Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 30 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dérapage : Jean-Marie Le Pen fait le lien entre homosexualité et pédophilie dans une vidéo

Le président d'honneur exclu du Front national n'en est pas à son coup d'essai.

Habitude

Publié le
Dérapage : Jean-Marie Le Pen fait le lien entre homosexualité et pédophilie dans une vidéo

Une façon pour Jean-Marie Le Pen de s'en prendre à Florian Philippot.  Crédit Reuters

On ne compte plus les dérapages de Jean-Marie Le Pen. Dans son journal de bord, une vidéo hebdomadaire où le président d’honneur du FN parle de l’actualité, il critique vigoureusement l’ "exaltation de l’homosexualité" qu’il considère comme un vecteur de pédophilie. Une nouvelle manière d’attaquer Florian Philippot, vice-président du FN, dont il critique l’influence auprès de sa fille Marine.

Interrogé sur les accusations qui pèsent sur le cardinal Barbarin, il a déclaré : "L'abaissement des règles morales est une constante d'une société décadente, et je crois que la pédophilie, qui a trouvé ses lettres de noblesse...

interdites, mais tout de même, dans l'exaltation de l'homosexualité, met en cause toutes les professions qui approchent l'enfance et la jeunesse."

S’il n’excuse en rien l’Eglise, Jean-Marie Pen a tenu à rappeler les cas de pédophilie dans l’Education nationale qui ont abouti à 27 radiations : "Il est certes extrêmement condamnable que ce soient des prêtres qui se sont laissés aller à de tels errements, mais ils sont des hommes aussi, des êtres humains capables de toutes les fautes."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 18/03/2016 - 17:22 - Signaler un abus non il n'y a pas de lien

    entre homosexualité et pedophilie , allez voir en Thailande, les pétites filles prostiruées clientes d'occidentaux non homosexuels , c'est écœurant , et la cause là -bas en est l'argent sans exaltation de quoi que ce soit , en revanche chez nous la cause est la permissivité que déclenche forçément le relâchement des mœurs , il faut se méfier c'est souvent aussi la cause des civilisations qui disparaissent .

  • Par sapiensse - 18/03/2016 - 17:33 - Signaler un abus pourquoi ?

    pourquoi cet énergumène qui ne représente plus rien trouve-t-il encore des micros avides à sa porte ? Ce qu'il dit est un non-événement. Pourquoi vous en faites vous l'écho ? Dans quel but replâtrez-vous le vieux buste déboulonné ?

  • Par Deudeuche - 18/03/2016 - 17:47 - Signaler un abus Ah bon pédéraste et homosexuel cela n'a

    strictement rein à voir. Eh réveil halte au lavage de cerveau post moderne, bien sûr qu'il y a un lien. Un monsieur qui fantasme sur les petits garçons est un ho-mo-sexuel!

  • Par superliberal - 18/03/2016 - 17:50 - Signaler un abus le vieux c..

    C'est grâce à ce genre de sortie qu'on se rappelle à qui l'on à affaire. Il ne me manquera pas...

  • Par jurgio - 18/03/2016 - 18:39 - Signaler un abus Encore une occasion d'enfoncer Le Pen !

    La photo est, de plus, bien trouvée ! Il y a pourtant bien un lien. Sans doute pas à tous les étages mais c'est connu depuis longtemps mais tu, depuis sans doute le parler politiquement correct. Il s'agirait entre autres de « couvrir » certaines personnalités, du passé comme d'aujourd'hui, ne serait pas étonnant. Même le langage employé apparaît dénoncer un possible détournement : celui qui « abuse » des enfants est, étymologiquement, « un pédéraste » (la langue grecque est sans ambages : qui est amoureux des enfants, et spécialement des jeunes garçons) Comment en est-on arrivé à confondre ?... je laisse planer le mystère...

  • Par cloette - 18/03/2016 - 19:32 - Signaler un abus poursuite de la discussion

    oui mais pede racine grecque veut dire enfant fille ou garçon or le " pederaste se comprend pour les jeunes garçons . La permissivité est également dûe à la littérature ( Thomas Mann Nabokov -lolita- récemment un livre ayant eu un prix , assez limite ( j Dicker ) et un écrivain actuel dont le nom m'échappe assez talentueux et de droite- droite ) et km à raison sur l'exaltation de l'homosexualité ( prix palme d'or à Cannes pour le lesbianisme ) , Tout cela n'est pas simple !

  • Par Liberdom - 18/03/2016 - 22:46 - Signaler un abus Les cris d'orfraie de la bien pensance

    Oui il y a un lien ! Relisez la liste des 60 signataires de la pétition en faveur de la dépénalisation de la pédophilie dans le Monde du 26 janvier 1977. Tous des progressistes de gauche qui soutiendront (quand ils n'étaient pas morts entre temps) 35 ans plus tard le mariage pour tous et maintenant l'homoparentalité.

  • Par JMAndré - 19/03/2016 - 04:52 - Signaler un abus aveuglement

    Beaucoup seront évidemment indignés au seul prétexte que c'est le "vieux facho" qui a encore dérapé, ce qui a en général pour effet de rendre sympathique la cause qu'il dénonce. Mais dans ce que dit JMLP il y a parfois du bon sens et de la raison, qu'on s'empresse de jeter à la poubelle pour ne pas paraître intolérant, ou dans ce cas suspect d'homophobie. La vérité, refusée par les maitres-penseurs, est que cette société se génitalise de plus en plus, et que la pédophilie risque bien de trouver un jour des gens qui expliqueront qu'il ne faut pas dramatiser le traumatisme des enfants ni culpabiliser ceux qui éprouvent de telles pulsions. Danger.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€