Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Corée du Nord : Vladimir Poutine s'inquiète d'un "conflit d'envergure"

"Les provocations, la pression, et la rhétorique à la fois offensive et belliqueuse sont une impasse" juge le responsable russe.

Tensions

Publié le
Corée du Nord : Vladimir Poutine s'inquiète d'un "conflit d'envergure"

Tir de missiles ballistiques du côté de Pyongyang, "le feu et la colère" de Donald Trump… Les récentes escalades verbales belliqueuses entre la Corée du Nord et les Etats-Unis inquiètent une bonne partie de la planète et notamment la Russie. Dans un communiqué publié sur le site internet du Kremlin, Vladimir Poutine juge "qu'il est essentiel de résoudre les problèmes par un dialogue direct impliquant toutes les parties sans poser de conditions préalables".

"Les provocations, la pression, et la rhétorique à la fois offensive et belliqueuse sont une impasse" ajoute le dirigeant.

Selon lui,  la péninsule coréenne se trouvait actuellement "au bord d’un conflit d’ampleur". Le président russe estime que la péninsule coréenne se trouve actuellement "au bord d’un conflit d’ampleur". Après le tir d'un missile coréen ce mardi au-dessus du Japon, la Russie s'était déclarée "extrêmement préoccupée" par la situation.

A LIRE AUSSI : Suffit-il d’ignorer la Corée du Nord pour qu’elle disparaisse ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Doulou - 01/09/2017 - 15:11 - Signaler un abus Exemplaire

    Ce qui est inquietant, c'est que l'Iran suit de près la situation et si cette théocratie militarisée voit que les menaces restent verbales et les sanctions inappliquées, elle se verra autorisée à reprendre la construction de son arsenal nucléaire et balistique.

  • Par von straffenberg - 02/09/2017 - 16:09 - Signaler un abus la chine

    C'est au régime chinois (ou peut être une alliance tripartite Chine Russie Iran) de prendre les choses en main je pense que c'est la seule solution

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€