Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dette : le FMI ne viendra plus en aide à la Grèce

Le Fonds monétaire international, ne participera plus à un programme de sauvetage grec, a déclaré samedi le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.

Tout a une fin

Publié le
Dette : le FMI ne viendra plus en aide à la Grèce

C'est la dernière fois que le FMI participe à un programme grec. Dans un entretien paru ce samedi dans le quotidien grec Ta Néa, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, connu pour son intransigeance sur la question de la restructuration de la dette grecque, révèle que la zone euro et le FMI ont convenu "que le troisième programme grec (2015-2018) sera le dernier avec la participation du FMI".

Le FMI ne cesse de réclamer l'allègement de la dette grecque et est présent dans le troisième programme, mais refuse pour le moment de donner de l'argent si la zone euro ne décide pas d'alléger la dette grecque.

Selon le ministre, la politique d'austérité menée depuis 2010 en Grèce et les différents prêts internationaux accordés au pays "ont obtenu quelques résultats mais n'ont pas résolu le problème".

En outre, "les règles du FMI correspondent à un pays qui dispose de sa propre monnaie mais non pas à un pays membre d'une union monétaire", ajoute-t-il. Il estime que "le Mécanisme européen de stabilité (MES) devrait se transformer en un Fonds monétaire européen" pour répondre aux besoins éventuels des pays membres de la zone euro.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 01/07/2017 - 14:03 - Signaler un abus "pays qui dispose de sa propre monnaie"...

    en clair, Wolfgangs Shauble nousdit qu'il aurait fallu rétablir la drachme en Grèce, dès les premiers plans de sauvetagecroisé FMI-UE, BM, afin que la Grèce profite à plein de la stimulation de la croissance par la dévaluation, ce que ne cesse de répéter le Front National depuis plus de cinq ans...et pourtant, Shauble n'est pas patriote FN!!!!!!! Incroyable, cettte péreseverance dans l'aveuglement européiste, non?...

  • Par cloette - 01/07/2017 - 14:14 - Signaler un abus la Grèce finira par le faire

    : Sortir, et elle ne s'en portera que mieux . Elle échappera à une Europe fédérale, celle pour laquelle Macron a été parachuté . Il faudra résister, les Français en sont ils capables ?

  • Par vangog - 01/07/2017 - 14:24 - Signaler un abus @Cloette Lorsque la Grèce s'éveillera...

    de son cauchemar europeiste, alors, cette construction malsaine imaginée par des idéologues rétrogrades, Kalergi, Mitterrand, Delors, Giscard, s'effondrera comme un chateau de cartes...dans deux ans, la révolution des sans-dents...affutez vos fourches contre les aristo-gauchistes!

  • Par cloette - 01/07/2017 - 14:33 - Signaler un abus Il n'y a plus qu'à attendre

    que les fruits murs tombent de l'arbre ! ( Patience et longueur de temps ...)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€