Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 29 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comptes en Suisse : Pierre Moscovici intransigeant sur l'évasion fiscale

Le ministre de l'Economie et des Finances a averti dimanche les fraudeurs fiscaux ayant des comptes en Suisse "qu'il n'y aura "pas d'anonymat" ni "amnistie" ni "arrangement".

Fermeté

Publié le
Comptes en Suisse : Pierre Moscovici intransigeant sur l'évasion fiscale

Pierre Moscovici s'est exprimé sur l'évasion fiscale Crédit REUTERS/Philippe Wojazer

Pierre Moscovici ne cèdera rien. Il a assuré que la politique gouvernementale n'évoluera pas d'un iota. Le ministre de l'Economie et des Finances ne fera aucun cadeau aux exilés fiscaux. C'est en tout cas ce qu'il a certifié ce dimanche dans un entretien à la télévision suisse romande. Ainsi, il a averti les fraudeurs fiscaux ayant des comptes en Suisse "qu'il n'y aura "pas d'anonymat" ni "amnistie" ni "arrangement", dans un entretien à la Télévision suisse romande. Et s''adressant aux Français qui ont des comptes non-déclarés en Suisse, Pierre Moscovici leur a rappelé la mesure gouvernementale mise en place depuis quelques semaines.

Il existe désormais une procédure "transparente" avec des "pénalités connues" qui leur permet de régulariser leur situation et de mettre fin à ce que le ministre appelle une situation "inconfortable".

Pierre Moscovici a encore évoqué la nouvelle convention sur les successions entre la France et la Suisse signée jeudi à Paris. Selon lui, cette signature est un "pas sur la voie de l'échange automatique d'information", considérée comme la fin du secret bancaire. D'autant plus que selon ses chiffres, cette mesure possède un franc succès. En effet, le ministre de l'Economie et des Finances a assuré que le mouvement de régularisation a pris de l'ampleur dernièrement. Il était d'environ 35 par mois et "c'est passé à 95 par mois et ça peut encore accélérer".

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Kulashaker - 14/07/2013 - 23:30 - Signaler un abus Et c'est l'ami intime de Cahuzac qui vous dit ça...

    Ben voyons...

  • Par walküre - 14/07/2013 - 23:34 - Signaler un abus Pourquoi ment-il ?

    Parce que les exceptions sont la règle en ce domaine. Guignols ils sont guignols ils resteront.

  • Par ABCD - 15/07/2013 - 00:06 - Signaler un abus Le devoir du citoyen français

    95 mouvements de régularisation par mois. Il ne dit pas dans quel sens. Allons, soyons franc: la seule vraie régularisation, c'est quitter l'enfer fiscal pour enfin mettre ses économies à l'abri du vol étatique. Le devoir civique le plus sacré en France est l'évasion fiscale la plus totale. Obliger l'Etat à ponctionner toujours plus ceux qui ont voté UMPS (ou assimilés) pendant 39 ans est une ardente obligation éthique non-négociable.

  • Par ABCD - 15/07/2013 - 00:17 - Signaler un abus Pierre Moscovici

    Selon Wikipédia: Il naît au sein d'une famille juive d'intellectuels de gauche. Il reste à la LCR (Ligue Communiste Révolutionnaire) d'Alain Krivine jusqu'en 1984. Voilà le genre d'hurluberlu qui est Ministre de l'Economie et des Finances et se mêle de condamner la fraude fiscale. Le loup est dans le poulailler et il s'étonne que les poules sautent par-dessus le grillage. Hilarant.

  • Par ABCD - 15/07/2013 - 17:08 - Signaler un abus Moscivici a le mauvais oeil de Moscou (stalinien)

    La fraude est l'avenir du peuple. Les fraudeurs ne lâcheront rien. Comme en URSS, où c'est finalement Moscou qui a lâché.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€