Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Crise des migrants : l'Autriche demande à l'Allemagne de déterminer un plafond

En 2015, l'Autriche a accueilli 90 000 demandeurs d'asile, soit un chiffre supérieur à 1% de sa population.

Situation complexe

Publié le
Crise des migrants : l'Autriche demande à l'Allemagne de déterminer un plafond

Le chancelier autrichien social-démocrate Werner Faymann a appelé Berlin à faire face à ses "contradictions". Crédit Reuters

L'Autriche a demandé ce mardi à l'Allemagne de clarifier sa position sur l'épineuse question du flux migratoire auquel de nombreux pays européens sont confrontés. Un ministre allemand avait récemment critiqué l'Autriche à propos du trop grand nombre de migrants qui transitent par son territoire en direction de l'Allemagne. 

Le chancelier autrichien social-démocrate Werner Faymann a ainsi appelé Berlin à faire face à ses "contradictions", et à "se décider sur le chiffre qui lui convient", suggérant que son pays pourrait s'adapter à un éventuel plafond.

Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière avait en effet accusé l'Autriche d'exercer un "poids supplémentaire sur le dos de l'Allemagne", en ayant accepté de faire transiter 3 200 migrants par jour sur son territoire. 

Le vice-chancelier conservateur autrichien Reinhold a quant à lui dénoncé la position d'Angela Merkel, qui refuse de faire diminuer le nombre de demandeurs d'asile et laisse les autres pays européens payer les conséquences de cette décision.

En 2015, l'Autriche a accueilli 90 000 demandeurs d'asile, soit un chiffre supérieur à 1% de sa population, et a donc décidé qu'elle ne pourra pas faire entrer plus de 37.500 nouveaux réfugiés sur son territoire en 2016.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Liberte5 - 23/02/2016 - 22:17 - Signaler un abus Cela va coincer dans les pays de l'est et du nord......

    Mais Allemagne et la France vont continuer à se laisser envahir.

  • Par vangog - 24/02/2016 - 00:07 - Signaler un abus Aller simple Ankara-Berlin pour un adulte: 230 euros!

    Coût d'une traversée de la Turquie, de l'Adriatique, de la Macédoine, de la Hongrie, de l'Autriche, vers la propriété de Merkel qui a besoin d'assistants en gériatrie: 1400 euros, sans compter les risques mortels, propres à émouvoir nos bobos du Marais et nos vierges gauchistes effarouchées...quitte à demander à l'Allemagne à "se décider sur le chiffre qui lui convient", pourquoi ne pas demander à Merkel de prendre en charge le prix du charter Ankara-Berlin, ce qui résoudrait les problèmes des frontières traversées, les problèmes d'ampoules aux pieds, et les manipulations de la presse gauchiste du type Aylan-la-tête-dans-l'eau-pour-faire-pleurer-dans-les-chaumières...

  • Par ISABLEUE - 24/02/2016 - 10:40 - Signaler un abus Hitler l'a rêvé Merkel le fait

    Pourquoi diable faut-il que l'allemagne dicte sa conduite à tous les pays européens ????

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€