Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 27 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Corée du Nord : L'explication surprenante et inquiétante sur l'arrêt du programme nucléaire de Kim Jong-un

Les raisons du gel des tests nucléaires du régime nord-coréen pourraient être liées à un incident majeur concernant une localité géographique.

Montagne radioactive

Publié le
Corée du Nord : L'explication surprenante et inquiétante sur l'arrêt du programme nucléaire de Kim Jong-un

 Crédit JUNG Yeon-Je / AFP

Une montagne qui servait de site pour des tests nucléaires en Corée du Nord s'est récemment effondrée, dans le Nord-Ouest du pays. La Chine et d'autres nations limitrophes sont donc potentiellement exposées à un risque majeur d'expositions aux retombées radioactives. Cette menace et ce danger ont été confirmés par deux groupes de scientifiques chinois qui se sont penchés sur la question. 

Cet effondrement spectaculaire après cinq essais nucléaires pourrait être la raison pour laquelle le leader nord-coréen Kim Jong-un a récemment déclaré qu'il interrompait la poursuite des essais nucléaires et  les lancements de missiles balistiques intercontinentaux.
 
Cinq des derniers essais nucléaires ont été menés par le régime de Pyongyang sur la zone de la montagne Mantap sur le site de tests de Punggye-ri, situé au Nord-Ouest de la Corée du Nord. 
 
Un groupe de chercheurs a découvert que l'explosion la plus récente a provoqué un trou dans la montagne, cette dernière s'est ensuite effondrée sur elle-même. Un second collège d'experts a indiqué que l'effondrement avait généré une "cheminée". Plusieurs sismologues chinois ont publié une étude en partenariat avec l'université de science et technologie de Chine sur les dangers de cet incident et les risques radioactifs. 
 
Kim Jong-un a annoncé un moratoire sur les essais nucléaires et sur les tirs de missiles intercontinentaux, le samedi 20 avril. Il avait également annoncé la fermeture du site de Punggye-ri. Six tests ont été menés sur cette zone entre 2006 et 2017. 
 
Un sommet décisif et historique va réunir le leader nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in ce vendredi 27 avril. Donald Trump doit également rencontrer Kim Jong-un dans les mois à venir. La question du nucléaire, l'avenir du programme nord-coréen et des solutions pacifiques devraient être au menu des discussions.      
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 26/04/2018 - 13:34 - Signaler un abus Socialisme auto-destructeur...

    Le socialisme n’ayant pas le courage d’avouer ses échecs, il préfère s’auto-detruire, et, si possible, le monde avec...triste dépendance à une idéologie morbide!

  • Par Marie-E - 26/04/2018 - 14:32 - Signaler un abus Une bonne raison d'arrêter

    Pour Kim car la Chine dit stop vu le danger. Pour Téhéran c'est un peu la même chose puisqu'ils font des essais souterrains dans des sites très profondément enterrés dans les montagnes (sites non visités par l'AIEA) dans une région très instable au point de vue sismologique.

  • Par cloette - 26/04/2018 - 19:04 - Signaler un abus ils vont finir

    par s'autodétruire ....

  • Par VV1792 - 26/04/2018 - 22:20 - Signaler un abus Tout a fait vangog. Vous

    Tout a fait vangog. Vous devez vous souvenir des depotoirs radioactifs de l' orgueil de la flotte bolchevique, les sous marins de la Baltique... Et si il y a eu , heureusement, des dissidents pour denoncer les dizaines de millions de morts du leninisme et communisme, il y en a eu bcp moins pour denoncer les catastrophes ecologiques enormes que le socialisme y a provoque..

  • Par excalibur2016 - 27/04/2018 - 17:24 - Signaler un abus Ce type est encore plus fou que prévu

    Je pense que son plan c'est de faire bonne figure pour que l'occident baisse la garde et mieux nous b..... après. Pourvu que nos responsables restent vigilants !

  • Par patafanari - 28/04/2018 - 12:22 - Signaler un abus M'en tape

    C'est loin.

  • Par Anguerrand - 28/04/2018 - 16:39 - Signaler un abus Et si la précision des frappes en Irak

    avaient impressionné Kim ? Tirer à 3.000km avec une telle précision a du faire peur à plus d'un ennemi de l'Occident. De plus il faut rajouter la présence de la flotte américaine au large de la Corée, les coréens comme beaucoup de puissance nucléaires n'ont pas la technologie qui permet de frapper sur un point précis et ça change tout. Ce n'est pas le hasard si Kim tend le main à la Corée du Sud juste apres ces frappes. De plus ils se sont rendu compte que Trump était capable de faire ce qu'il dit

  • Par A M A - 29/04/2018 - 17:16 - Signaler un abus Comment croire que la Corée

    Comment croire que la Corée du Nord ait pu maîtriser la technologie nucléaire sans l'aide d'une puissance extérieure? Que celle-ci, sous des pressions internationales, fasse défaut serait beaucoup plus crédible.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€