Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 30 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les députés qui veulent des infos sur le traité transatlantique ne sont pas contents

"Les documents sur le traité transatlantique sont consultables uniquement en anglais, dans une salle fermée, en étant escorté par un fonctionnaire de Matignon, en laissant son téléphone à l’entrée, avec des menaces de sanctions pénales en cas de divulgation de leur contenu."

Transparence

Publié le
Les députés qui veulent des infos sur le traité transatlantique ne sont pas contents

Jean-Frédéric Poisson et Laure de la Raudière, deux députés de droite, dénoncent les conditions dans lesquelles les parlementaires ont accès aux informations concernant TAFTA, ou le nouveau Traité transatlantique de libre-échange, actuellement en discussion entre les pays d'Amérique du Nord et l'Union européenne. 

"Les documents sur le traité transatlantique sont consultables uniquement en anglais, dans une salle fermée, en étant escorté par un fonctionnaire de Matignon, en laissant son téléphone à l’entrée, avec des menaces de sanctions pénales en cas de divulgation de leur contenu", écrivent-ils. "Ceci est d’autant plus incompréhensible que ce sont des directives très précises de la Commission européenne et du gouvernement américain qui obligent à procéder ainsi. Non, l’Europe et les Etats-Unis n’ont pas à donner de consignes aux membres du Parlement français !"

"Ce traité concerne l’avenir des Français et leur quotidien, puisqu’il s’agit de savoir comment les relations commerciales entre l’Amérique du Nord et la France vont évoluer : il touche par exemple à nos médicaments, notre alimentation, nos appellations d’origine contrôlée ou encore la capacité de nos entreprises à entrer dans les marchés publics", ajoutent-ils. 

A LIRE AUSSI : TAFTA : combien d'emplois le prochain traité transatlantique pourrait-il créer ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 18/02/2016 - 09:23 - Signaler un abus C'est une blague ????

    Ou une raison supplémentaire pour démanteler cette Europe qui devient chaque jour plus inutile à ces citoyens .... voire nuisible !

  • Par Alain Proviste - 18/02/2016 - 09:25 - Signaler un abus C'est dûr...

    d'être traité comme une colonie.

  • Par raslacoiffe - 18/02/2016 - 09:48 - Signaler un abus Ou comment nous faire devenir europhobe!

    D'europhiles que nous sommes encore majoritairement ce genre de négociation sous le manteau privant les citoyens européens d'information est de nature à nous éloigner de cette Europe aliénée aux Etats Unis. Les Verts et EELV sont curieusement bien silencieux!!!

  • Par gerint - 18/02/2016 - 10:38 - Signaler un abus Un scandale total

    de quoi donner envie de se révolter.

  • Par vangog - 18/02/2016 - 11:20 - Signaler un abus Bravo aux UMPSECOLOCOCOS!

    qui ont pondu cette UE anti-démocratique, limite fasciste (le fascisme était socialiste...). Vivement le Front National pour remettre ces technocrates et lobbyistes à leur place!

  • Par lexxis - 18/02/2016 - 14:40 - Signaler un abus DEMOCRATIE A PLEURER

    La preuve que pour l'Europe, nous avons des représentants couchés et qui ne font manifestement pas le poids. Il manque encore le lavage de cerveau à la fin de la consultation…mais patience, d'ici un an ou deux, on y arrivera!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€