Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 26 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Conseil constitutionnel : les parlementaires valident la nomination de Laurent Fabius

Ce jeudi matin, l'ancien ministre des Affaires étrangères a été auditionné pendant une heure par la commission des Lois de l'Assemblée, puis par le Sénat.

Feu vert

Publié le
Conseil constitutionnel : les parlementaires valident la nomination de Laurent Fabius

Selon des sources parlementaires citées par l'AFP, l'Assemblée nationale et le Sénat ont approuvé ce jeudi en commission la nomination de Laurent Fabius à la tête du Conseil constitutionnel. Proposée par François Hollande, la nomination à ce poste de l'ancien ministre des Affaires étrangères a été votée par les membres du Conseil à 38 voix contre 1.

Ce jeudi matin, Laurent Fabius a été auditionné pendant une heure par la commission des Lois de l'Assemblée, puis par le Sénat.

L'ancien ministre a notamment rappelé avoir débuté sa carrière professionnelle par quatre années au Conseil d'Etat. "Je renoue avec le droit", a-t-il déclaré, faisant valoir son "expérience", sa "compétence" et son "indépendance" devant les parlementaires. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par arcole 34 - 18/02/2016 - 15:55 - Signaler un abus ON APPELLE CELA

    Le recyclage des ordures en termes de sélections des déchets ménagers .

  • Par Borgowrio - 18/02/2016 - 19:54 - Signaler un abus Peinard , bien payé , pouvoir de nuisance anti-droite

    Espérons qu'il ne fera pas de malaises

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€