieux l'image de président US mais que peut-il dire sur le racisme anti noir dans son pays alors qu'il avait laissé plané des solutions pour mieux l'appréhender, le réduire ! Pourquoi les populations blanches ouvrières se sentent déclassées et ont voté Trump en masse ! Pourquoi faire cette fixation sur Poutine et de ce fait le valoriser plus que nécessaire ! Pourquoi les opérations au moyen orient contre Daesh semblent flotter plutôt que structurés (même si ce n'est pas un problème facile) etc.. le bilan est donc mitigé et il n'est plus temps d'être nostalgique, l'ère Trump arrive et personne ne sait vraiment ce que cela va donné clairement dans un monde désormais multipolaire et tenté par un quasi protectionniste global (si néfaste pourtant) Alors pensons à l'avenir et assez de larmes sur Obama (qui a fait son temps) !

  • Par Eolian - 11/01/2017 - 17:41 - Signaler un abus Compliments

    @citoyen ordinaire, Vous avez résumé de manière excellente le mandat de huit ans d'Obama, qui n'avait pour lui que sa démarche élégante and his good looks. Pour un Prix Nobel de la Paix, il a fait la guerre pendant huit ans et tué pas mal non plus!!!

  • Par Phlt1 - 11/01/2017 - 18:18 - Signaler un abus @citoyen ordinaire

    ce que vous dites est assez exact. Néanmoins est-ce que cette situation est à imputer à Obama.?; Absolument pas.!. Est-ce que Obama a fait mieux que Bush.?. Oui.!. Vous ne pouvez pas constater que les américains ont effectivement besoin de 2 jobs (ce qui leur crée une vie...invivable..) et n'ont pas d'argent et contester l'Obamacare qui explose aujourd'hui parce que la situation est intenable pour une grande majorité d'américains.!. Obama a juste mieux gouverné que Bush, malgré ceux qui disent que Bush étaient excellent (il y en aussi qui disent que Hollande est formidable.!.). Enfin, Trump se trompe d'une façon gigantesque: reparlons-en dans 4 ans... Que ce soit pour Obama, Trump, Hollande, Merkel et beaucoup d'autres, les dirigeants actuels n'ont pas compris les enjeux des peuples. Un seul a compris: Poutine. Ce n'est pas forcément agréable de dire ça, mais c'est ce qui se passe.

  • Par Texas - 11/01/2017 - 20:05 - Signaler un abus Qui pourrait étre complétés par :

    Utilisation des services fiscaux pour compromettre ses adversaires politiques , fuite de matériel classifié intéressant la Sécurité Nationale , atteintes à la séparation des pouvoirs , immigration illégale au mépris du Rule of Laws , fiasco de l' ObamaCare avec hausses des primes et moindres couvertures pour les classes moyennes , guerre sur les flics , tensions raciales , augmentation des taxes et régulations dans des proportions inédites , 9000 Milliards de dettes supplémentaires , je vous fais grâce de la Politique Etrangère déjà citée .

  • Par Marie-E - 12/01/2017 - 12:59 - Signaler un abus je suis d'accord

    avec la quasi totalité des commentaires. Ayant passé 8 ans à critiquer Obama, je vais m'abstenir aujourd'hui et seulement regretter qu'il ne parle pas avant le 15 janvier, ce qui aurait éviter, je pense de mettre un beau bazar (pour ne pas être vulgaire) au Proche Orient avec nos incapables de service Hollande et Ayrault et le mendiant de service qui va venir en Europe récolter les fruits de la haine Abou Mazen;

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€