Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 28 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Crise financière : l'Essonne incapable de payer la totalité de ses aides sociales

Selon le président du Conseil départemental de l’Essonne, François Durovrau (LR), il est nécessaire de reporter le remboursement en étalant le versement.

Dans le rouge

Publié le
Crise financière : l'Essonne incapable de payer la totalité de ses aides sociales

Le département de l’Essonne est en crise. Le Conseil départemental assure en effet être dans l’incapacité de payer la totalité de l’aide sociale de l’année 2015, laquelle regroupe l’aide sociale attribuée aux personnes âgées et handicapées, celle allouée à l’enfance et le développement social.

Selon le président du Conseil départemental de l’Essonne, François Durovrau (LR), il est nécessaire de reporter le remboursement en étalant le versement de ces aides sur les six prochaines années. Une solution déjà "validée, dans son principe, par la chambre régionale des comptes et par le contrôle de légalité", selon lui.En cause ? "Une dette cachée, non recensée dans les comptes, de 108 millions d’euros de factures impayées vis-à-vis de quelque 600 établissements", selon Le Monde. Jérôme Guedj, l’ancien président du Conseil départemental de l’Essonne accusé d’être parti en laissant cette ardoise cachée assure qu’il n’y a aucune dette, mais de simples décalages de trésorerie.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bebert4 - 17/02/2016 - 11:49 - Signaler un abus Sémantique

    "il n’y a aucune dette, mais de simples décalages de trésorerie.";pourquoi pensez à mal?

  • Par de20 - 17/02/2016 - 12:08 - Signaler un abus Et bien prenez à Pierre

    Et bien prenez à Pierre assisté pour Habiller Paul en souffrance et surtout n oubliez de prendre une commission au passage. En bons gloutons vous ne seriez plus pris au serieux en banquet pleiniere du conseil.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€