Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Daniel Fasquelle veut que Les Républicains rompent avec Sens commun

"Le président de Sens commun a souhaité une plate-forme commune entre sa formation et Marion Maréchal-Le Pen" et "a affirmé que l’on ne peut être Français sans être chrétien", explique le député du Pas-de-Calais, qui juge ces valeurs "incompatibles avec les positions des Républicains".

Rupture

Publié le
Daniel Fasquelle veut que Les Républicains rompent avec Sens commun

Daniel Fasquelle, candidat à la présidence des Républicains, a envoyé une lettre au secrétaire général des Républicains, Bernard Accoyer, pour réclamer la "dénonciation de la convention" qui lie son parti à Sens commun, émanation de la Manif pour tous. Dans son courrier, Daniel Fasquelle souligne que "le président de Sens commun a souhaité une plate-forme commune entre sa formation et Marion Maréchal-Le Pen" et "a affirmé que l'on ne peut être Français sans être chrétien", valeurs jugées "incompatibles avec les positions des Républicains".

>>> À lire aussi : La droite plombée par sa névrose Sens Commun 

Le député du Pas-de-Calais estime que "la conséquence serait que l'adhésion à Sens commun ne vaudrait plus adhésion à LR". "Mais si certains de leurs membres veulent se désolidariser de la ligne de leur président, ils quittent Sens commun et rejoignent directement Les Républicains", a-t-il précisé à l'AFP. En outre, il a démenti avoir eu des "contacts" avec le président de Sens commun Christophe Billan, alors que celui-ci avait affirmé être "en négociation" avec "ceux qui sont en capacité de gagner" la présidence de LR, en faisant référence à Daniel Fasquelle et Laurent Wauquiez. "Deux lignes rouges ont été franchies", a considéré Daniel Fasquelle.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 18/10/2017 - 21:57 - Signaler un abus Quel gland ce Fasquelle!

    Peu de sens commun chez ce collabo islamophile! Normal qu'il souhaite rompre...

  • Par assougoudrel - 18/10/2017 - 23:05 - Signaler un abus Fasquelle

    face de...peau de f..se.

  • Par ajm - 19/10/2017 - 00:48 - Signaler un abus Inconnu

    Qui est Fasquelle ? Qui peut se souvenir de quelque chose de notoire et digne d'intérêt de ce personnage? Quelle pensée un peu profonde, quel trait d'esprit ou acte de bravoure ? Que represente-t-il dans son parti pour lancer des ultimatums?

  • Par ajm - 19/10/2017 - 00:59 - Signaler un abus Retournement de veste ?

    En lisant sa bibliographie je note qu'il était un député très en pointe contre le mariage homo, donc a priori très proche de la Manif pour Tous et de Sens Commun. Il aurait donc retourné sa veste ? Pour se démarquer de Wauquiez dont il est concurrent à la présidence de LR ? Curieux et pas très brillant en tout cas.

  • Par Marie-E - 19/10/2017 - 09:56 - Signaler un abus Fasquelle est un imbécile

    il a affirmé que l'on ne peut être Français sans être chrétien", valeurs jugées "incompatibles avec les positions des Républicains". quelqu'un peut il lui expliquer qu'on peut être chrétien et LR ? Ceci dit je ne défends pas ma paroisse mais si on élit de tels crétins à la présidence des LR, l'opposition de droite ne mettra jamais la tête hors de l'eau et la France non plus.

  • Par Alain Proviste - 19/10/2017 - 10:00 - Signaler un abus Doite honteuse

    J'ai écouté (en diagonale) hier l'émission de Brunet sur RMC, le sujet en était la droite honteuse qui passe son temps à quêter l'approbation de la gauche, avec double discours = 1 discours droitisant pour les militants + 1 gauchisant pour les médias. Ils parlaient aussi du concept de "dérapage", ce Fasquelle est en plein dedans avec ses "lignes rouges".

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€