Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Corée du Nord : l'examen médical d'un transfuge montre les conditions de vie effroyables du pays

L'homme, qui a réussi à passer en Corée du Sud, avait une énorme quantité de parasites dans le corps.

Mauvaise santé

Publié le
Corée du Nord : l'examen médical d'un transfuge montre les conditions de vie effroyables du pays

Un soldat nord coréen, qui avait été blessé par des tirs de ses compatriotes alors qu'il tentait de passer au sud de la frontière, lundi, avait une quantité extrêmement élevée de parasites dans ses intestins, selon les docteurs qui l'ont analysé.

Blessé plusieurs fois par les gardes-frontières nord-coréens lors de son évasion, il est dans un état stable, mais le nombre "énorme" de vers dans son corps contamine ses blessures et rend son état de santé précaire, précisent les médecins, qui expliquent que cela donne une idée des conditions de vie en Corée du Nord. "Médecin depuis 20 ans, je n'avais jamais vu ça", a déclaré le Dr Lee Cook-jong à la presse, précise que le ver le plus long retrouvé dans les intestins du transfuge mesurait 27 cm de long.

"La Corée du nord est un pays très pauvre, et comme tous les pays pauvres, ses habitants ont de gros problèmes de santé", a ajouté le professeur Andrei Lankov, de l'Université Kookmin de Séoul. "La Corée du Nord n'a pas les ressources pour avoir un système de santé moderne. Ses docteurs ont mal formés et doivent travailler avec de l'équipement obsolète", a-t-il ajouté.

En 2015, des chercheurs sud-coréens avaient analysé les dossiers médicaux de transfuges venus du nord, arrivés à Séoul entre 2006 et 2014. Ils ont découvert qu'ils étaient plus souvent atteint d'hépatite B et C, de tuberculose et d'infections parasitaires que les Sud-Coréens. 

Les êtres humains peuvent attraper des parasites en mangeant des aliments contaminés, en étant mordus par un animal ou en étant en contact avec un parasite qui pénètre directement dans la peau. Pour les médecins, le soldat nord-coréen a probablement ingéré des aliments contenant des vers. En effet, selon la BBC, la Corée du Nord utilise encore des excréments humains comme engrais. Or, si ces excréments ne sont pas traités et sont utilisés sur des légumes destinés à être consommés crus, les parasites peuvent alors pénétrer les organismes.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par fasanan - 18/11/2017 - 17:11 - Signaler un abus chez nous

    les parasites ne sont pas encore dans notre corps pais déjà dans nos institutions

  • Par Atlante13 - 18/11/2017 - 17:45 - Signaler un abus Vite vite,

    transmettez cet article à Mélenchon et aux insoumis...

  • Par kelenborn - 18/11/2017 - 18:26 - Signaler un abus Oh enfin...

    Jacquet vous dirait qu'ils ne doivent pas utiliser de glyphosate! alors le pire est évité!!!! Mélenchon? même les vers se barrent à son approche !

  • Par Deneziere - 18/11/2017 - 23:59 - Signaler un abus Nous, 18% des français votent pour un parti nord-coréen...

    ... et on a beaucoup de parasites dans le pays. Donc, tout se tient, finalement.

  • Par Pharamond - 19/11/2017 - 11:20 - Signaler un abus un tweet

    Donald Trump devrait monter en épingle ce constat, qui en dit plus sur les conditions de vie des nord-coréens que les menaces nucléaires. Alors, un tweet: this is a disgusting example of...

  • Par viandapneu - 20/11/2017 - 02:06 - Signaler un abus Mise au point

    Je n'ai rien d'un partisan de Melenchon, et ne partage pas son admiration pour les régimes totalitaires. Cependant, la présence de vers intestinaux ne me semble pas un élément déterminant pour juger de l'état de santé de quiconque. Nombres de Français, en apparence bien portants, sont porteurs de Giardia Intestinalis, on voit régulièrement des enfants porteurs d'oxyures, sans parler de la toxoplasmose. Ces parasites sont transmis par les aliments insuffisamment lavés et par les mains sales. Est ce que le fait qu'un individu ait mangé une pomme sans la laver ni l'éplucher avec des mains sales signifie automatiquement que l'état sanitaire du pays est désastreux ? Dans ce cas, celui de la France n'est pas forcément reluisant ! Pour ce qui est de régimes tels que celui de la Corée du Nord, c'est à mon avis le fruit de la politique désastreuse initiée par Truman, menée par les USA depuis 70 ans, qui est celle de la menace atomique et de la guerre, à l'appui d'une prétention hégémonique énergétique et commerciale . Le monde entier a vu Saddam Hussein et son armée conventionnelle, sans arme atomique, se faire démolir, et le pays a ensuite vécu 15 ans de cauchemar.

  • Par vangog - 20/11/2017 - 03:05 - Signaler un abus @viandapneu les parasitoses que vous décrivez sont soit

    quasi asymptomatiques (oxyurose), soit rares (lambliases) et faciles à soigner en France. La toxoplasmose n’est dangereuse que pour le foetus. En tout état de cause, un anti-parasitaire se trouve dans toutes les pharmacies pour quelques euros...ceci n’est pas le cas décrt pour la Corée du Nord, qui semble totalement démunie en matière de santé, consacrant tous ses efforts de recherche aux missiles, chats et canons du « cher grand homme »...(enfin « grand »...pour un asiatique....)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€