Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Corse : Gilles Simeoni réclame "une modification de la Constitution"

Le nouvel homme fort de l'île veut que la France prenne "en compte la spécificité de la Corse et ses besoins."

Exigence

Publié le
Corse : Gilles Simeoni réclame "une modification de la Constitution"

Fort d'une victoire lors des dernières élections territoriales, l'autonomiste Gilles Simeoni réclame désormais de modifier la Constitution. "Nous demandons une modification de la Constitution pour prendre en compte la spécificité de la Corse et ses besoins" explique-t-il sur BFMTV. "Le peuple corse se bat depuis un demi-siècle pour être reconnu, avoir le droit à la vie et être reconnu dans ses droits. La Corse est une nation en train de se construire dans la modernité (…) Lorsqu'une Constitution ne permet pas de reconnaître un peuple, il faut changer la Constitution et non pas faire disparaître le peuple."

Allié de l'indépendantiste Jean-Guy Talamoni, il souhaite désormais lancer un "dialogue" avec l'Etat notamment pour obtenir l'amnistie des "prisonniers politiques corses" à qui il avait dédié sa victoire, dimanche dernier. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par hermet - 13/12/2017 - 09:23 - Signaler un abus Vive la corse libre

    que les corses se barrent de toute façon il est temps que même les autres Français demandent à sortir de la tutelle de Paris et Bercy et Bruxelles.

  • Par Stargate53 - 13/12/2017 - 10:14 - Signaler un abus Spécificité ?

    Seule la capacité de vivre sans aide de quiconque peut créer une spécificité pour un territoire ! Ce n'est pas le cas de la Corse qui vit sous perfusions spécifiques des finances du pays. Alors, C'est une belle ile, des traditions respectables, un patois charmant, un climat agréable mais il faut rester les pieds sur terre et cessez l'utopie ou quitter le pays et naviguer par ses propres ressources !

  • Par 28furka - 13/12/2017 - 10:52 - Signaler un abus modifier la constitution !!!!

    rien que ca vite le corse-xit , l etat francais fera d enormes economies .Ne parlons pas d autonomie mais d independance et bon débarras. mais pas si bete mr simeoni veut les avantages sans les inconvénients en bon francais qu il est .

  • Par assougoudrel - 13/12/2017 - 11:50 - Signaler un abus Si les corses obtiennent leur

    indépendance, ils n'auront aucun soucis économiques, car ils ont les châtaignes et surtout les clémentines corses qu'ils vendent avec les branches et les feuilles. Seulement, en voulant aussi des châtaignes chinoises, les leurs attrapent des maladies. Il leur reste quand même les clémentines. De plus, les immigrés les bouderont.

  • Par Fredja - 13/12/2017 - 13:12 - Signaler un abus D'accord avec Stargate

    on n'a qu'à leur proposer un statut spécial : plus aucun financement en provenance de l'Etat, et on va voir s'ils souhaitent toujours être autonomes !!!

  • Par Pharamond - 13/12/2017 - 16:25 - Signaler un abus La Consitution

    Si on doit modifier la Constitution,approuvée par référendum,on doit logiquement demander l'avis des français:"doit-on proclamer l'indépendance de la Corse"?

  • Par Atlante13 - 13/12/2017 - 17:38 - Signaler un abus Le problème des corses,

    c'est que ce ne sont pas forcément les meilleurs qui sont restés au pays. Ona eu de grands hommes corses, sauf ceux-la se sentaient français.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€