Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 27 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Démission Taubira : Jean-Jacques Urvoas nommé Garde des Sceaux

Le député est président de la Commission des lois.

Garde des Sceaux

Publié le
Démission Taubira : Jean-Jacques Urvoas nommé Garde des Sceaux

Après la démission de Christiane Taubira, le président de la République a nommé Jean-Jacques Urvoas comme nouveau ministre de la Justice et Garde des Sceaux. Il est considéré comme un proche de Manuel Valls, et il a été le rapporteur de la loi sur le renseignement.

Il est titulaire d'un doctorat en sciences politiques et maître de conférences en droit public à l'Université de Bretagne occidentale.

Député depuis 2007, il est président de la Commission des lois de l'Assemblée nationale depuis 2012, la commission la plus importante de la chambre basse. Il est également l'auteur d'un rapport sur la réforme du Conseil supérieur de la magistrature. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par MONEO98 - 27/01/2016 - 09:42 - Signaler un abus simultanéité

    donc démission préparée ou va rebondir notre Ex garde des sceaux pour ne pas nuire à François? conseil constitutionnel?

  • Par Eolian - 27/01/2016 - 12:27 - Signaler un abus Ce n'est pas trop tôt!

    En fait cette personne n'aurait jamais dû être nommée à ce poste. Elle n'avait que la "bonne couleur" et le "bon genre" n'Est-ce-pas!

  • Par de20 - 27/01/2016 - 22:44 - Signaler un abus Souhaitons lui bien du

    Souhaitons lui bien du courage, il ne pourra que faire mieux que son ignoble predecesseur.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€