Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Décès de Jacques Hébert, un des derniers Compagnons de la Libération encore en vie

Il ne reste plus que 8 Compagnons de la Libération encore en vie.

Héros

Publié le
Décès de Jacques Hébert, un des derniers Compagnons de la Libération encore en vie

Jacques Hébert (à gauche) en 2009. Crédit CHARLES PLATIAU / POOL / AFP

L'annonce est signée de Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre et ancien maire de Cherbourg : le compagnon de la Libération Jacques Hébert est décédé à l'âge de 97 ans. "C'est un grand résistant qui nous quitte. Je salue aujourd'hui la mémoire d'un homme libre, dont le courage, la sincérité dans les combats et le fort caractère ont marqué leur temps et s'inscrivent dans l'histoire", a écrit Bernard Cazeneuve.

Jacques Hébert avait rejoint les Forces françaises libres à Londres à l'été 1940, alors qu'il avait à peine 20 ans.

Il a participé à des opérations en Afrique avant de rejoindre la 2e division blindée du général Leclerc. Devenu lieutenant, il a débarqué en août 1944 à Utah Beach pour participer à la bataille de Normandie, pris part à la Libération de Paris et combattit jusqu'à Berchtesgaden, où se trouvait le "nid d'Aigle" d'Adolf Hitler.

Devenu médecin-chef du Centre interprofessionnel de médecine du travail de Cherbourg après la guerre, ce « gaulliste de gauche », comme il se revendiquait, fut maire de Cherbourg de 1959 à 1977, président de la Communauté urbaine de 1970 à 1977, et également député de 1962 à 1973.

Sa disparition porte à huit le nombre de compagnons de la Libération encore en vie, sur les 1036 qui s'étaient engagés au sein de la France libre pendant l'Occupation allemande.

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€