Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 25 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Crise des migrants : Merkel serait au bord de la dépression nerveuse, selon un psychanalyste allemand

L'édition allemande du Huffington Post a relayé l'avis d’un célèbre psychanalyste allemand, Hans-Joachim Maaz, qui estime que la chancelière allemande souffre d’un excès de narcissisme, et montrerait des signes de dépression nerveuse.

Perte de sang froid

Publié le
Crise des migrants : Merkel serait au bord de la dépression nerveuse, selon un psychanalyste allemand

Hans-Joachim Maaz évoque notamment l'entêtement dont fait preuve Angela Merkel. Crédit Reuters

Un mois après les nombreuses agressions sexuelles commises dans la ville de Cologne par des réfugiés dans la nuit du 31 décembre, la question migratoire constitue plus que jamais un sujet de tension en Allemagne, comme dans plusieurs autres pays européens. Pour tenter de comprendre l'attitude d'Angela Merkel face à cette crise, l’édition allemande du Huffington Post a relayé l'avis d’un célèbre psychanalyste allemand, Hans-Joachim Maaz, qui estime que la chancelière allemande souffre d’un excès de narcissisme, et montrerait des signes de dépression nerveuse.

Le psychanalyste se dit convaincu de l’imminence d’un effondrement psychologique, et affirme être inquiet des conséquences de l’état mental d’Angela Merkel sur la sécurité du pays.

Hans-Joachim Maaz évoque notamment l'entêtement dont fait preuve Angela Merkel dans une politique visiblement irrationnelle face aux migrants, et parle également d'une perte de contact avec la réalité. Le psychanalyste assure que la chancelière fait des choix "émotionnels" afin d'obtenir l'assentiment du plus grand nombre, au lieu de prendre des décisions rationnelles, évoquant notamment l'arrêt des centrales nucléaires allemandes après la catastrophe de Fukushima.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jmpbea - 29/01/2016 - 14:08 - Signaler un abus Et notre bouffon alors?

    La schizophrenie dites vous?...peut être pas à ce point mais la perte totale de contact avec la réalité, certainement, politique irrationnelle...eh! Eh! excès de narcissisme..c'est évident...dites , docteur, est ce que c'est contagieux? Auquel cas il serait urgent d'agir...

  • Par de20 - 29/01/2016 - 14:48 - Signaler un abus Foutez moi ca en camp.....

    Foutez moi ca en camp......de refugies.

  • Par Anguerrand - 29/01/2016 - 16:05 - Signaler un abus Autant Merkel a été une bonne dirigeante en Europe

    autant elle a fait la connerie de sa vie en faisant venir 1,2 millions de musulmans en Allemagne, auquel s'ajoute les turques déjà installés en Allemagne. Les allemands se sont rendus comptes apres Cologne et dans 12 lands sur 16 de quoi sont capables ces déserteurs qui refusent de se battre contre Daech, et salopards d'avoir laissé leurs familles aux mains de Daech ( on connaît le sort qui les attend). Ils vont connaître les mêmes joies que les francais, à la difference près que chez nous ils arrivent depuis longtemps. Nous avons pris ""l'habitude peu à peu!) malheureusement.

  • Par vangog - 30/01/2016 - 11:00 - Signaler un abus Des choix émotionnels...

    Se pose le problème de femmes trop sensibles au pouvoir, ayant du mal à anticiper, sans mêler leurs émotions à la réflexion froide que nécessite la politique. Les deux choix, arrêt du nucléaire et immigration de masse représentent, pour leurs voisins, de très graves dangers de pollution et de guerre. Et ces deux choix ont été pris par pur égoïsme, sans imaginer les conséquences terribles pour leurs voisins européens. L'incapacité qu'a Merkel de revenir sur des choix invalides par l'expérience, prouve son sectarisme et son obstination mortifère. Tous les semi-siècles, les dirigeants allemands menacent l'Europe d'une guerre fratricide, et toujours avec la complicité des socialistes, communistes et internationalistes ( aujourd'hui, les écolos...). Par égoïsme et mégalomanie...Merkel est dans ce schéma morbide!

  • Par cloette - 30/01/2016 - 17:01 - Signaler un abus Sera-t-elle réélue ?

    Sans doute que non ( mais pas sûr ) . La donne est cependant déjà changée , Juppé l'opportuniste l'a bien compris qui ne gauchise plus son discours mais le droitise . Marine Le Pen va évidemment en profiter , jamais le pronostic de ces présidentielles n'aura été aussi incertain !

  • Par mado83@free.fr - 14/02/2016 - 16:21 - Signaler un abus Merkel

    c'est une femme exceptionnelle, intelligente et pragmatique..La population allemande diminue et il faut un sang neuf pour faire tourner l'économie...l'allemagne a 80 millions d'habitants et peut absorber cette population. Elle sait prendre des décisions et n'est pas comme notre Flamby qui balance d'un pied sur l'autre sans avancer..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€