Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Convocation de Benalla : les propos de Nicole Belloubet agacent

Les commentaires de la Garde des Sceaux sont vus comme malvenus et pourraient constituer une interférence avec le processus judiciaire et législatif, selon l'opposition.

Interférences ?

Publié le
Convocation de Benalla : les propos de Nicole Belloubet agacent

 Crédit LUDOVIC MARIN / AFP

Interrogée par LCP sur l'affaire Benalla alors que ce dernier refusait de se rendre devant le Sénat pour être interrogé par la commission d'enquête (il a accepté de se rendre à la convocation qui lui demandait de se présenter jeudi) la ministre de la Justice a donné quelques éléments de réponse au journaliste qui l'interrogeait. Elle a considéré que si Alexandre Benalla n'avait pas accepté de se rendre à la convocation parce qu'"il ne peut pas y avoir d'interférences entre la commission d'enquête et l'information judiciaire".

Une façon de dire que c'est l'enquête menée par la justice qui empêche l'ancien garde du corps d'Emmanuel Macron de s'y rendre.

Mais les critiques n'ont pas tardé : elle est accusée d'interférer avec la commission par cette déclaration par la sénatrice Esther Benbassa mais aussi par le syndicat de la magistrature, pour qui "en donnant l'impression de vouloir protéger l'institution judiciaire, Nicole Belloubet intervient sur une procédure en cours". Deuxièmement l'excuse ne vaut, puisque la loi autorise une commission d'enquête à auditionner une personne mise en examen. Autre problème, le refus de Benalla est illégal, et ce même si ses déclarations faisait états de "menaces". Un non présentation à une convocation devant une commission de chambre est passible de 7500 euros d'amende et deux ans de prison. De plus Alexandre Benalla aurait tout à fait le droit de ne pas répondre aux questions des sénateurs si ces questions concernent l'instruction. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zen-gzr-28 - 12/09/2018 - 21:02 - Signaler un abus Incompétence et mauvaise foi

    sont l'apanage du gouvernement !

  • Par borissm - 12/09/2018 - 21:43 - Signaler un abus Comment peut-on être

    aussi nul ? Sauf si elle continue à vouloir protéger quelqu'un...

  • Par Vincennes - 12/09/2018 - 22:49 - Signaler un abus Hier, déjà, elle donnait l'impression d'être la Porte-parole de

    Benalla en disant : "c'est pourquoi il n'a pas donné suite à leurs demandes" en parlant de la convocation des Sénateurs à laquelle, au début, il ne voulait pas aller .......semblant être très au courant de l'attitude du copain de Macron. DROLE de Gouvernement avec des médias complices qui préfèrent nous saouler avec la dizaine de personne qui ont accueilli M.Le PEN en criant……. alors que pour MACRON, ils ferment les micros. UNE HONTE ce Gvt et son "petit" chef qui voir sa popularité dégringoler…..dégringole 24/ 25%

  • Par vangog - 12/09/2018 - 22:51 - Signaler un abus Incompétence et népotisme!

    La ministre reine soleil décrépie ne connaît même pas la loi, et tente d"influencer la justice...bon ben! Je n’écris même pas « démission des nullards » car il n’ y aurait plus personne dans ce gouvernement de taches...

  • Par lexxis - 13/09/2018 - 06:17 - Signaler un abus UNE GRANDE DOCILITÉ QUI CONFINE À LA SERVILITÉ

    Avec Madame Belloubet, on mesure au plus haut niveau la flexibilité juridique de notre magistrature, pour laquelle rien n'est impossible afin de servir au mieux ce pouvoir que les juges ont directement installé, en confisquant aux Français la dernière élection présidentielle. Quant à la séparation des pouvoirs, les magistrats sont compte tenu de ce hold-up les derniers à pouvoir l'invoquer.

  • Par Atlante13 - 13/09/2018 - 09:03 - Signaler un abus Mme la ministre?

    à la niche.

  • Par assougoudrel - 13/09/2018 - 09:10 - Signaler un abus Son incompétence est égale

    à sa laideur. Elle me fait peur et pourtant, j'en ai vu des horreurs. Elle est loin de la pub avec "Madame la Ministre" en porte-jarretelles.

  • Par Stargate53 - 13/09/2018 - 09:34 - Signaler un abus Trop c'est trop !

    Les médias et l'opposition devrait passer plus de temps sur les vrais sujets de notre société et laisser la justice faire son travail sur le cas A Benalla ! Sincèrement, qui peut penser que cette affaire représente la priorité des priorités des français qui luttent avec le cout de la vie, le chômage bien souvent, le manque de confiance en l'avenir, le mal être au travail etc... Ce petit monde atteint de parisianisme aigu devrait descendre de ses préoccupations secondaires pour percevoir la vraie vie ! Mettez vous dans la tête que pendant que vous faites "joujou" avec A Benalla, vous ne faites que du mauvais théâtre de cabinet ! Et tout ce qui est excessif est dérisoire !

  • Par Vincennes - 13/09/2018 - 10:10 - Signaler un abus "Madame sans gêne" dit BIBI a du mettre son grain de sol quant

    au choix des Ministres afin de "rester la moins moche en son miroir" car quelle brochette !!! PARLY, affreuse aussi......SCHIAPPIA PIA PIA vulgaire au possible la rondelette du Modem qui dit mieux ?

  • Par vangog - 13/09/2018 - 11:03 - Signaler un abus @Vincennes La gauche a toujours été pour les moches...

    L’inversion des neurones provoque immanquablement la décrépitude du visage, c’est prouvé scientifiquement!

  • Par Yves3531 - 13/09/2018 - 12:17 - Signaler un abus Entièrement d'accord avec Stargate53...

    il y a des choses bien plus importantes à s'occuper que des erreurs de comportement de Benalla. L'important, c'est par exemple la pauvreté, le chomage, et quand on voit la logique qui consiste à redistribuer plus plutôt que d'aider et inciter au retour à l'emploi, là il y a de quoi faire, réfléchir, débattre...

  • Par Vincennes - 13/09/2018 - 12:33 - Signaler un abus @Yves et Stargate......l'un n'empêche pas l'autre car le

    comportement de Bennalla est "l'arbre qui cache la forêt", dans les disfonctionnements de CE Gouvernement qu'il faut mettre au pas car, toutes ces ambiguïtés/contradictions/confusions/zones d'ombre démontrent qu'une cellule se mettait en place à l'insu des policiers qui, eux aussi, portent plainte car ils se sentent "salis" !! . Aussi, il est indispensable de connaitre les TRUANDS qui entourent ce Pdt de la république en allant jusqu'au bout dans cette affaire.

  • Par lasenorita - 13/09/2018 - 15:20 - Signaler un abus La Garde des ''sots''...

    Cette femme donne raison à un Barbouze qui insulte nos sénateurs (des élus du peuple)!...Benalla est bouffi d'orgueil,il se croit au-dessus des lois!..Les sénateurs ont la ''légitimité'' du peuple car élus au suffrage indirect!..Benalla ,lui,a été mis à l'Elysée par le ''Fait du prince'',il se sent hyperprotégé parce que soutenu par le roitelet...La ''Garde des sots'' veut créer de nouvelles places dans nos prisons au lieu d'expulser les musulmans hors de France..ces prisonniers d'origine étrangère qui coûtent tellement aux contribuables français, ces musulmans qui ont chassé de leur pays natal TOUS les non-musulmans et leur ont volé leurs biens!...

  • Par Vincennes - 13/09/2018 - 17:33 - Signaler un abus @Vangog......il est vrai que quand les circuits s'inversent

    ça pose problème !!! j'ai même oublié Sibeth NDIAY......pas mal non plus celle ci !!!! Il sait les choisir !!! à commencer par sa + proche

  • Par vangog - 14/09/2018 - 09:37 - Signaler un abus @Vincennes l’inversion concerne aussi les sondages...

    Odoxa donne 21% au Rassemblement National, à 0,5 points derrière le parti des marcheurs en panne (et même en net recul ). La résistance se conforte pour l'éveil des Nations d’Europe, contre la dictature des banquiers gauchistes!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€