Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 30 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Crise des agriculteurs : pour une majorité de Français, le gouvernement n'est pas à la hauteur

Selon un sondage OpinionWay, près de 90% des Français disent comprendre le sentiment de colère exprimé depuis plusieurs mois par les agriculteurs.

Peut mieux faire

Publié le
Crise des agriculteurs : pour une majorité de Français, le gouvernement n'est pas à la hauteur

78 % des Français estiment que Stéphane Le Foll ne prend pas les mesures adaptées à une telle situation. Crédit REUTERS/Gonzalo Fuentes

Selon le résultat du sondage Écoscope publié ce vendredi par Le Figaro et BFM Business, les Français ont une opinion particulièrement négative de l'action du gouvernement dans sa gestion de la crise qui touche actuellement les agriculteurs. 

Ainsi, 73% des sondés estiment que le ministre de l'Agriculture Stéphane le Foll n’a pas un bon bilan, et 78% pensent qu'il ne prend pas les mesures adaptées à une telle situation. Enfin, près de 90% des sondés disent comprendre le sentiment de colère exprimé depuis plusieurs mois par les agriculteurs 

D'après ce baromètre mensuel réalisé par OpinionWay, les personnes les plus critiques sur le bilan du ministre de l'Agriculture sont les 50-64 ans (81%), les catégories socioprofessionnelles inférieures (74%), les fonctionnaires (75%), les chômeurs (83%), les retraités (76%), les sympathisants Les Républicains (82%) et FN (86%).

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lexxis - 27/02/2016 - 09:21 - Signaler un abus TOUTOU OU PRESIDENT?

    La Commission de Bruxelles vient de menacer de poursuites la chaîne Intermarché qui se propose de payer à l'achat le kilo de porc à € 1,50. "Moi, Président, je" qui promettait de renégocier les traités européens avec le courage et le succès que l'on sait, a une occasion unique de montrer qu'il n'est pas que le petit toutou de Merkel et qu'il peut obtenir pour la France même pas le quart de ce que vient d'obtenir Cameron pour le Royaume-Uni. Mais cela suppose autre chose, que cette faculté de synthèse qui est surtout l'habillage trompeur d'une incapacité profonde à décider. 4 ans de Hollande, avec pour seul bilan le mariage pour tous qui bénéficie à 8 000 couples par an et pour le reste le désastre partout, c'est quand même peu pour un mandat. Par ailleurs, pour ce qui concerne la Commission, on remarquera que la même qui n'a rien vu venir et qui n'a pratiquement encore rien fait 6 mois après la révélation du scandale pour poursuivre la fraude Volkswagen, se met immédiatement en marche lorsqu'il s'agit de condamner définitivement une bonne partie de l'agriculture française.

  • Par vangog - 27/02/2016 - 09:44 - Signaler un abus Oui, INTERMARCHÉ s'est engagé sur 1,50E aux éleveurs porcins

    et c'est un minimum! Boycottons les autres, qui ne paient que 1,25 Euros (prime incluse) les éleveurs, ce qui est un pur scandale. Les gauchistes, main dans la main avec les quatre grands voleurs de la distribution sont en train de tuer l'agriculture française! Et porcinet qui va se balader, ce matin, au marché de l'agriculture, devrait avoir honte!

  • Par langue de pivert - 27/02/2016 - 16:51 - Signaler un abus Steak en impression 3 D ? C'est ça qu'on veut ?

    Il faudrait que les agriculteurs mettent en ligne les prix qui leur permettraient de bien vivre de leur travail sans subvention si ils vendaient eux même ! Mais dans le détail ! Pas des trucs techniques genre prix sur pied, de carcasse ou de revient...non le prix du kg de paleron de bœuf, d'échine de porc prêt à mettre dans la poêle ! Le prix du kg de vache laitière de réforme seringuée d’antibiotique et celui du broutard ! Du porc en batterie qui n'a jamais vu le soleil et celui élevé en plein air par des artistes charcutiers ! Ensuite dans des colonnes en regard que les intermédiaires (abattoirs, bouchers, agroalimentaire, grande-surface...) mettent le % qui leur permette de bien vivre de leur travail sans subvention et on y verrait plus clair ! Parler du prix de l'hl de lait ne veut rien dire ! il y a bien longtemps j'allais acheter le lait au litre dans l'étable ! Mais maintenant ? Idem pour le fromage, les œufs (que j'achète sans regarder le prix mais la fraicheur, le calibre, le type d'élevage et ça va du simple au double ! quelle importance ont 2 ou 3 € de plus pour 6 œufs par semaine ? aucune) Nous sommes ce que nous mangeons ! Ce n'est pas rien et ça a un prix !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€