Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Congédiée du PS, Aurélie Filippetti dépose un recours

L'ex-ministre de la Culture est sanctionnée "pour avoir soutenu une liste dissidente conduite par Philippe Gasparella aux élections sénatoriales", selon Le Républicain Lorrain.

Surprise

Publié le
Congédiée du PS, Aurélie Filippetti dépose un recours

Dans son édition du 13 octobre, Le Républicain Lorrain annonce que l’ancienne ministre de la Culture de François Hollande, Aurélie Filippetti, a été "congédiée"  du Parti socialiste. Sa famille politique le lui a annoncé par courrier. Elle est sanctionnée "pour avoir soutenu une liste dissidente conduite par Philippe Gasparella aux élections sénatoriales", affirme Le Républicain Lorrain.

Aurélie Filippetti "s’est mise elle-même hors du parti"

Toutefois, selon le premier fédéral, Jean-Pierre Liouville, cité par le quotidien régional, Aurélie Filippetti "n’a pas fait l’objet d’une procédure d’exclusion, mais s’est mise elle-même hors du parti". "On n'est pas dans une logique d'exclusion mais de clarification", poursuit-il.

"La même règle s’est d’ailleurs précédemment appliquée à Richard Lioger et Ludovic Mendes après qu’ils se sont présentés aux législatives contre nos candidats", fait-il valoir. Et de conclure : "Aurélie Filippetti peut toujours faire appel, mais il lui faudra prouver qu’elle n’a pas enfreint nos statuts".

Aurélie Filippetti dépose un recours

La femme politique n’est pas la première à être dans ce cas. En effet, tous les adhérents du parti impliqués dans l’aventure Gasparella ont reçu ces derniers jours un courrier dans lequel Jean-Pierre Liouville invoque les statuts du parti actant leur "sortie" de fait de la maison PS, confie Le Républicain Lorrain.

Contactée par le Lab, Aurélie Filippetti s’emporte contre la décision du PS local : "Le terme 'congédiée' s’applique à des domestiques. J’ai été exclue".  Sur sa page Facebook, elle annonce avoir adressé un recours à la Commission nationale des conflits du PS. "La procédure utilisée - la lettre recommandée - était sans doute ce que l’on pouvait attendre de plus élégant de la part de la Fédération de Moselle du Parti socialiste et de ses dirigeants. Le délit d’opinion n’existant pas en démocratie, n’ayant enfreint aucune règle interne, j’ai adressé un recours à la Commission nationale des Conflits du Parti Socialiste", écrit sur sa page Facebook l’ex-compagne d’Arnaud Montebourg. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 13/10/2017 - 12:17 - Signaler un abus Qu'est-ce qu'elle a contre les domestiques, l'apparatchik PS?

    c'est d'un mépris de dire"congédier, c'est pour les domestiques!"...ils ont un problème avec leur ego, ces socialauds,et avec les mots...

  • Par Djib - 13/10/2017 - 12:46 - Signaler un abus Horreur, malheur,

    pôle emploi se profile à l'horizon!

  • Par jurgio - 13/10/2017 - 14:53 - Signaler un abus Non, non, je veux rester dans le giron du parti socialiste !

    Apocalyptique ! Une sorte d'islam politique ! Du coup, je commence à comprendre beaucoup plus de choses...

  • Par Marie-E - 13/10/2017 - 15:52 - Signaler un abus pas de pôle emploi

    elles est professeur de lettres et en même temps chroniqueuse.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€