Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 02 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Crise des migrants : Marine Le Pen veut "éradiquer l'immigration bactérienne"

"Les hôpitaux font face à la présence alarmante de maladies contagieuses non européennes, liées à l'afflux migratoire" assure Marine Le Pen.

Propos polémiques

Publié le
Crise des migrants : Marine Le Pen veut "éradiquer l'immigration bactérienne"

Marine Le Pen avait déjà évoqué en 2013 la "tuberculose multirésistante concernant des immigrés d'Europe de l'Est". Crédit Reuters

En vue des élections régionales dans le Nord, la présidente du Front National a formulé de nouvelles propositions polémiques relevées ce mardi par la Voix du Nord. "Les hôpitaux font face à la présence alarmante de maladies contagieuses non européennes, liées à l'afflux migratoire. Nous refusons cette mise en danger de la santé de nos compatriotes" affirme Marine Le Pen qui souhaite "éradiquer l'immigration bactérienne".

Assurant également vouloir combattre "la surcharge pondérale" et préserver "les hôpitaux de proximité", Marine Le Pen avait déjà évoqué en 2013 la "tuberculose multirésistante concernant des immigrés d'Europe de l'Est" entretenue selon elle "par un réseau d'immigration massive et incontrôlée".

Sur son compte Twitter, l'ancien ministre François Lamy estime que "la xénophobie de MLP vire à la folie", alors que Xavier Bertrand (Les Républicains) s'interroge sur le fait de savoir si "le FN n'est pas pire qu'avant" depuis que Marine Le Pen en est la présidente. 

Sandrine Rousseau (EELV) a quant à elle posté sur sa page Facebook le message suivant : "Immonde et puant (…) Vite qu'un autre air souffle sur notre région". Sébastien Chenu, responsable presse et en première position sur la liste FN dans la Somme, a quant à lui expliqué qu'il s'agissait d'"un lapsus". 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 10/11/2015 - 23:48 - Signaler un abus Marine Le Pen a raison, encore une fois!

    Et il faut un mauvais ministre de la Santé pour la contredire, lui qui a créé le monstre coûteux et inefficace de pôle-emploi, le délire anti-professions libérales du RSI, et la gestion purement comptable de la Santé, qui aboutit à son délitement régulier, misérablement aggravé par les gauchistes...pauvre Bertrand, qui se bouche les oreilles, la bouche et les yeux, pour ne pas prendre conscience de l'épidémie de gale, de syphilis et de tuberculose qui envahit notre pays, sous les effets de son immigrationnisme de collabo! Cela ne le sauvera pas de l'infection, si les patriotes ne rendent pas, rapidement, son pouvoir au peuple, après l'avoir arraché de ces fous-furieux gauchistes...en espérant que les coupables soient les seuls infestés...

  • Par vangog - 10/11/2015 - 23:48 - Signaler un abus Marine Le Pen a raison, encore une fois!

    Et il faut un mauvais ministre de la Santé pour la contredire, lui qui a créé le monstre coûteux et inefficace de pôle-emploi, le délire anti-professions libérales du RSI, et la gestion purement comptable de la Santé, qui aboutit à son délitement régulier, misérablement aggravé par les gauchistes...pauvre Bertrand, qui se bouche les oreilles, la bouche et les yeux, pour ne pas prendre conscience de l'épidémie de gale, de syphilis et de tuberculose qui envahit notre pays, sous les effets de son immigrationnisme de collabo! Cela ne le sauvera pas de l'infection, si les patriotes ne rendent pas, rapidement, son pouvoir au peuple, après l'avoir arraché de ces fous-furieux gauchistes...en espérant que les coupables soient les seuls infestés...

  • Par Ganesha - 11/11/2015 - 00:36 - Signaler un abus Tuberculose

    Pour ceux qui ont quelques connaissances médicales, ils peuvent confirmer que ce que dit Marine Le Pen et les risques de Tuberculose multi-résistante, est parfaitement exact !

  • Par l'enclume - 11/11/2015 - 11:19 - Signaler un abus Les deux fachos révèlent leurs incompétences.

    vangogo et Ganesha, les incompétents de service. Savez vous pourquoi certaines maladies infectieuses, dont la tuberculose sont de plus en plus difficiles a soigner ? Tout simplement parce depuis des années et des années, les médecins prescrivent à tour de bras des antibiotiques, ce qui a eu pour effet, les mycobactéries principalement le bacille de Kosch mute régulièrement, ce qui le rend de plus en plus difficile à éradiquer. PS : Conte tenu des conditions dans lesquelles, les émigrés qui arrivent en Europe, ils sont probablement plus résistants que tous nos compatriotes qui passent leur temps à tout désinfecter, avec leurs lingettes à la con, qui polluent plus qu'elles ne sont efficaces. La pub fait très bien son boulot et les gogos plongent la tête la première.

  • Par ALAIN B - 11/11/2015 - 12:25 - Signaler un abus Vite Marine !!!

    Vite Marine !!!

  • Par vangog - 11/11/2015 - 12:49 - Signaler un abus @l'enclume faux!

    La tuberculose a été progressivement éradiquée, en France, grâce à une trithérapie Rifamycine, Isoniazide, Ethambutol, qui a permis d'aboutir à quelques cas épars, à la fin des années 90. La tuberculose est en train d'exploser à nouveau, en 2015, car les migrations et le mauvais suivi des traitements ont sélectionné des bactéries multi-résistantes. La recherche pharmaceutique ayant été torpillée par les UMPS, elle ne se préoccupe plus de trouver de nouveaux antibiotiques, qui n'obtiendraient, de toute façon, qu'un Prix de vente inférieur à leur prix de revient, à cause du fonctionnement Stalinien des ARS de Bertrand! Les mutations du bacille de Koch étaient contrôlables et soignables, avant les migrations de clandestins et le torpillage de l'industrie pharmaceutique par la gauche ( UMPUDIMODEM inclus), elles ne le sont plus actuellement. QUED!

  • Par cloette - 11/11/2015 - 12:53 - Signaler un abus @l'enclume

    vous avez raison pour les antibiotiques et les immigrés plus résistants mais la tuberculose est contagieuse , la résistance du porteur n'empêche pas la contagion , bientôt un sana à Calais ?

  • Par cloette - 11/11/2015 - 13:01 - Signaler un abus @l'enclume suite

    les voisins de ces camps n'en peuvent plus , les migrants entrent dans les jardins et les maisons sans crier gare, y compris ailleurs qu'à Calais où on les a disséminés , des groupes arrêtent les voitures qui passent en pleine nuit, etc , il faut être humain certes , mais la situation devient intenable , d'autre part tous ces camps sont dirigés intra- camp par d'authentiques mafieux ,( un mafieu c'est quelqu'un qui tient ses ressources de la criminalité )

  • Par clint - 11/11/2015 - 13:53 - Signaler un abus Mais pourquoi s'en offusquer ?

    Il est difficile d' "éradiquer" ses convictions profondes !

  • Par Orchidee31 - 11/11/2015 - 15:06 - Signaler un abus Cloette d'accord avec vous

    Même si la phrase de MLP est évidemment malheureuse et pas très fine, il n'empêche qu'il y a une part de vérité - je précise que je ne suis pas FN -

  • Par l'enclume - 11/11/2015 - 15:06 - Signaler un abus Toujours aussi nul l'idiot inutile

    cloette - Je partage votre avis concernant Calais, cependant j'aimerais connaître comment Marine Le Pen ferait pour éradiquer l'immigration bactérienne. Toujours des paroles en l'air pour faire le buzz, que des idiots inutiles comme vangogo, gobent toutes les conneries de Marine Le Pen, c'est un fait avéré, toutefois, comme elle, il ne propose aucune solution, sinon vociférer des inepties, types, l'UMPS aurait torpiller la recherche pharmaceutique, ce qu'il ne sait pas, c'est que les grandes boites pharmaceutiques n'engagent des fonds, que si elles sont certaines d'avoir un retour sur investissement, ce qui ne semble pas être le cas pour certaines maladies, l'ARS n'ayant rien à voir dans ces cas. PS : Marine Le Pen va-t-elle par la même occasion éradiquer les SDF, dont certains sont porteurs de maladies dites contagieuses ????? Quant aux ARS "Une agence régionale de santé (ARS) est un établissement public administratif de l'État français chargé de la mise en œuvre de la politique de santé dans sa région."

  • Par joke ka - 11/11/2015 - 16:02 - Signaler un abus "comment Marine Le Pen ferait

    "comment Marine Le Pen ferait pour éradiquer l'immigration bactérienne" déjà en limitant l'immigration les populations européennes avaient éradiqué certaines maladie (comme la coqueluche ) en pratiquant une vaccination systématique la gale et la tuberculose sont en recrudescence mais il faudrait pour cela comme le suggère Roland Hureaux ne pas"contrer les russes comme le font nos gouvernants en armant et aidant les djihadistes en Syrie " Assad n'est pas pire que Erdogan ou les monarchies du Golfe qui pratiquent encore l'esclavage

  • Par prothesor2003 - 11/11/2015 - 18:36 - Signaler un abus ignorants...

    dire que la résistance des mycobactéries provient d'une prescription incontrôlée d'antibiotiques relève de l'ignorance crasse et/ou de la désinformation. Les antituberculeux ne sont prescrits que par des spécialistes qui connaissent parfaitement leur boulot. L'une des causes de la résistance des bacilles vient de la survenue de tuberculoses chez des sidéens sans immunité aucune, l'autre raison est évoquée par MLP, la tuberculose étant en effet traitée dans les pays d'émigration par des antibio frelatés et sous-dosés

  • Par jmpbea - 11/11/2015 - 20:11 - Signaler un abus Le FN est un excellent révélateur des faiblesses

    de ceux qui nous gouvernent....celui qui est obligé de déménager pour éviter le stress du flux migratoire ne se pose pas les questions métaphysiques des bobos bien dans leur lit....oui, la marée monte....et le bouffon peut avoir honte...

  • Par hmrmon - 11/11/2015 - 20:33 - Signaler un abus Bactéries, virus, microbes.

    C'est quoi cette escalade dans les rideaux des belles âmes de service au sujet de cette sortie de Marine Le Pen visant les maladies apportées par les migrants, Comment pourrait-il en être autrement, ces migrants, généralement pauvres, venant de pays sans système de santé public, sans aucun suivi médical de leurs citoyens, par quel miracle ces populations, pourraient-elles arriver en Europe rayonnantes de santé, débordantes d'énergie. Dire que celles-ci, au plan sanitaire, puissent représenter un danger pour le pays qui les accueille, où est le problème?

  • Par Leucate - 11/11/2015 - 21:38 - Signaler un abus résistance aux antibiose, vaste sujet

    Mais inquiétant. Les pays du Tiers Monde sont les plus touchés parce que les antibios prescrits (quand ils le sont) ont un large spectre d'une part, et que les patients, faute d'argent, ne suivent pas le traitement complet. Ils achètent quelques cachets miracle et comme il y a souvent un mieux, ils se croient guéris. Et il ne s'agit pas uniquement de la tuberculose. C'est toute la problématique des mutations face à un produit, donnant au final des souches multirésistantes. La tuberculose avait été vaincue en France grâce à un programme national contraignant (on dirait fasciste aujourd'hui) mené sans vergogne durant des décennies par les pasteuriens ayant carte blanche: détection systématique en particulier dans les écoles, vaccination, obligations de soins pour les malades (construction de sanatorium partout en France là où l'air était estimé pur) contrôles médicaux drastiques aux frontières. Bref, la partie avait été gagnée à ce prix. Depuis au moins trente ans, ça a été le démantèlement de toute l'oeuvre des pasteuriens au nom du "vivre ensemble" et du droit à la différence. On le paye donc aujourd'hui et cela ira en s'amplifiant.

  • Par Leucate - 11/11/2015 - 22:01 - Signaler un abus Multirésistance

    J'explique. Soit un pathogène connu. Quand vous êtes malade, vous en avez des millions dans l'organisme. On vous prescrit l'antibio A; ils meurent tous sauf un qui a muté et développé une résistance au produit A. Il infecte un autre patient, le traitement A est sans effet, on lui prescrit alors la molécule B. Ils meurent tous sauf un mutant qui est résistant à A et B .. et ainsi de suite jusqu'à obtenir des souches résistantes aux produit A,B, C, D, E etc ... c'est ensuite une course de vitesse entre la maladie et les laboratoires recherchant une nouvelle molécule. Quand le médecin vous prescrit huit jours d'antibio, même si vous vous sentez guéri, vous faites vos huit jours de traitement; ceci pour être sur d'avoir détruit TOUS les agents pathogènes et éviter qu'un seul survive en mutant. Pour en revenir à la tuberculose, sa quasi éradication en France fut une oeuvre de longue haleine commencée à la fin du XIX° siècle et poursuivie jusque dans les années 60/70. Je me rappelle du passage dans les écoles (les années 50) du camion radiologique avec le toubib engoncé dans sa chasuble en plomb et portant d'énormes gants pour se protéger des rayons X

  • Par Orchidee31 - 11/11/2015 - 23:10 - Signaler un abus Leucate

    Merci pour ce cours de médecine - je ne plaisante, c'est intéressant -

  • Par Orchidee31 - 11/11/2015 - 23:11 - Signaler un abus Suite

    Je ne plaisante pas

  • Par JG - 11/11/2015 - 23:29 - Signaler un abus Ce que dit MLP est vrai !!

    Et je suis bien placé pour le savoir, je suis médecin (et je ne suis pas encarté au FN). Il faut arrêter de se voiler la face et dire la vérité , les analyses de @prothesor2003, @hmrmon et @Leucate sont tout à fait exactes. Je rajoute celle-ci : il existe des filières dans certains pays de l'Est (et je connais bien la filière georgienne) où les patients sont envoyés en France sous couvert de visa touristique avec des maladies dont la plus classique est la tuberculose à BK multirésistant. Une fois en France, les "patients" qui effectivement, n'ont pas eu chez eux les molécules adhoc ou ont été mal traités (bithérapie au lieu de tri, de durée insuffisante ou sans contrôle de la résistance de leur BK particulier) se présentent aux urgences des hôpitaux (parisiens en l'occurrence) et le tour est joué, grâce à l'AME.....Par ailleurs, confinés normalement à leur chambre avec une (souvent) quadrithérapie un peu lourde, ils n'ont aucune éducation "à la française" de l'observance du repos et du traitement et "fuguent" souvent de leur chambre en n'ayant pris qu'une partie de leur traitement, qui, de ce fait, deviendra inefficace. Exportons des médecins et notre savoir faire , ce sera mieux.

  • Par vangog - 11/11/2015 - 23:55 - Signaler un abus Et pour finir de clouer le bec aux immigrationnistes...

    La résistance aux antibiotiques n'est évidemment pas due à la sur-prescription d'antibiotiques, comme le croit la dure enclume, relayant les prescriptions trotskyste de la SS, qui n'a pas une préoccupation médicale, mais une minable préoccupation comptable...la résistance aux antibiotiques est un phénomène naturel de mutation-adaptation qui devrait être combattu par la seule recherche pharmaceutique de nouveaux antibiotiques. Voilà pourquoi le phrase amide est venu compléter la trithérapie anti-tuberculeuse. Mais les Agences régionales de santé du triste Bertrand obéissent aux technocrates gauchistes, qui leur imposent de réduire le nombre d'AMM et d'interdire les nouveaux médicaments trop coûteux... La seule stratégie pharmaceutique en France repose sur la copie de molécules tombées dans le domaine public ou le marketing, et la réduction du nombre de médicaments par la fixation de leurs prix à la baisse. Ceci conduira à la destruction-délocalisation de notre industrie pharmaceutique, avec plus de rapidité qu'une économie gauchiste en déliquescence...

  • Par clint - 12/11/2015 - 00:29 - Signaler un abus En vous lisant je ne vois qu'une seule solution : le bûcher !

    Dommage pour vous la France n'est plus au Moyen-Age !Quand je pense qu'elle a critiqué, et critique son père sur ses dits et écrits, ce que cette personne a dit est ignoble dans un pays comme la France

  • Par Leucate - 12/11/2015 - 02:24 - Signaler un abus @clint - qui est ignoble ?

    Ce qui est ignoble c'est de laisser, par "humanisme" dévoyé, prospérer une maladie que des générations de médecins, depuis Louis Pasteur et les premiers pasteuriens, avaient réussi à contenir puis a faire reculer en France jusqu'à sa quasi disparition. Avec en plus l'apparition des multi-résistances aux antibiotiques constatées presque depuis l'introduction de la pénicilline, le produit miracle des années 45/50. Vous voulez revenir au XIX° siècle quand les gens mouraient de tuberculose ? "de consomption" ..il y a même eu un opéra là-dessus (la Bohême de Puccini) avec en plus la siphillis, l'autre maladie à la mode, pour couronner le tout, maladie mortelle et incurable jusqu'à l'arrivée de la pénicilline, avec des traitements très dangereux à base de sels de mercure qui n'avaient aucun effet.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€