Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Conférence des ambassadeurs : François Hollande fixe les grandes lignes de sa diplomatie

Dans un contexte international particulièrement sensible, François Hollande dévoilera sa feuille de route aux ambassadeurs réunis jeudi 28 août à l'Elysée.

Grandes lignes

Publié le

Le président de la République doit fixer ce jeudi 28 août les grands axes de sa diplomatie à l'occasion de la conférence des ambassadeurs. Dans un contexte de tensions accrues sur la scène internationales, François Hollande avait récemment déclaré dans les colonnes du quotidien "Le Monde" : "Je considère que la situation internationale est la plus grave que nous avons connue depuis 2001". Parallèlement à la situation ukrainienne et à l'épidémie du virus Ebola qui sévit actuellement en Afrique, l'implantation progressive de l'Etat islamique en Irak et en Syrie et la mise sur pied d'un "califat islamique" dans la région devraient faire l'objet d'une attention particulière.

Réunis à l'Elysée ce jeudi, les ambassadeurs français recevront leur feuille de route, qui portera notamment sur la conférence internationale sur la sécurité en Irak et la lutte contre l'État islamique que veut mettre en oeuvre la diplomatie française. 

A ce propos, l'entourage de François Hollande a exprimé le souhait que cette conférence puisse se tenir "rapidement, dans les prochaines semaines", avec pour condition la formation d'un gouvernement irakien. Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius avait déjà précisé que la France souhaitait que tous les pays de la région, dont l'Iran, prennent part à cette conférence, tout comme les membres du conseil de sécurité de l'ONU. 

La question délicate de la coopération entre les occidentaux et le président syrien Bachar el-Assad dans le cadre de la lutte contre l'Etat islamique sera également abordée en détail, ainsi que les interventions militaires françaises menées au Mali et en Centrafrique.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€