Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 26 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Corse : avant une manifestation, des explosifs découverts aux abords de la préfecture de Bastia

La manifestation organisée à Bastia (Haute-Corse) en soutien à un supporter blessé dans des heurts avec la police à Reims a lieu ce samedi dans un contexte de haute tension.

Violence

Publié le
Corse : avant une manifestation, des explosifs découverts aux abords de la préfecture de Bastia

Une manifestation est organisée ce samedi à Bastia en soutien à Maxime Beux. Ce supporter du SC Bastia a été grièvement blessé dans des heurts avec la police le 13 février dernier à Reims.

Après une semaine de violences, la principale association de supporters, Bastia 1905, appelait à manifester aujourd'hui "dans le calme et la dignité" mais avait annoncé crainte "des débordements d'éléments incontrôlés". Ces inquiétudes étaient semble-t-il fondées. Dans un communiqué publié à la mi-journée, la préfecture de Haute-Corse a indiqué que "les services de police ont découvert dissimulés aux abords de la préfecture des engins explosifs de forte intensité et dangereux pour les personnes".

Pour la préfecture, "ces constatations révèlent les velléités de confrontation et d’agression de la part de certains, qui vont à l’encontre de la volonté de tous que la manifestation se fasse dans le calme".

Il s'agit de boules de pétanques évidées et remplies d'explosifs. 

Plusieurs centaines de CRS et gendarmes mobiles ont été déployés dans le cadre de cette manifestation, ont indiqué les autorités. Le dispositif de sécurité a été renforcé par des policiers venus de Marseille et Nice, notamment des fonctionnaires du renseignement territorial et des brigades anticriminalité.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par langue de pivert - 20/02/2016 - 17:56 - Signaler un abus Ô putaing !

    Des boules "farcies" ? Comme à Marseille ?

  • Par vangog - 21/02/2016 - 09:01 - Signaler un abus Un clin d'oeil...

    aux sans-couilles qui nous gouvernent?...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€