Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 31 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cote de popularité : Hollande en forte baisse (- 7 points), dégringolade de Sarkozy auprès des sympathisants de droite (-15 points)

Selon une enquête Elabe pour Les Échos et Radio Classique dévoilée ce jeudi soir, Alain Juppé reste en haut de ce classement.

Chutes

Publié le
Cote de popularité : Hollande en forte baisse (- 7 points), dégringolade de Sarkozy auprès des sympathisants de droite (-15 points)

Hollande et Sarkozy perdent des points Crédit POOL New / Reuters

François Hollande va déjà perdre tous les points qu'il avait engrangé lors d'un précédent sondage. En effet, selon une enquête pour Les Échos et Radio Classique dévoilée ce jeudi soir, la cote du chef de l'Etat est en chute libre à 26% (- 7 points). Trois semaines après le second tour des régionales, seul un Français sur quatre déclare faire confiance au chef de l'État "pour affronter efficacement les principaux problèmes qui se posent au pays".

Manuel Valls perd quant à lui 4 points à 32%, avec 64% (+ 4) des personnes interrogées qui déclarent au contraire ne pas lui faire confiance pour affronter les problèmes du pays. 

A droite, Nicolas Sarkozy perd 4 points, avec seulement 24% d'avis favorables, mais l'ancien chef de l'État peut être inquiet car il dégringole franchement auprès des seuls sympathisants de la droite et du centre (46%, - 15 points).

Alain Juppé, lui, reste en tête du classement, avec 51% (- 2) des personnes interrogées. Il perd 5 points tout de même chez les sympathisants de droite à 73%. Les plus fortes hausses sont au profit de Xavier Bertrand, qui gagne 10 points à 32%, Laurent Wauquiez en prend 6 à 25% et Valérie Pécresse remporte 3 points à 25% également. 

Enquête réalisée par Internet les 5 et 6 janvier, auprès d'un échantillon de 1 000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clint - 07/01/2016 - 19:18 - Signaler un abus A croire que les Français aiment les petits faux culs !

    Dans le genre lèche botte de la gauche je préfère de loin Bayrou à Bertrand !

  • Par Borgowrio - 07/01/2016 - 19:53 - Signaler un abus 26 % Hollande + la presse 24 % Sarko contre la presse

    Dégringolade de Hollande , et ça malgré une presse et une télé acquise à la cause du pouvoir . Une liberté d'expression muselée . A l'inverse N.S. résiste malgré un lynchage médiatique .A chacune de ses interventions , on donne la parole à ses opposants de droite comme de gauche

  • Par mymi - 07/01/2016 - 20:35 - Signaler un abus Sondages à la con

    Prenez Juppé sur l'ensemble des français : environ25% de débiles fidèles à Hollande qui évidemment choisissent à droite "Hollande bis"+ 15% du centre qui suivent la girouette Bayrou , reste allez 5% qui n'en savent rien et pourquoi pas + 6% de Républicains convertis par la maniajuppé des médias et leur antisarkozysme primaire : on arrive à 51% dont plus de la moitié voteront à gauche quoiqu'il en soit et pas pour Juppé. Donc je le redis : sondages à la con

  • Par vangog - 07/01/2016 - 22:36 - Signaler un abus Et voici un sondage SACADO...

    réalisé sur un panel représentatif de patriotes et anti-patriotes, de nationalistes et internationalistes, de résistants et dhimmis... 67% des Francais sont exaspérés par les vieilles badernes de la politique qui ont mis la France dans le trou et hypothéqué l'avenir de leurs enfants...Ce chiffre est en augmentation! 35% des Français savent qu'ils voteront pour les patriotes, quoi qu'il arrive. Ce chiffre est en augmentation! 65% des Français sont désemparés et ne savent plus pour qui voter. Ce chiffre est en diminution! Et devinez pour qui votent ces nouveaux déterminés à ne plus se laisser avoir?...

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 07/01/2016 - 23:06 - Signaler un abus on s'en fout les zélections sont passées

    faudrait juste qu'ils fassent le job : ce qui ne parait une évidence régionale.

  • Par Vincennes - 08/01/2016 - 01:04 - Signaler un abus Il serait bien d'entendre d'autres "son de cloche" que toujours

    les petits nouveaux "aux ordres" et filiales du CSA/sondages dont le fondateur est Cayrol, copain et invité récurrent de Calvi (la clique en un mot). J'attends de VRAIS SONDAGES

  • Par sapiensse - 08/01/2016 - 05:02 - Signaler un abus sondages bidon

    La hausse de popularité de Hollande était parfaitement bidon : on avait demandé aux Français si dans des circonstances dramatique Hollande faisait le job : ben oui , que vouliez vous qu'il fasse d'autres que d'afficher de la compassion pour les victimes d'attentats et de clamer haut et fort qu'on allait réagir... Les sondages de l'époque n'ont en rien rappelé aux sondés les problèmes récurrents de chômage et autres. Mais une fois passée l'émotion, le bruit de fond revient. Les sondages post attentats avaient une visée électoraliste, pour montrer que le PS et l'exécutif étaient encore appréciés des Français, et pouvaient rebondir, et ça a porté ses fruits puisque contre toute attente, les socialistes s'en sortent merveilleusement bien aux Régionales. Les sondages sont bien un instrument de propagande que Cayrol manie très bien.

  • Par scrat75 - 08/01/2016 - 05:43 - Signaler un abus Les sondages ?

    Un beau business qui devrait être beaucoup plus encadré selon moi. Je ne serais pas contre Leurs interdictions durant les périodes électorales.

  • Par essentimo - 08/01/2016 - 07:27 - Signaler un abus Qui est

    ce nouvel institut de sondage et par qui ces sondages sont-ils commandés et payés ?

  • Par raslacoiffe - 08/01/2016 - 10:06 - Signaler un abus Sondage bidon

    Commandé par Hollande à son pote Cayrol. Objectif faire baisser Sarkozy pour mettre Juppé en avant. Hollande ne fera qu'une bouchée du Juppé donc il dégage l'horizon pour se retrouver seul avec son adversaire de choix : Marine Le Pen. Bazar mais qui à droite va enfin dénoncer ces manipulations .

  • Par foxlynn - 08/01/2016 - 10:21 - Signaler un abus et encore ...

    ils se donnent bien du mal ... Duhamel, Cayrol, Domenach , Fogiel , Cohen, Ruquier et toute la clique de la bande à Hollande pour chaque matin et chaque soir redire et redire depuis des années , que Sarkozy est nul .... c'est que vraiment Hollande a encore à vomir dessus , et que ses copains journaleux sont bien payés pour cracher dessus ... le journalisme devient un métier qui se pourrit lui même ... Oui , Monsieur Brice Teinturier, vous avez raison , les français ont perdu confiance dans la politique (les hommes) mais aussi et complétement dans les médias ....

  • Par ISABLEUE - 08/01/2016 - 11:04 - Signaler un abus SARKO ou rien

    Non mais !!! Ca continue : la presse a peur de perdre ses subventions, sinon elle crève....

  • Par bd - 08/01/2016 - 15:20 - Signaler un abus SARKO dégage!

    Non mais!!! Il est temps que les sarkosaures soient remis à leur place par leurs électeurs. Il faudrait établir une liste des soutiens à Sakkozy pour savoir pour qui ne pas voter!

  • Par bd - 08/01/2016 - 15:25 - Signaler un abus Visite courtoise de Sarko au leader de l'extrême droite Belge...

    Ca en dit long sur son positionnement réel sur l'échiquier politique.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€