Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 01 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Crise diplomatique entre l'Arabie saoudite et l'Iran : Ryad suspend ses liaisons aériennes avec Téhéran

Les tensions ne cessent de s'aggraver entre les deux pays depuis l’exécution saemdi de l'imam Nimr al Nimr.

Escalade

Publié le

Les tensions ne cessent de s'accumuler dans le monde musulman après l'exécution ce samedi par l'Arabie Saoudite de l'imam chiite Nimr al Nimr. La décision a provoqué une immense vague de colère en Iran, où l'ambassade saoudienne a été incendiée.

Après avoir rompu ses déclarations diplomatiques avec l'Iran, l'Arabie saoudite a annoncé ce lundi la suspension de ses liaisons aériennes et de tous ses liens commerciaux avec la République islamique. Le ministre des Affaires étrangères a également déclaré que les ressortissants saoudiens avaient désormais interdiction de se rendre en Iran. En revanche, les pèlerins iraniens  restent les bienvenus à La Mecque et à Médine.

Le chef de la diplomatie saoudienne a aussi qualifié le cheikh Nimr de "terroriste" impliqué dans des attentats.

Le conflit ne se limite pas aux deux grosses puissances régionales L’exécution de cheikh Nimr a immédiatement provoqué des mouvements de colère parmi la communauté chiite dans plusieurs pays, notamment en Irak, au Yémen, au Liban, à Bahreïn ainsi qu’au Pakistan.

Par ailleurs, le royaume de Bahreïn a emboîté le pas à l’Arabie saoudite en annonçant, lundi 4 janvier, la rupture de ses relations diplomatiques avec l’Iran, suivi par le Soudan. Les Emirats arabes unis ont, quant à eux, rappelé leur ambassadeur à Téhéran et réduit les liens diplomatiques.
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par von straffenberg - 04/01/2016 - 18:41 - Signaler un abus les mauvais choix et leurs dangers

    Il faut des situations comme celles si pour constater le non sens (et le danger) des occidentaux (la France en particulier) avec leurs choix d'alliances c'est a dire le soutien ou les relation privilégiées avec les monarchies sunnites du golfe .Heureusement il y a ce récent rapprochement Usa Iran qui j ' espère va tempérer les saoudiens .

  • Par Texas - 04/01/2016 - 18:52 - Signaler un abus Et puis..

    ...ce devrait faire remonter les cours de l' huile . Opération gagnant-gagnant pour tout le monde .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€