Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Crimée : pourquoi la Turquie pourrait (aussi) réclamer la péninsule

D’après un vieux traité turco-russe de 230 ans, signé par l'impératrice russe Catherine II, la Turquie pourrait être en droit de réclamer la Crimée.

Rebondissement

Publié le

Et si la Crimée entrait dans le giron, non pas russe, mais turc ? Si l’on en croit un traité signé entre les deux empires en 1783, la Turquie serait aujourd’hui en droit de réclamer la Crimée. C’est ce que rapporte lundi 17 mars le blog Voice of Ukraine, citant un article du quotidien turc Hürriyet.

A cette époque, la Crimée était un état allié et sujet de l’empire Ottoman, et ce depuis 1475. Mais la russe lorgnait déjà sur ce petit bout de territoire qui lui offrait un large accès à la mer Noire. A l’issue d’une guerre qui dura près de 10 ans, la Crimée devint russe en 1774. En 1783, Catherine II, impératrice de Russie entre 1762 et 1796, signa alors le traité qui officialisa le transfert de la péninsule de l’empire Ottoman à l’empire russe. Avec des petites lignes. "Un des points les plus importants [du traité, ndlr] est une clause qui stipule les conditions si la péninsule ne déclare pas son indépendance, elle ne peut pas être transféré à un tiers.

Sinon, la Crimée retourne automatiquement dans le giron turc", écrit l’auteur.

L’auteur de l’article rappelle qu’après l’éclatement de l’URSS et la naissance de l’Ukraine, la Turquie avait déjà le droit de réclamer la Crimée.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par LeditGaga - 19/03/2014 - 16:32 - Signaler un abus 1475 ?

    Ben voyons, et chez nous en France on a retrouvé une vieille tablette en marbre datée de "222 avant JC" (!) déclarant officiellement que la Gaulle ne serait jamais socialiste !

  • Par Ravidelacreche - 19/03/2014 - 17:43 - Signaler un abus pourquoi la Turquie pourrait (aussi) réclamer la péninsule

    Ils veulent l'échanger contre Chypre ?! Cependant la Turquie c'est pas loin il y a un turc qui travaille près de chez moi et il vient à vélo tous les jours.

  • Par François Homeland - 19/03/2014 - 18:23 - Signaler un abus Elle devrait réclamer, qu'on rigole encore un bon coup...

    C'est vrai que Ercip Erdogan a beaucoup de choses à faire oublier : ça pourrait être un bon sujet de diversion pour le peuple turc qui aurait un peu trop tendance à contester son autorité ! Il n'a qu'a demander conseil à Guimauve le Con-quérant qui s'y connaît très bien en la matière. Et puis la Turquie faisant partie de l'OTAN, on pourrait profiter de cet allié de poids pour déclarer la guerre à mon pote Vladimir, histoire de voir ce qu'il a dans son jeu...

  • Par Leucate - 19/03/2014 - 18:56 - Signaler un abus traité d'Iassy 1792

    L'empire ottoman avait déclaré la guerre à la Russie en 1787 (4 ans après 1783) pour une vague question d'un royaume, la Grousie (kekseksa ?) dont le roi avait fait allégeance à l'impératrice plutôt qu'au calife. La guerre, menée par le général Souvoroff du côté russe, dura quatre ans, la Turquie la perdit. Par le traité d'Iassy, l'empire ottoman reconnaissait à la Russie la possession de la Crimée, de la forteresse d'Otchakov et de toute la rive septentrionale de la mer Noire. Question réglée sur le plan juridique. En ajoutant encore ceci: La Russie de Catherine II est le même pays que celui de Poutine aujourd'hui. L'empire ottoman a disparu en 1918. C'est Kemal pacha dit Ataturk qui créa sur les débris de cet empire un nouvel Etat appelé aujourd'hui Turquie.

  • Par Thot7 - 19/03/2014 - 19:24 - Signaler un abus Oui c'est Obama qui l'avait dans ses cartons

    et il l'a donné aux Turcs pour enquiquiner l'Europe.

  • Par anticip - 19/03/2014 - 20:20 - Signaler un abus et le droit des peuple a disposer d'eux même

    vous avez déjà vu le peuple de crimé réclamer le rattachement a la Turquie demandez donc aussi l'avis des français par referendum sur l'entrée de ce pays (la Turquie) dans l'union européenne et en espérant que celui ci sera respecté

  • Par wolfgangamadp - 19/03/2014 - 20:45 - Signaler un abus Article effroyablement mal

    Article effroyablement mal rédigé. On ne comprend rien à la condition énoncée... Quoi qu'il en soit la Crimée n'a pas été annexée à la Russie par Poutine comme des incompétents l'écrivent à longueurs d'articles. Elle est devenue un Etat indépendant membre de la Fédération des Etats Indépendants. C'est pas pareil. Quant aux Turcs, ils feraient bien de faire le ménage chez eux avant d'envisager de s'étendre pour mettre la pagaille ailleurs. Dire qu'ils veulent entrer dans l'Europe...

  • Par amike - 19/03/2014 - 21:13 - Signaler un abus Et que ferait la Turquie de la Crimée ?

    A part ennuyer la Russie pour le compte des USA (un jeu dangereux), Les Turques n'ont que faire d'une presqu'ile... et de ses habitants. Cette revendication irait parfaitement bien dans la logique de nos dirigeants : ignorance de l'avis du peuple, obsession anti poutine prenant le pas sur le reste, création d'une situation de guerre, irréalisme économique, politique, social, etc...

  • Par troiscentsalheure - 19/03/2014 - 21:15 - Signaler un abus Pour que la Turquie puisse revendiquer la Crimée

    il faudrait que les habitants de la Crimée se soient prononcés à plus de 50 % en faveur du rattachement de leur province à la Turquie. Les occidentaux sont vraiment fâchés avec la démocratie...

  • Par Léa - 19/03/2014 - 22:39 - Signaler un abus Et les Criméens ?

    Décidement, les démocrates n'aiment pas la démocratie. L'ont-ils en travers de la gorge, ce référendum !

  • Par kiki08 - 19/03/2014 - 22:58 - Signaler un abus con

    d'un coup y a un con qui se réveille.

  • Par Mani - 19/03/2014 - 23:37 - Signaler un abus @troiscentsalheure

    "Pour que la Turquie puisse revendiquer la Crimée il faudrait que les habitants de la Crimée se soient prononcés à plus de 50 % en faveur du rattachement de leur province à la Turquie. Les occidentaux sont vraiment fâchés avec la démocratie..." . Ah parce qu'un pseudo-référendum, organisé en une semaine sur un coin de table sous la pression d'une armée d'occupation, pour vous c'est le sommet de la démocratie ? On croit rêver...

  • Par Mani - 19/03/2014 - 23:40 - Signaler un abus Même réflexion pour Léa

    Le "référendum" de Crimée, c'est exactement comme la "République Populaire de Chine" ou la "République Démocratique du Congo"... Ce n'est pas parce qu'on utilise un mot du vocabulaire de la démocratie que c'est automatiquement démocratique. . Cela dit, tant qu'il y a des imbéciles qui y croient, ça donne raison aux dictateurs de tout poil.

  • Par Le Lampiste - 20/03/2014 - 00:21 - Signaler un abus A ce compte là, la France doit réclamer la moitié de l'Amérique

    du Nord, USA et Canada, la Belgique, la Hollande et ses pédalos, et la Russie l'Alaska sous prétexte de paiement en dollars dévalués. Et on peut recommencer la guerre de Succession d'Espagne, la prise du Palatinat, rendre la Savoie... MAIS AU FOND.... est-ce plus délirant que le projet de Roosevelt (Franklin, celui du métro...) qui voulait reconstituer la Lotharingie, un des trois royaumes résultant de l'éclatement de l'empire de Charlemagne, en tampon entre une Allemagne et une France toutes deux amputées, parce que VAINCUES dans sa conception politique, son projet de DESTRUCTION des nations européennes. Projet plus que jamais d'actualité, surtout que la suprématie américaine chancelle et que l'Europe, avec cette construction artificielle, est plus que jamais divisée et affaiblie. On doit reconnaitre à De Gaulle et Churchill d'avoir su s'opposer à ce projet hégémonique et foncièrement imbécile. Mais depuis les socialos, c'est le soft-power pourrissant qui est aux manettes, pour le plus grand profit de la finance de Wall Street.

  • Par Le Lampiste - 20/03/2014 - 00:35 - Signaler un abus @mani : exact, l'étiquette peut être trompeuse

    Comme celle des "Démocrates" ou "Républicains" aux USA : en gros, des clans issus des mêmes universités, mêmes banques, mêmes cabinets d'avocats vénaux. Poursuivant la même politique depuis plus d'un siècle, dans la plus belle "alternance", du style "passe moi le séné, voici la moutarde". Mais ça, ça ne gêne pas les aveugles qui ne veulent pas voir qu'un référendum avec une proportion de 80% de votants à qui on ne met pas un canon de fusil dans les reins, et qui se prononcent à 97% pour un des choix, clair et sans ambiguïté aucune, représente une réalité politique incontestablement LÉGITIME.

  • Par walküre - 20/03/2014 - 07:01 - Signaler un abus Mais elle est indépendante

    la Crimée, et les gens ont voté. Tout le reste est clowneries.

  • Par simplicissimus - 20/03/2014 - 10:52 - Signaler un abus Et Constantinople?

    Pour mettre tout le monde d'accord, le plus simple serait que les Grecs revendiquent toutes les côtes occidentales de l'actuelle Turquie où ils vivaient déjà au deuxième millénaire avant JC et que la Russie, heritière de l'empire byzantin occupe Constantinople, devenue Istambul seulement dans la seconde moitié du XVe siècle. On pourrait alors inviter les Turcs à regagner les steppes de l'Asie centrale d'où ils sont originaires. Sans cet imbécile de Napoléon III qui plongea la France dans la guerre de Crimée pour le seul bénéfice des Anglais, Constantinople serait redevenue orthodoxe grâce à la Russie. Rappelons qu'en 1945, il y avait encore 500 000 chrétiens, seuls véritables autochtones, en Turquie. Il en reste 5000 aujourd'hui'hui, mais il paraît que ce sont les Européens qui sont intolérants et doivent faire repentance.

  • Par cerveau - 20/03/2014 - 19:35 - Signaler un abus super bonne nouvelle

    tous les pseudo américains originaires d'europe vont pouvoir rentrer chez eux et rendre les terres aux indiens au passage la Corse deviendra indépendante,Monaco,les bretons aussi,l'Alsace à l'Allemagne,les antilles verront ils les colons rentrant chez eux,espéront qu'il y aura assez de travail en Europe pour tous ces retours au bercaille.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€