Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La croissance devrait atteindre 1,6% pour les deux prochaines années selon la Banque de France

L'Institution se montre moins optimiste que le gouvernement.

Prévisions en berne

Publié le
La croissance devrait atteindre 1,6% pour les deux prochaines années selon la Banque de France

 Crédit BERTRAND GUAY / AFP

Les prévisions viennent d'être dévoilées ce vendredi et elles ne sont pas de nature à rassurer le gouvernement. La croissance en France ne devrait atteindre que 1,6% en 2018, 2019 et 2020, selon des prévisions publiées ce vendredi par la Banque de France. 

Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, avait annoncé, ce lundi, s'attendre à un taux de croissance de 1,7% pour cette année. 

François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, a estimé sur les ondes de Europe 1 que le chiffre de 1,6% était "supérieur à la vitesse de croisière habituelle de l'économie française". 

Les prévisions de la Banque de France ont été dévoilées après celles de la Banque centrale européenne (BCE) qui a annoncé jeudi une légère révision à la baisse de la croissance dans la zone euro à 2,0% en 2018 et à 1,8%. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par MIMINE 95 - 14/09/2018 - 17:09 - Signaler un abus EN VOILA UNE NOUVELLE

    Qu'elle est bonne ...pour les rentiers des dividendes !

  • Par Atlante13 - 14/09/2018 - 19:53 - Signaler un abus On n'est pas dans la mouise

    avec les guignols du gouvernement. Trois ans à 1,6% c'est la faillite du système assuré. Et pendant ce temps notre Jupiter en culotte courte allume des pétards tous azimuts.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€