Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 10 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Coupe du monde 2022 au Qatar: une nouvelle enquête fait état de 1 200 morts sur les chantiers

C'est ce qui ressort d'un rapport de l'International Trade Union Confederation, qui estime que 4 000 travailleurs trouveront la mort d'ici au premier match du Mondial.

L'horreur

Publié le

La Coupe du monde 2022 de football n'a pas encore commencé qu'elle est déjà sur toutes les lèvres. Mais rien à voir avec le sport. En effet, le Qatar, qui sera le pays hôte, est sous le coup de vives critiques. Plusieurs rapports s'alarment en effet sur la façon dont sont employés des migrants travaillant sur les chantiers liés à cet événement. Récemment encore, selon des chiffres officiels de l'ambassade d'Inde, plus de 450 immigrés indiens sont morts depuis deux ans dans cet émirat.

Mais lundi, l'International Trade Union Confederation (ITUC) a publié une enquête encore plus inquiétante.

Repris par Business Insider, ce rapport fait état de 1 200 morts chez les travailleurs venus d'Inde et du Népal. Un véritable désastre alors même qu'actuellement il y a 1,4 million de tavailleurs étrangers au Qatar. Et les estimations de l'ITUC sont plus qu'effrayantes : au total, ce sont près de 4 000 immigrés qui devraient trouver la mort sur les chantiers d'ici au premier match de la Coupe du monde.

"Que la cause de la mort soit déclarée comme accident du travail, crise cardiaque (provoquée par les effets de la chaleur et du stress) ou encore des maladies liées aux conditions de vie sordides, la cause est toujours la même : les conditions de travail" pointe l'ITUC dans son rapport.

Toujours selon Business Insider, le comité d'organisation de la Coupe du monde a fermement nié les résultats de cette enquête. Dans un communiqué, les autorités ont indiqués : "Le rapport de l'ITUC selon lequel les conditions de travail ne sont pas respectées au Qatar est inexact et tromper. Nous savons qu'il y a des problèmes et nous tentons de trouver des solutions. Mais cela ne peut pas se faire du jour au lendemain".

Récemment, une enquête du Guardian révélait les conditions de vie de "ces esclaves modernes". Certains travailleurs se sont vus refuser l'accès à l'eau potable gratuite dans la chaleur du désert. D'autres se sont même vus confisquer leur passeport pour éviter qu'ils ne retournent dans leur pays. Accablant.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gliocyte - 19/03/2014 - 11:55 - Signaler un abus Le Qatar

    Le pays chéri par nos gouvernements successifs. Souvenez vous de Fabius, courroucé qui dénonçait le Qatar Bashing.. L'indignation sélective, une spécialité de FH et ses sbires.

  • Par walküre - 19/03/2014 - 12:34 - Signaler un abus Imaginons 4000 morts

    en Ukraine...

  • Par Brainda - 19/03/2014 - 12:45 - Signaler un abus Ah ce bon pays ami...

    Ah ce bon pays ami...

  • Par ISABLEUE - 19/03/2014 - 13:14 - Signaler un abus Walkure : seulement 4 !!

    Ecoeurant ce pays de fainéants : plus d'ouvriers étrangers qui bossent que d'indigènes.. Ils ont peur de salir leurs robes blanches...

  • Par cednono - 19/03/2014 - 13:34 - Signaler un abus Le Qatar

    qui croit pouvoir tout acheter avec de l'argent. C'est formidable, avec tout ce qu'on découvre sur ce pays (et ceux d'à côté), les occidentaux finiront peut-être par ouvrir les yeux sur la nature de ces régimes à côté desquels la Russie est un havre de démocratie

  • Par Glop Glop - 19/03/2014 - 14:49 - Signaler un abus En France...

    ... un seul musulman décéderait sur un chantier, ce serait le tollé international, "les heures les plus ombres de l'Histoire", il faudrait incarcérer le "patron facho de droite" et tutti quanti. Mais là c'est le Qatar, alors silence... et vive le voile pour le football. Et on fait ch.. Vladimir Poutine?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€