Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 29 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

La recette magique
pour écrire le tweet parfait

Des chercheurs ont mis au point un algorithme permettant de prédire la popularité d'un tweet avec 84% d'exactitude.

#malin

Publié le

Sérieux, simple, et provenant d’une marque reconnue : voilà la recette à suivre pour écrire un tweet efficace. Au risque de donner un résultat plutôt plat, voire carrément ennuyeux !

Des chercheurs de l'Université de Californie à Los Angeles ont mis au point un algorithme permettant de prédire la popularité d'un tweet – c'est-à-dire le nombre de retweets – avec 84% d'exactitude. Ils ont utilisé une base de données de plus de 40 000 tweets envoyés en l'espace de neuf jours en d'août 2011.

Les scientifiques ont ainsi découvert que l'efficacité d'un message sur le site de micro-blogging est déterminée par quatre facteurs :

- Le sérieux de la source : sourcer vers le New York Times sera toujours plus bénéfique que de sourcer vers un tabloïd.

Même si l'info délivrée est rigoureusement la même ! A noter qu'un tweet sera beaucoup plus partagé si on le rédige en premier.

- La catégorie à laquelle se rattache l'information (politique, santé, sport) : Twitter est particulièrement adapté aux nouvelles technologies, aux thématiques santé... et aux blagues !

- Le ton du message : contrairement à ce qu'on pourrait penser, un langage grandiloquent ou exubérant est loin de garantir des retweets. Pour se faire entendre dans la cacophonie d’Internet, mieux vaut privilégier un langage neutre et objectif.

- La mention de noms connus (célébrités, marques, institutions) : la réputation du sujet d’un message est très importante. Par exemple, on ne risque guère de se tromper en disant qu’un tweet mentionnant Lady Gaga connaîtra un succès certain.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ZOEDUBATO - 22/06/2012 - 14:58 - Signaler un abus A t-on le droit de réfléchir ?

    au lieu de vouloir écrire le tweet parfait ?

  • Par Ravidelacreche - 22/06/2012 - 15:13 - Signaler un abus tweet parfait

    Comme toujours on confond le message et le messager.

  • Par Balyre - 22/06/2012 - 15:49 - Signaler un abus Sans intérêt

    Donc en fait cet article nous explique que pour qu'un tweet ait du succès il faut qu'il porte un scoop réel sur une personne en vue du showbiz ou de la politique ? Je suggère la rédaction d'un autre article à Atlantico : une étude américaine très sérieuse du MIT démontrant que le meilleur moyen de faire cuire des nouilles est de les mettre dans de l'eau bouillante une dizaine de minutes. Ou encore mieux, pour faire de l'audience sans se casser le bol : vous mettez en titre accrocheur et suggérant le scandale : "un membre important du gouvernement français porterait des sous-vêtements féminins". En lisant, les lecteurs d'Atlantico constateront qu'il s'agit de Cécile Duflot, mais au moins vous aurez fait grimpé votre nombre de "vus".

  • Par enzo31311 - 22/06/2012 - 19:25 - Signaler un abus Merci de ces precisions

    Merci de tout cœur pour cet article, étant moi même twitteuse je tiendrai compte pour mes prochains twitts de ces recommandations Valérie

  • Par walküre - 23/06/2012 - 15:24 - Signaler un abus Il y a mieux

    Le tweet parfait est celui de Valérie Trierweiler. La preuve demandez-là aux socialos et à la pleurnicheuse Royal.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€